Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 ...>...>>... 776
Comment poster un commentaire ?


GRATEFUL DEAD
AMERICAN BEAUTY


Le 20 Mars 2008 par ISMA


Super album. Rien à dire. Exit le psychédélisme du début et vive le folk et la country. Je pense que les joyaux que sont Friend of the Devil et Candyman justifient à eux seuls l'acquisition de cet album magnifique.
(A écouter en voiture surtout !)





PORCUPINE TREE
FEAR OF A BLANK PLANET


Le 20 Mars 2008 par CHIPSTOUILLE


On aimerait dire "en progrès", mais il manque à ce "Fear of a blank planet" un titre réellement accrocheur pour sortir du lot.

Pour les fans uniquement, qui ne seront pas dépaysés.





PORCUPINE TREE
STUPID DREAM


Le 20 Mars 2008 par CHIPSTOUILLE


Porcupine Tree est un groupe mystérieux aux multiples facettes. De toutes celles-ci, celle de Stupid Dream est l'une des plus captivantes après In Abstentia.

Il était en tout cas nécessaire au groupe de se doter d'un peu plus de pêche après les somnifères désastreux qui constituent les deux précédents albums. Stupid Dream réussit ce tour de force avec brio.

Vivement que Lightbulb sun soit de nouveau disponible lui aussi.





The CLASH
THE CLASH


Le 20 Mars 2008 par BARBELé


Comme on est entre nous, on peut bien se le dire : ce disque est le seul des Clash. Le reste a été fait par un autre groupe qui avait le même nom. Donc ils m'ont fait bailler avec London Calling (j’en dors encore) et avec le flop stalinien qui a suivi (hasta la victoria, tout ça). Et puis tout le monde a dansé sur « Should I stay… » en boite de nuit. Aïe ouille.

Mais là, en 1977… Un disque court, c’est normal : ce sont les meilleurs. Dès « Janie Jones » il y a la voix à tomber, le rythme effréné, les guitares super sharp et ça s’enchaîne. Epuré et direct. Quant au son il est parfait, précis. Au sommet, dans ce registre, avec The Jam. Même si Paul Weller a gardé une toute petite longueur d’avance.

Et puis, il y a un truc. Les Clash, cette année-là, ont encore quelque chose, disons, qui compte même si on va se faire traiter de puriste : ils sont encore punk. C’est même la seule fois. Tant mieux, car la rareté fait la valeur.





PINK FLOYD
THE FINAL CUT


Le 20 Mars 2008 par TERRY

Extrait de la chro-express : "Au fil des écoutes successives, "The final cut" dévoile peu à peu ses charmes (...) A force, il faudrait avoir des tympans de béton pour y résister."
A bien y réfléchir, cette dernière réflexion vaut finalement toutes les explications du monde." Fin de citation.

Cela signifierait-il que le tonton viande a les portugaises ensablées ? En tout cas, bravo pour cette chro-express qui réhabilite enfin ce disque, un vrai chef d'oeuvre ! Merci Elliott ! Ce disque méritait mieux sur le site, et c'est chose (en partie) faite !






The OFFSPRING
IGNITION


Le 19 Mars 2008 par BARBELé


Dure chronique, sans pitié. Moi je considère ce disque comme l’un des meilleurs du groupe. L’évolution par rapport au premier album est indéniable. La production est limpide, et le style s’est affiné. Ce disque a fait sensation à l’époque, surtout avec « Kick Him When He's Down » qui sans être un tube a eu pas mal de succès. Le groupe était lancé avant Smash, il ne faut pas l’oublier.

Dans Ignition, tout est plus affuté et rapide. Moins grunge, moins opportuniste et moins dispersé. Après on peut trouver ça répétitif, mais les fondamentaux du punk californien sont là : « Take it Like a Man », « Dirty Magic » ou surtout l’énorme « Nothing for Something ». Et quand je dis énorme, c’est peu dire.

On comprend quand on écoute ça pourquoi ce disque était une référence lorsque Smash est sorti. Pendant un moment en 1994 on a dit « ouais c’est le groupe qui a fait Ignition… » et puis forcément ça s’est tassé et maintenant, c’est pour les curieux ou les archéologues.





The RESIDENTS
MEET THE RESIDENTS


Le 19 Mars 2008 par ZIGGY

Et une chronique des Residents, dans tout ça ? On en apprend pas beaucoup sur l'histoire, l'intérêt et la musique du groupe, pour l'instant... Ils sont pourtant toujours actifs et produisent des albums d'une rare originalité.





MY CHEMICAL ROMANCE
THREE CHEERS FOR SWEET REVENGE


Le 18 Mars 2008 par LESOMBRE


Juste un avis un peu plus centré sur l'album.
Chronique un peu étrange qui aligne plusieurs commentaires assez dépréciatifs pour finir sur un 4/5 ce qui est plutot pas mal. Disons que cet album est en effet assez difficile à cerner. Je crois que ses deux principaux atouts sont : sa forte diversité et surtout sa capacité à séduire des gens qui appartiennent à des univers musicaux différents. Perso, je viens du black/death et j'ai complètement accroché à MCR. Et, contrairement à ce qui est évoqué, je trouve que c'est un album que l'on réécoute avec plaisir et qui jouit d'une vraie longévité.





Jeff BUCKLEY
GRACE


Le 18 Mars 2008 par MR. AMEFORGEE

Je réponds à Isma:

Pourquoi tant de haine envers les ados? Je sais bien qu'il est de bon ton, une fois adulte, d'oublier immodestément qu'on le fut soi-même jadis, mais toute cette acrimonie n'est-elle pas excessive (en plus de n'être aucunement constructive)?

Ensuite, je constate une contradiction: pourquoi me reprocher de "comparer l'incomparable" pour ensuite comparer plusieurs morceaux des trois groupes cités entre eux? Admettons que c'est cocasse.

Pour finir, prends acte que cette comparaison n'est pas déplacée. Je l'ai déjà expliquée dans les commentaires (en vérifiant, je m'aperçois que je portais encore à l'époque le pseudonyme de THE SOULFORGED, bein oui, il faut traduire). Je ne me place pas sur un plan purement musical ici, mais me réfère plutôt au statut "culte" que l'on attribue d'ordinaire à ces trois groupes de la première moitié des années 90 (et encore, les Smashing ont continué après, et Buckley est plutôt devenu célèbre après sa mort). Sinon, bien entendu, les musiques pratiquées ne se ressemblent pas ; Buckley est imbibé de blues (sans mauvais jeu de mot post-mortem...) et de folk, ce qui n'est pas le cas des deux autres larrons.
Grace paraît posé et mûr, mais il n'en exprime pas moins une certaine idée de la jeunesse. J'ai déjà eu l'occasion de lire des avis qui lui reprochaient justement un lyrisme d'"ado boutonneux"... Comme quoi, chacun voit midi à sa porte et souvent à quatorze heures (c'est-à-dire l'heure du thé).

En tout cas, cette comparaison doit être considérée selon un angle très précis et n'a pas la prétention de hiérarchiser de manière absolue, en une trinité improbable, les musiciens de cette époque-là (cf. mes propres contre-arguments écrits plus haut) ; c'était un rapprochement sémantique relatif, tissé à l'époque pour les besoins de mon discours. Et de toute façon, notre ami végétarien (Oncle Viande) nous dirait que le meilleur, c'est Mr. Bungle. Na.





BLINK 182
ENEMA OF THE STATE


Le 18 Mars 2008 par BARBELé


Je crois comprendre l’esprit de la chronique. Cet album est archi-commercial et redondant. Je n’accroche pas du tout. Et surtout, je n’aime pas l’imagerie très très beauf du groupe. Mais on peut quand même se demander s’il n’y a pas un faux procès fait au punk des années 90. Que je sache, la musique des Ramones, des Sex Pistols et autres punks de l’époque, était déjà hyper-commerciale. Je ne parle même pas de Generation X, des Buzzcocks (des tubes à la pelle) ou des Adverts. C’était nouveau, dérangeant pour beaucoup, mais c’était musicalement super accessible. Et côté artistique, il y avait des hauts et des bas.

Alors peut-être que Blink 182, Sum 41 et leurs clones multiples ne se foulent pas, qu’ils empruntent une recette et en usent au maximum, mais il faut replacer ça dans l’histoire du punk. La provocation n’est plus là, le message a été oublié, mais la musique, elle… est restée en gros la même…

C’est ni un compliment, ni une insulte. Et inversement.





PINK FLOYD
THE DARK SIDE OF THE MOON


Le 17 Mars 2008 par ISMA


@Kaji: merci pour ton commentaire l'ami. En le lisant, j'ai enfin pu comprendre que DSOTM est un très mauvais album et que je n'allais plus jamais l'écouter. Encore une fois, merci pour ton commentaire très utile.

note: 5/5 (et je mettrais bien plus si c'était possible)





The ROLLING STONES
IT'S ONLY ROCK 'N ROLL


Le 17 Mars 2008 par IEN


Pour l'ambiance de " Time waits for no one " et la basse de " Fingerprint file ", cet album est un de mes préférés des Stones.





PINK FLOYD
THE DARK SIDE OF THE MOON


Le 16 Mars 2008 par IEN


Faut quand même pas exagérer c'est pas de la merde ce disque ! C'est pas le meilleur de PF mais il y a de bonnes choses à retenir : "breath", "any color...", "Brain Damage" ou "eclipse". Personnellement je passe de bons moments à l'écouter.





PINK FLOYD
THE DARK SIDE OF THE MOON


Le 16 Mars 2008 par KAJI


Cet album, c'est comme les tableaux dits "d'art moderne" : on ne comprend rien, on cherche une explication, on ne la trouve pas, alors on sort des théories à deux balles pour faire "branché", et on dit "ouaa, qu'est-ce que c'est beau, on est transporté par cette oeuvre". Ouais bah désolé, si on mettait ça comme musique d'ascenseur, je prendrais l'escalier sans hésitation !
Ha si, je mets 1/5 parce que, quand même, cela reste de la musique...





PORCUPINE TREE
NIL RECURRING


Le 16 Mars 2008 par LEO

"Lightbulb Sun" devrait ressortir très prochainement en édition remastérisée et "Recordings" subira le même traitement en fin d'année 2008.





The RESIDENTS
MEET THE RESIDENTS


Le 16 Mars 2008 par SOPHIA


mmmm si c'est une blague, elle ne sert pas à grand chose. :-(





Jeff BUCKLEY
GRACE


Le 15 Mars 2008 par IEN


Et bien moi c'est le contraire ! J'écoutais Buckley ado et maintenant les Smashing, Nirvana (entre autres). Je ne peux plus écouter "Grace" sans tomber dans un ennui terrible alors que je l'appréciais énormément à sa sortie.
Et je ne suis plus un ado boutonneux depuis pas mal d'année ( le temps passe vite ... )
Note: 4/5 ( 5/5 quand j'étais ado et 3/5 maintenant )





Jeff BUCKLEY
GRACE


Le 14 Mars 2008 par ISMA


Cet album est un chef d'oeuvre intemporel.

Mr. AMEFORGEE je trouve votre comparaison à Nirvana et aux Smashing très déplacée. Pourquoi comparer l'incomparable? Buckley n'a rien à voir avec la puérilité d'un Cobain ou encore avec le pseudo romantisme outrancier de Corgan. Buckley est beaucoup plus original, nuancé et authentique à mon humble avis. Et pour moi Mojo Pin, Grace ou encore Dream Brother sont à des années lumières devant les ridicules Smells Like Teen Spirit ou encore Bullet With Butterfly Wings (il n'y a qu'à jeter une oreille attentive aux accords de guitare par exemple, infiniment plus recherchés chez Jeff). Voilà, Nirvana et Pumpkins c'est pour les enfants ou autres ados boutonneux, mais Buckley c'est déjà de la musique d'adultes.





BLINK 182
ENEMA OF THE STATE


Le 13 Mars 2008 par JMS


Hum super les références du groupe : mettre une actrice porno sur la pochette, il ne manquait plus que ça !
Quant à moi je me situe dans la première partie : début d'un genre ignoble qui devient de plus en plus envahissant et qui n'a pas grand chose à voir avec le punk traditionnel.





BLINK 182
ENEMA OF THE STATE


Le 13 Mars 2008 par SEVENTH SON


Rien à ajouter. Je suis à 100 % d'accord avec toi Denko !
Cet album est tout simplement génial. Aucun morceau à jeter, tous ont effectivement un potentiel de single.

Simple sans être simpliste, ça résume tout !
Blink rules !

(Merci d'avoir répondu à ma demande ! ;-))







Commentaires :  1 ...<<...<... 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 ...>...>>... 776






1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod