Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Wah Wah (1995)
Par WALTERSMOKE le 13 Septembre 2017          Consultée 126 fois

Même si GURU GURU a connu de nombreuses périodes de pause, notamment dans les années 80, on ne peut pas dire que l'une des références les plus solides du krautrock ait pu lever le pied. La bande à Mani Neumeier a toujours su être présente, et ce de manière régulière. La sortie de Shake Well en 1993 annonçait un Guru Guru toujours dans le coup (bien qu'un peu faiblard par moments), mais la suite allait prouver que ce n'est pas parce qu'on est vieux et qu'on doit ménager sa monture qu'on doit forcément adopter un rythme de sénateur.

Et donc, en 1995, sort Wah Wah. Le 17e album de GURU GURU, qui voit revenir le guitariste Dieter Bornschlegel et le souffleur-guitariste Roland Schaefer (rien que ça !), confirme que le groupe veut proposer un rock mordant et efficace, en tout cas encore plus que sur Shake Well (1993). D'aucuns peuvent en douter, après tout GURU GURU a déjà 27 ans (l'âge maudit !) au compteur, et un groupe ordinaire ne devrait jamais vivre plus de 10 ans, sous peine de connaître une baisse constante et irréversible au niveau qualitatif.

Ça tombe bien, GURU GURU est extraordinaire. Si Shake Well montrait la bande à Neumeier trop bonne pour produire de la musique médiocre, Wah Wah montre qu'elle est carrément encore capable du meilleur. Et le meilleur ici s'appelle "Ich bin", un rock qui fait fi des conventions habituelles couplet/refrain pour un résultat redoutable et jouissif. Et ça fait depuis quand qu'on n'a pas eu un morceau de cette trempe ? Houlà, trop longtemps, je dirais. Dans un registre tout aussi rock, on a les deux "Iddli Killer", nantis d'une trompette à la fois agaçante et irremplaçable, et assez répétitifs dans l'ensemble (enfin, surtout la version East car la version West ayant du chant) mais quand même plaisants. Je m'interroge par contre à propos de "Rastafari in Bayuvari" : non pas que le morceau soit mauvais, au contraire les guitares y sont fabuleuses, mais je ne vois en rien le rapport avec les rastas – mais passons. Et sur le morceau-titre, tout le monde se lâche dans un magma chaotique entre des distorsions ultra-bruyantes, une batterie furieuse et une basse qui donne le la. Un vrai bonheur.

Mais Wah Wah, c'est aussi l'occasion pour GURU GURU de se retourner durablement vers la world music. Ainsi, "Drumming Man" voit Mani se faire plaisir avant que le groupe n'embraye sur une musique que ne renierait pas EMBRYO. Tout comme "Izmiz", au nagaswaram plus que séduisant. Ni le talent ni la curiosité sans frontières de GURU GURU n'ont été perdus, et ça, franchement, c'est beau à voir.
Cependant, Wah Wah n'est pas parfait/idéal. Quelques passages tombent quand même un peu à plat, comme "Wunder", une ballade placée en plein milieu qui casse la dynamique établie depuis 3 morceaux en plus de s'écouter sans plus. "Maybe it's Late" est un morceau clairement jazz (un rappel des toutes premières années de GURU GURU, peut-être), mais il est pleinement oubliable.

Comme dit plus haut, GURU GURU est un groupe extraordinaire, ne serait-ce que par sa capacité à produire un album d'aussi bonne qualité après tout ce temps. Malgré quelques divergences de goût, il est indéniable que Wah Wah est un album qui est réussi de bout en bout – et d'ailleurs, les 45 minutes qu'il dure passent comme une lettre à la poste.

Et attendez, la suite arrive très vite !

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


PULP
Freaks (1987)
Pulp le sombre




PULP
Masters Of The Universe (1994)
Une compile importante


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mani Neumeier (batterie, percussions, chant)
- Roland Schaeffer (saxophone, nagaswaram, guitare, chant)
- Dieter Bornschlegel (guitare, chant, basse)
- Heinz Gembus (basse)


1. Living In The Woods
2. Ich Bin
3. Iddli Killer (east)
4. Rastafari In Bayuvari
5. Wunder
6. Drumming Man
7. Izmiz
8. Wah Wah
9. Maybe He's Late
10. Iddli Killer (west)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod