Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

Commentaires (1)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The J. Geils Band , The J. Geils Band , Them
- Membre : Mick Jagger , The Pretty Things , Superheavy, Ron Wood , Sugar Blue, Pretty Things/yardbird Blues Band
- Style + Membre : New Barbarians, Keith Richards
 

 Site Officiel (1680)

The ROLLING STONES - Blue And Lonesome (2016)
Par SASKATCHEWAN le 25 Janvier 2017          Consultée 503 fois

Si Lonesome and Blue était sorti au milieu des années 80 ou des années 90, on aurait pu ironiser sur le côté bien pratique des albums de reprises, ces branches auxquelles se rattrapent trop souvent les groupes en perdition. Au mitan des années 2010, la question ne se pose plus vraiment en ces termes pour les ROLLING STONES, qui goûtent sans complexe aux douceurs de la pré-retraite, avec quelques tournées de complaisance pour raviver la flamme de temps à autres.

Difficile alors, de voir dans ce Lonesome and Blue autre chose qu’une manière pour les vétérans du rock de boucler la boucle, car ils sont blues, et au blues ils retourneront. Je ne vous cache pas que le cafard bat de ses petites pattes mélancoliques sur le tambourin de mon humeur à mesure que cette chronique déploie ses sous-entendus macabres.

Heureusement, Blue and Lonesome vient remettre les pendules à l’heure. Cet album est tout sauf un récital pour orchestre de crématorium, c’est un travail de passionnés, un hommage au blues peut-être plus sincère encore que les reprises des années 60. Là où les STONES, au début de leur carrière, espéraient bien se tailler la part du lion en apportant le blues sur un plateau aux ados britanniques, désormais, chenus et ridés, ils ont tout l’air de vouloir se faire plaisir avant tout.

La liste des titres témoigne à elle seule de cet enthousiasme retrouvé de puristes généreux. À moins d’être aussi mordu de blues que JAGGER et sa bande, ce disque sera l’occasion de découvrir quelques morceaux méconnus des légendes du genre. De manière assez suprenante, c’est bien JAGGER qui tire son épingle du jeu sur cet album, alors que l’on attendait plutôt Keith RICHARDS. On va peut-être parfois trop vite en besogne en déclarant le guitariste seul étendard du blues-rock véritable au sein du groupe.

Si on ne devait choisir qu’une seule reprise parmi cette sélection de haute volée, ce serait sans doute « I Gotta Go », un blues agité signé Little Walter, virtuose de l’harmonica qui doit bien avoir sa petite place au chaud sur l’autel personnel de JAGGER. « Just Your Fool » serait également un bon prétendant, avec son intro saisissante et un délicieux son crapoteux qui nous rappelle qu’il faut désormais un ordinateur de compétition, un logiciel de pointe, un ingé son et quelques milliers de dollars pour reproduire les grésillements des micros d’antan.

Ni le meilleur album de l’année, ni le retour fracassant plus espéré qu’attendu, Blue and Lonesome est avant tout un bel hommage aux artistes qui ont contribué à faire des STONES ce qu’ils sont. Si leur discographie studio devait s’arrêter là-dessus, ce serait à la fois un beau symbole et un moindre mal. Pour le reste, longue vie !

A lire aussi en BLUES :


Freddie KING
My Feeling For The Blues (1970)
Un colosse en marche entre Texas et Chicago blues




Jimmy DAWKINS
Fast Fingers (1969)
Blues torturé


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
   SASKATCHEWAN

 
   (2 chroniques)



- Mick Jagger (chant, harmonica)
- Keith Richards (guitare)
- Ron Wood (guitare)
- Charlie Watts (batterie)
- Eric Clapton (guitare)
- Chuck Leavell (claviers)
- Matt Clifford (claviers)
- Darryl Jones (basse)


1. Just Your Fool
2. Commit A Crime
3. Blue And Lonesome
4. All Of Your Love
5. I Gotta Go
6. Everybody Knows About My Good Thing
7. Ride 'em On Down
8. Hate To See You Go
9. Hoo Doo Blues
10. Little Rain
11. Just Like I Treat You
12. I Can't Quit You Baby



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod