Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jon & Vangelis, Aphrodite's Child, Irene Papas & Vangelis

VANGELIS - Albedo 0.39 (1976)
Par ARP2600 le 9 Septembre 2011          Consultée 888 fois

Ce que j'aime le plus dans Albedo 0.39, c'est la façon très personnelle qu'a eu Vangelis de s'attaquer au thème cosmique. Une tendance logique est de faire une musique très ambiante et sombre, mais on peut également décrire les forces gigantesques qui entrent en jeu dans l'espace. C'est ce point de vue qu'on retrouve ici, avec une musique très dynamique et progressive, parfois même assez déjantée.

On peut découper le disque en cinq parties. Au début, on enchaîne «Pulstar», «Freefall » et «Mare tranquilitatis». Le premier morceau est le «tube», il parle des pulsars, ces étoiles à neutrons en rotation très rapide qui émettent des pulsations radio très régulières, représentées ici par la note répétée qui ouvre l'album. Dans «Freefall», chute libre en français, on se voit dériver dans l'espace, tandis que le troisième s'intéresse à la lune, notre aride satellite, et à ses rares visiteurs.

Et puis, on a «Main sequence». Ah, j'ai mis du temps à l'admettre celui-là, mais maintenant je l'adore. Plutôt que d'appeler ça décousu, je dirais plutôt prog et un peu improvisé, en tout cas c'est du brutal. Quant à expliquer ce qu'est la séquence principale, disons que cela désigne toutes les étoiles «normales», par opposition aux étoiles en fin de vie qui ont une dynamique différente. Un thème prétexte à une plongée au cœur des étoiles, et donc un vrai chaudron bouillonnant. La fin s'enchaîne au délicat «L'épée d'Orion», qui désigne bien sûr une partie de la constellation.

La deuxième face commence par le facile «Alpha», que je trouve vraiment un peu gros, mais bon, ça fait son petit effet. Ensuite, la quatrième partie est le long «Nucleogenesis», qui parle de la création des atomes lors des supernovæ. Si c'est un peu moins déconcertant que «Main sequence», c'est plutôt grandiose, avec orgues et mélodies romantiques... la fin est un peu kitsch mais bon, c'est du Vangelis quoi. L'album se conclut par le morceau-titre, où on égrène diverses caractéristiques de la Terre sur un fond très ambiant, pour finir par répéter son coefficient de réflexion. Encore un peu gros, mais on se laisse facilement prendre à avoir des frissons là-dessus...

Un album essentiel donc, à découvrir car c'est un des plus exubérants de Vangelis et parce qu'il donne une vision de l'espace particulièrement amusante.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


CLUSTER
Cluster Ii (1972)
Krautrock difficile mais beau et utile




Manuel GÖTTSCHING
Blackouts (ashra) (1977)
Électro berlinoise avec guitare


Marquez et partagez





 
   GOUNOUMAN

 
   ARP2600
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Vangelis (tous les claviers)


1. Pulstar
2. Freefall
3. Mare Tranquillitatis
4. Main Sequence
5. Sword Of Orion
6. Alpha
7. Nucleogenesis Part.1
8. Nucleogenesis Part.2
9. Albedo 0.39



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod