Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



Michel DELPECH - C'est Ta Chanson (your Song) (1978)
Par MARCO STIVELL le 14 Janvier 2020          Consultée 231 fois

On a déjà parlé, en 1974-75, des accointances de Michel DELPECH avec Elton JOHN dans l'écriture de certaines chansons, des partitions de piano surtout. Il aime particulièrement cet artiste et lui réserve une belle place sur le 33 tours à venir, 5000 kilomètres (1979). Une oeuvre de reprises, intégralement.

En single avant-coureur, nous avons "C'est ta chanson" qui n'est autre que la version française de "Your Song", tube intemporel écrit (comme tant d'autres) par Bernie Taupin et Elton JOHN, quelques années plus tôt en 1970. Cet exercice sert à présenter les trois caractéristiques de l'album attendu : la capacité de DELPECH à adapter, textuellement et avec l'aide de Jean-Michel Rivat, de telles chansons, ensuite à les interpréter, et enfin, le point de vue musical qui, autant le dire immédiatement, colle au plus près des versions originales.

Déjà, pour "Your Song"/"C'est ta chanson" on retrouve la mélodie de piano magique, les cordes, la basse prononcée (jusqu'à la fin), l'entrée de la batterie, l'envolée finale... C'est du copié-collé, en bien fait, avec un son légèrement différent - normal, nous sommes à la fin des années 70. Comme il est tout aussi agréable d'entendre le chanteur poser sa voix sur une chanson aussi tendre, lui qui a déjà si souvent pu le faire avec les siennes. Cela s'y prête bien, c'est beau...

...Sauf qu'il y a les paroles. Et là, problème de taille : la traduction mot à mot. Pas toujours évidemment, il y a un peu d'adaptation libre, et parfois cela fonctionne, même du côté de la plus scolaire. Néanmoins, la plupart des vers choisis risque de poser un souci pour plus d'une personne qui garde les paroles de Taupin en tête, à la fois dans leurs phonèmes et leur signification. On aura le temps d'y revenir dans un an pour le 33 tours, mais à moins d'être indulgent (et je n'y manque pas, en toute sincérité et dans de nombreux cas), le résultat pèse beaucoup sur la qualité globale.

Au moins, on peut se concentrer davantage sur la face B, qui s'appelle "Vue d'avion, un soir (d'ici)". Rivat et DELPECH parlent d'un besoin d'évasion alors très en vogue dans les chansons, la simple envie de prendre un avion, de jouer au touriste le plus loin possible, de voir le coucher de soleil d'en haut... Vu la période difficile traversée depuis des années, ce n'est pas du luxe.

Et puisqu'on parle de mode, durant cette fin d'années 70 c'est la soft pop-rock qui prédomine, en marge du punk et du disco : "grosse rythmique" mais pas grasse, chaloupée, cordes en avant... Il y a l'ambiance exotique et ensoleillée, le caractère "nouvelle soul" blanche (l'année suivante est marquée par l'arrivée de Christopher CROSS et ses flamants roses), une belle mélodie porteuse signée Julien Lepers (il faut le savoir !), même un petit solo de guitare électrique...

J'aime assez cette chanson sans grande prétention, une face B qui se retrouve un peu seule car elle est le seul titre original de la période. DELPECH et Rivat usent d'images impressionnistes plaisantes, même si on se souviendra, non sans rire, de Jonathan le goéland !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
Pavillon De Paris : Porte De Pantin (1979)
"Ma gueule", Star wars et pianiste aveugle.




Johnny HALLYDAY
Rester Vivant Tour (2016)
Jusqu'au bout...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. C'est Ta Chanson
2. Vue D'avion, Un Soir (d'ici)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod