Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Hinten (1971)
Par WALTERSMOKE le 24 Août 2015          Consultée 693 fois

Ironiquement, partir d'un album en tous points excellent est plus qu'un handicap. En effet, le groupe qui démarre au quart de tour avec un premier opus éblouissant aura une pression dantesque dès l'album suivant, qui devra être tout aussi bon sous peine de subir les quolibets d'insatisfaits auditeurs. C'est dans ce genre de situation que semble s'être fourré GURU GURU. En effet, le trio krautrock a sorti en 1970, UFO le bien-nommé, un disque qui pue la dope et qui est bourré à la gueule de rock terriblement incandescent. Mani Neumeier le défoncé, accompagné des tout aussi déchirés Uli Trepte et Ax Genrich, ont frappé fort avec ce disque, alors comment faire mieux ?

La réponse se trouve en partie sur Hinten. Derrière une pochette de très mauvais goût (même pas sensuel comme chez Niagara...), GURU GURU continue de jammer en studio et de balancer des sons plutôt bruts de décoffrage. De loin, la formule ne change pas, donc. De loin seulement, car en y regardant de plus près, Hinten marque bien le pas par rapport à UFO : moins de morceaux qui sont plus longs, introduction de passages vocaux ("The Meaning of Meaning", "Bo Diddley"), et surtout une production moins crade – c'est relatif. Sur ce dernier point, un cachet d'authenticité kraut se perd un peu, mais pas tant que ça. Pour l'heure, GURU GURU n'en est pas à de radicaux changements de cap.

Une seule question pend cependant aux lèvres : est-ce que Hinten est une tuerie ? La réponse est : oui. Les quatre piste proposées, durant toutes au moins 10 minutes, font planer, aussi bien dans un maëlstrom sonore que dans des passages plus calmes, plus ambient. Il ne manquerait plus que la foule en délire et, pour les plus réalistes, un bon joint et l'on se croirait devant une scène allemande de 1971, à écouter GURU GURU jammer à fond les ballons. Et attention, ce n'est pas du jam de qualité standard, oh que non : Ax Genrich rappelle, si ce n'était pas suffisant, qu'il fait partie des meilleurs guitaristes de sa génération, Mani Neumeier martèle avec puissance sa batterie, et Uli Trepte fait comprendre la notion même de feeling rock. À ce propos, GURU GURU rappelle au travers de l'épique "Bo Diddley" (futur cheval de bataille en concert) qu'il est fortement influencé par le rock'n'roll, ici pour le meilleur (et par la suite pour le pire ?).

Hinten aurait pu être une tuerie intégrale donc, à deux éléments près. Le premier, peut-être bien secondaire, c'est la pochette, typiquement krautrock mais horrible. Mais surtout, c'est le second qui est responsable de la perte d'une étoile, et c'est "Space Ship". Cette piste n'est pas forcément mauvaise, et reste le morceau le plus abrasif de l'album, sauf qu'il n'est pas totalement prenant. Alors que le reste de l'album capte complètement, "Space Ship" laisse légèrement plus indifférent. Alterner les passages franchement krautrock et d'autres ambient est une bonne idée, elle est toutefois mal concrétisée ici. Au moins "Space Ship" n'est-il pas désagréable à écouter, au passage.

GURU GURU ne fera jamais aussi bien que UFO, mais Guru Guru n'est pas pour autant assuré de chuter en qualité dans l'immédiat. Malgré un quart d'album (le dernier) pas très brillant, Hinten peut se targuer d'être un deuxième disque réussi pour le groupe. Ce dernier se fait d'ailleurs une solide réputation en live, qui ne sera malheureusement pas retranscrite sur disque dans l'immédiat. Mais bon, ce n'est pas comme si les albums studio de l'époque étaient assez excellents pour compenser, n'est-ce pas ?

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


KING CRIMSON
Radical Action (to Unseat The Hold Of Monkey Mind) (2016)
Le Roi en version intégrale




GURU GURU
Dance Of The Flames (1974)
Incandescence


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Ax Genrich (guitare)
- Uli Trepte (basse)
- Mani Neumeier (batterie)


1. Electric Junk
2. The Meaning Of Meaning
3. Bo Diddley
4. Space Ship



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod