Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANCO-BRETONNE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tri Yann, Denez Prigent , Dan Ar Braz , Dom Duff, Glenmor
- Membre : René Werneer

Gilles SERVAT - A-raok Mont Kuit (1994)
Par MARCO STIVELL le 8 Septembre 2014          Consultée 1203 fois

L'album A-Raok Mont Kuit (« avant de partir ») de Gilles SERVAT, paru en 1994, est à l'image de son prédécesseur L'Albatros fou (enregistré avec Triskell), un disque particulier. Il agit comme un album normal, des chansons séparées pour une durée d'ensemble tout à fait raisonnable. Mais parfois, leur arrangement et leur agencement relèvent de l'audace et on a l'impression que ce disque veut nous raconter une histoire. Néanmoins, ce n'est pas un concept-album.

S'il y avait un fil conducteur, ce serait d'abord une trame textuelle et encore, seulement pour une poignée de chansons. Cela faisait un moment que Gilles SERVAT ne chantait plus de manière aussi explicite ce qu'il appelait la «leucémie bretonne», à ses débuts. Par rapport à cette époque toutefois, le propos est radicalement nuancé. Eu égard à l'aspect solennel, tout le mérite revient au grand Glenmor et à la reprise de son « Kan Bale Nevenoe ». L'arrangement de SERVAT, a cappella et d'une grande délicatesse, est développé en marche au ton rock complétée par la présence d'un micro-bagad.

Plus loin, le même discours revêt une grande dérision sur « Pardon Sant Gwildo ». Composition personnelle, il s'agit d'un blues-rock assez redondant que SERVAT ponctue de son chant railleur. Le texte est ouvertement grivois : le Breton ne peut faire l'amour à la Marianne, car reine trompeuse et déguisée, c'est plutôt elle qui « la lui met profond » ! Beaucoup plus doux et tendre demeure « Maro Pontkaleg » que SERVAT nous ressort avec une forte base de piano, de guitare et de low whistle, arrivant à nous faire oublier la version du premier album en 1972, déjà très belle.

On notera facilement « Nous avons perdu le Nord », où le propos du chanteur s'élève dans le ciel étoilé, même si on reste dans un style pop-rock traditionnel. « Me 'Garje Bout », l'un des deux textes ici empruntés à la grande poétesse Anjela Duval, possède un rythme martial et dégage un parfum mythique, souligné par le mini-bagad. « Kan an Skrilhed » est une célébration du printemps, avec les « cri cri cri... » du grillon SERVAT, hélas suffisamment répétés pour constituer un bémol. La valse « La vie s'écoule, la vie s'enfuit », empruntée aux ouvriers belges des années 60 peut aisément surprendre en fin d'album, mais offre un joli clin d'œil à Jacques Brel.

Il y a encore une reprise, non moins étonnante, celle de Tri Yann et leur « Kimiad ur Paour Kaezh Den Oblijet Da Guitaad e Vro » (album Le Vaisseau de Pierre, 1988, titre adapté par SERVAT en "Adieu d'un pauv' fi' d'garce"), ici joué seulement au piano avec le concours des frères Quéfféléant de Triskell aux harpes celtiques, superbe... « Er C'hoad », autre texte d'Anjela Duval qui nous rapproche de la nature, ne l'est pas moins. SERVAT n'y est accompagné que d'un quatuor de saxophones aux intonations élégantes, poétiques. La véritable section de cordes revient sur « Loving Hanna », l’une des magnifiques ballades du disque.

Il y a donc un parti-pris au niveau de l'arrangement, loin d'être négligeable. Ce disque a été réalisé une nouvelle fois sous la conduite de Patrick Audouin, avec quelques musiciens solides. Les guitares acoustiques (12 cordes comprises !) ont rarement sonné aussi bien que sur ce disque. La diversité des instruments à cordes ou à vents invités est fort appréciable, tout comme la teneur résolument folk (l'élément le plus moderne reste l'orgue Hammond).

Ce disque méconnu, difficile à trouver, offre donc un propos très intéressant, une audace certaine, quoique toutes les expériences n'y soient pas forcément au même niveau. On peut aisément retenir les titres les plus orientés rock celtique, ainsi que les ballades.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Paul CARRACK
Blue Views (1995)
Spirit of 90's.




Vanessa CARLTON
Rabbits On The Run (2011)
Son meilleur


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gilles Servat (chant, guitare)
- Patrick Audouin (guitares)
- David Rusaouen (batterie)
- Jacky Thomas (basse)
- Kevin Wright (guitares)
- Jacky Bouilliol (accordéon)
- Mickaël Cozien (cornemuse)
- Bernard Le Dréau (saxophones)
- Pol Quéfféléant (harpe celtique)
- Hervé Quéfféléant (harpe celtique)
- Bernard Quilien (tin et low whistles, bombardes)
- Alain Riou (batterie écossaise)
- Jean-christophe Spinosi (violon)
- Françoise Paugam (violon)
- Laurence Paugam (alto)
- Jean-christophe Marq (violoncelle)


1. Kan Bale Nevenoe
2. Evnig Ma Ene
3. Maro Pontkaleg
4. Nous Avons Perdu Le Nord
5. Kimiad Ur Paour Kaezh Den Oblijet Da Guitaad E Vro
6. Loving Hanna
7. Pardon Sant Gwildo
8. Er C'hoad
9. Bez Nevenoe
10. Kan Ar Skrilhed
11. Me 'garje Bout
12. La Vie S'écoule La Vie S'enfuit



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod