Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



INDOCHINE - L'aventurier (1982)
Par AKRON le 5 Mai 2006          Consultée 4841 fois

L’année 1982 aura marqué pour INDOCHINE le début d’une longue et fructueuse carrière. Formé en 1981 par Nicola Sirkis au chant et Dominique Nicolas à la guitare et à la composition, le groupe renforcé par le frère de Nicola, Stéphane et Dimitri Bodianski signera rapidement avec une maison de disques pour enregistrer dans la foulée ses deux premiers singles, « Françoise » et « Dizzidence Politik », plutôt bien accueillis par la critique.

Mais c’est l’année 1982 qui va marquer les débuts du groupe, avec un 33 tours d’une vingtaine de minutes pour 6 titres, intitulé L’Aventurier d’après le titre d’ouverture du disque, titre qui reste à ce jour le plus célèbre du groupe. Dans le même temps, INDOCHINE posera les bases de son style, du rock sur lequel se greffent des synthés purement pop, et vendra durant l’été 83 250'000 exemplaires du disque, démarrant sur les chapeaux de roues une carrière brillante.

L’album s’ouvre donc sur le mythique « L’Aventurier », titre culte du groupe s’il en est, relatant les aventures du célèbre Bob Morane. Le style INDOCHINE est défini : rhytmique énergique, séquenceurs ajoutant des ambiances la plupart du temps exotiques, sans oublier la voix unique de Nicola. Un morceau excellent.

Suit une reprise de « L’Opportuniste » de Jacques Dutronc, fort sympathique, qui augure déjà du discours assez osé pour l’époque qu’adoptera le groupe très rapidement, encore absent sur cet album sinon sur les titres (« Dizzidence Politik »).

Pour le reste, Nicola Sirkis est avant tout un conteur, est chacune des chansons du groupe est déjà un récit à apprécier. La production est étouffée, l’album très court par rapport aux critères actuels, et les titres peu marquants (mis à part le morceau éponyme) en comparaison avec les tubes qui suivront bientôt. Mais L’Aventurier reste le disque qui a lancé ce groupe immense de la pop-rock française, un incontournable tout de même, ne serait-ce que pour sa valeur « historique ».

A lire aussi en POP :


Tori AMOS
American Doll Posse (2006)
Dans l'antre de la déesse




DJANGO DJANGO
Django Django (2012)
Bamako, Nintendo, San Diego... banco !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   AKRON
   DARK PANDA

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. L'aventurier
2. L'opportuniste
3. Leila
4. Docteur Love
5. Indochine (les 7 Jours De Pékin)
6. Dizzidence Politik
7. Françoise (qu'est-ce Qui T'as Pris ?)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod