Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Trespass
1971 Nursery Cryme
1972 Foxtrot
 

- Style : Kansas
- Membre : Quiet World, Flaming Youth, Frank Zappa , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Peter Gabriel

GENESIS - Genesis (1983)
Par WALTERSMOKE le 16 Juillet 2023          Consultée 430 fois

Voyez-vous, ami(e)s lecteurs et lectrices, il y a des albums qui sont mauvais dans l’ensemble mais qui contiennent un ou deux morceaux valant le détour ; d’autres sont plus médiocres mais plus constants et prometteurs. Ici, Genesis fait plus fort, puisque le groupe éponyme a décidé d’en faire un album franchement mauvais mais indispensable.

Sacré tour de force, mais comment y faire ? Simple : il faut donner le meilleur de soi-même le temps d’une face de vinyle, et laisser l’inspiration qui reste combler les vides. Oui, vraiment, si GENESIS s’en était tenu à un EP, nul doute qu’on aurait ici une oeuvre majeure de toute la discographie du groupe. Jugez plutôt : à un "Mama" d’anthologie, effrayant, puissant et touchant par sa thématique, répond le grandiose enchainement "Home by the Sea" / "Second Home by the Sea", qui non seulement prouve que le GENESIS des années 80 sait se montrer ambitieux et progressif, mais démontre aussi que rien ne s’est perdu depuis les débuts - ou presque, écartons toujours l’opus de 1969. Entre les deux, le sautillant "That’s All", qu’on fredonne rapidement avec plaisir. La transition opérée avec Abacab (1981) a porté ses fruits : moderne, élégant et admirablement bien écrit, voilà un GENESIS que l’on aime.

Le reste est à jeter. Enfin, c’est ce que les premières écoutes laissent penser, et cette impression persiste pour certains morceaux : "Just a Job to do" est trop long en plus de n’avoir rien à dire, "It’s gonna get better", en plus de mentir dès son titre, joue dans un pop-rock pas loin de la variété moyenne gamme avant tout oubliable... Allez, "Illegal Alien" est marrant, et "Silver Rainbow" régale par des percussions explosives. Ce n’est pas une catastrophe intégrale, GENESIS ayant fait bien pire par le passé, mais un tel enchainement ne peut que déplaire.

Se rendre indispensable par une seule face : s’il était encore possible de réaliser pareil exploit dans le rock progressif des années 70, le faire avec un album de pop eighties est déjà plus exotique. Le jugement est d’autant plus sévère qu’ici, GENESIS est censé être un groupe au point, qui n’a que peu à prouver désormais. Un faux pas prometteur cependant, en témoignera l’album suivant, bien commercial mais irrésistible.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


ELOY
Dawn (1976)
Eloy qui renaît ?




ELOY
The Tides Return Forever (1994)
Eloy is back ?


Marquez et partagez





 
   SOPHIE

 
   ARP2600
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Tony Banks (claviers, choeurs)
- Mike Rutherford (guitare, basse, choeurs)
- Phil Collins (batterie, percussions, voix)


1. Mama
2. That’s All
3. Home By The Sea
4. Second Home By The Sea
5. Illegal Alien
6. Taking It All Too Hard
7. Just A Job To Do
8. Silver Rainbow
9. It’s Gonna Get Better



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod