Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (11)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Peter Gabriel , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Frank Zappa

GENESIS - Genesis (1983)
Par SOPHIE le 4 Janvier 2006          Consultée 21667 fois

L’album « Genesis » est une des perles de la période Phil Collins. Il n’est sans doute pas aussi excentrique que Peter Gabriel, mais il montre ici toute la truculence dont il est capable.
Et tout d’abord avec Mama, en vieil ado hanté par sa mère, la voix a des aspects diaboliques. Certaines des chansons sont clairement là pour tenter le hit commercial : tels « That’s all », et « Illegal alien » qui a l’avantage d’être amusant, avec l’accent vaguement mexicain que prend Phil Collins, pour illustrer le flot d’immigrés qui tentent leur chance en Amérique.

En revanche, bien que les longues fresques instrumentales soient loin derrière, il n’en reste pas moins quelques jolis morceaux de bravoures (et ce sur chaque album de l’ère post-Gabriel) : « Home by the sea » suivi de « Second Home by the Sea » commence par un morceau chanté avec force, tels des personnages pris au piège pour l’éternité. Puis après quelques instants de flottement, la batterie infernale donne le rythme à une très belle partie clavier de Tony Banks, le tout étant d’une intensité incroyable, avec un final guitare de belle facture.

« Takin’ it all too hard » est simplement une jolie ballade pour pouvoir replonger dans la série noire de « Just a job to do », très intense, batterie omniprésente, cela pourrait être la musique d’un feuilleton thriller. On penserait aisément à Miami Vice qui a d’ailleurs utilisé une chanson de Phil Collins dans sa bande son.

« Silver Rainbow » : début céleste, mélodie bizarre, comme jouée à l'envers, on a l’impression de passer de l’autre coté du miroir, un monde monochrome où tout est inversé. La batterie est toujours très puissante, comme un galop dans des contrées inconnues.
Enfin l’album se termine sur une note d’espoir «It’s gonna get better », ils veulent y croire plus qu’ils n’y croient vraiment, avec musique planante et mélodies qui s’envolent grâce à la voix si spéciale de Phil Collins: les choses iront mieux, et c’est maintenant qu’il faut commencer. Ils disaient ça en 1983, je ne suis pas sure que cela ait réellement commencé, même vingt ans plus tard…

Cet album reste pour moi l’album référence de l’ère Phil Collins, une sorte de renouveau, même s’ils ont fait de très bonnes choses par la suite et bien que Phil ait déjà auparavant montré qu’il méritait sa place au « lead vocal ». J’en garde sans doute un souvenir particulier car c’est avec celui-là que je suis entrée complètement dans l’univers Genesien.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF :


MAGMA
K.a. (kohntarkosz Anteria) (2004)
Rock progressif




GENESIS
Duke (1980)
Rock progressif

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   SOPHIE

 
   ARP2600
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



- Tony Banks (claviers, choeurs)
- Mike Rutherford (guitare, basse, choeurs)
- Phil Collins (batterie, percussions, voix)


1. Mama
2. That’s All
3. Home By The Sea
4. Second Home By The Sea
5. Illegal Alien
6. Taking It All Too Hard
7. Just A Job To Do
8. Silver Rainbow
9. It’s Gonna Get Better



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod