Recherche avancée       Liste groupes



      
AOR  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1970 Wishbone Ash
2020 Coat Of Arms
 

- Membre : Creeds Cross

WISHBONE ASH - Front Page News (1977)
Par ERWIN le 25 Octobre 2019          Consultée 633 fois

C'est avec Front Page News que votre chroniqueur a débuté sa relation platonique avec WISHBONE ASH. A l'époque, ce disque m'avait surpris : je m'attendais à une avalanche de riffs et de guitares twins. Pauvre hère que j'étais, je n'avais pas la moindre conscience de l'histoire de la musique. Bref, en 77, après une discographie déjà importante pour un si jeune groupe, nos Anglais sont désormais américanisés. Comme pour son prédécesseur Locked In, Martin Turner chante la quasi totalité des titres, et en compose la moitié à lui tout seul.

L'éponyme "Front Page News" m'avait surpris par son côté cool. Bien sûr, qualifier une telle musique de Hard rock est profondément erroné. Question son, on est bien plus proche d'un groupe comme KANSAS que de THIN LIZZY et, au final, s'il fallait rattacher le groupe à un courant -improbable si on considère la totalité de leur disco -, cette époque est à mi-chemin de l'AOR et du soft rock. La mélodie n'est pas vilaine, et cet instant d'introduction n'a rien de désagréable. Le suivant "Midnight Dancer" propose des harmonies vocales qui nous plongent dans une sauce plus mainstream. Le rythme se veut smooth mais si la compo ne brille pas, les premiers solo d'Andy sont en revanche resplendissants.

Laurie Wisefield amène deux titres dans sa besace. Le premier est "Goodbye Baby, Hello Friend" où on le retrouve au micro pour la seule et unique fois de cet opus. Du soft rock d'obédience smooth, le chant un peu traînant n'est toujours pas ma tasse de thé, mais le refrain est plutôt sympa avec quelques consonances countrysantes, quel grand écart me direz-vous ! Au tour de l'instrumental "714" : quelques arpèges folkys tout doux, c'est contemplatif, les synthés insistent sur le côté ambient et la compo glisse vers l'onirique. Laurie balance un premier solo cool, on est bien, le sommet de cette livraison.

Martin est donc clairement leader sur cet album, avec pas moins de quatre compositions. La guitare drive "Right Or Wrong", certainement le titre le plus couillu du lot. Il est juste dommage d'avoir considéré qu'un long solo était inutile ici, car pour moi c'est tout le contraire. Le riff est un peu plus dominant sur "Come In From The Rain", et Andy parsème toute la composition des ses licks, solos et toutes sortes d'interventions classieuses. On se réveille à peine, mais est-ce le but finalement ? "Heart beat" nous replonge dans le très calme, c'est ondoyant, presque aquatique à la PINK FLOYD de temps en temps même, les harmonies...zzzz. Enfin, "Surface To Air" et ses harmonies vocales....zzzz ?

Puis, nous avons le slow killer, "The Day I Found Your Love" pêche à nouveau de par la voix trop mouillée de Martin Turner, mais la mélodie se laisse bien faire. En revanche, l'apport du saxophone me semble déplacé, avec des synthés très présents et des guitares qui ont un peu perdu de leur mordant. On erre dans des contrées presque pop. Enfin, on termine avec "Diamond Jack" qui nous replonge dans des considérations très ricaines, entre AMERICA et EAGLES. Le son des guitares y est très beau, mais tout ceci reste trop moyen.

Hélas, mon impression générale n'a guère évolué sur cet album. On s'emmerde un peu... Beaucoup ? Arf c'est bien possible, et même s'il faut reconnaître que la musique n'a rien de honteux, en revanche elle est trop moll. Le chant de Martin et le ton des compositions condamnent les auditeurs à un ennui évident. A défaut, il provoque une sieste de tous les diables. Bien sûr, tout dépend de ce que l'on recherche en musique, mais je ne saurai me résoudre à conseiller cet album pour découvrir WISHBONE ASH comme je l'ai fait, ce n'était pas une bonne idée !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


The ANGELS
Dark Room (1980)
Pièce noire et houblonnée.




Bob DYLAN
Highway 61 Revisited (1965)
Le prince de la folk se fait rockeur

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Martin Turner (basse-chant)
- Andy Powell (guitare)
- Laurie Wisefield (guitare-chant)
- Steve Upton (batterie)


1. Front Page News
2. Midnight Dancer
3. Goodbye Baby Hello Friend
4. Surface To Air
5. 714
6. Come In From The Rain
7. Right Or Wrong
8. Heart-beat
9. The Day I Found Your Love
10. Diamond Jack



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod