Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Don't Call Us We Call You (1973)
Par WALTERSMOKE le 2 Septembre 2015          Consultée 668 fois

Quelques mois à peine après la sortie de l'album Guru Guru, le groupe éponyme décide de revoir sa formule. En effet, de quatuor, il redevient trio, avec les départs de Conny Plank et Bruno Schaab, et accueille Hans Hartmann. Un changement qui fait penser aux débuts glorieux de Guru Guru, avec le monstrueux Uli Trepte. Cependant, d'un point de vue stylistique, la voie ouverte par le précédent disque ne semble pas prête d'être abandonnée.

Diantre, avançons-nous donc vers un album potentiellement encore plus mauvais ? Que nenni, Don't Call Us We Call You est un album qui peut se targuer d'être un plus solide cru. Cela est principalement dû aux colorations world bien prégnantes sur le disque. Des rivages africains aux confins de l'Asie, GURU GURU s'inspire du monde pour forger une musique qui s'en veut un mélange avec le krautrock. Le résultat est plus qu'évident, notamment sur les trois pavés présents ici. "Africa Steals the Show" pose bien l'ambiance, tandis que "Round Dance" mêle des extraits tribaux et la guitare d'Ax Genrich qui rugit. "Guru Guru Ltd", pour sa part, unit un banjo et des percussions indiennes au sein d'un mouvement progressif de toute beauté.

Qu'on ne s'y trompe pas : non seulement cette idée de world music par GURU GURU est sympathique, mais en plus elle se concrétise de très bonne manière. Alors que, en excluant "Der Elektrolurch", on flottait un peu avec Guru Guru (1973), ici c'est le vol en haute altitude assuré. Oui, disons-le, on retrouve des sphères qu'on croyait de plus en plus éloignées sur Don't Call Us. Tout n'est pas parfait bien entendu, et quelques défauts apparaissent, en premier lieu le chant. On a coutume de dire qu'en plus d'être mauvais, le chant n'est pas nécessaire en krautrock. Dans le cas de GURU GURU, c'est on ne peut plus vrai, tant il empêche les meilleurs morceaux de l'album d'être encore plus réussis.

Ce défaut, bien que bien présent, est toutefois mineur, et au moins ne rend-t-il pas tout un morceau chiant. Rien à voir donc avec "200 Clichés" et "Das Zwickmaschinchen", deux chansons assez ennuyeuses et qui gâchent de la place pour un potentiel quatrième morceau d'anthologie.
Mais tant pis, il faut bien de temps à autre un ou deux morceaux faiblards, ce ne serait pas drôle sinon. Ceux qui avaient fui GURU GURU en se fiant à l'avis de mélomanes, ne devraient pas avoir peur d'aborder Don't Call Us We Call You, et ce d'autant qu'il forme avec son successeur une période recommandée pour ceux qui veulent de la bonne musique.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


KING CRIMSON
Live At The Jazz Café (projekct One) (1998)
Technik über alles




OUT OF FOCUS
Out Of Focus (1971)
De plus en plus prometteur


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mani Neumeier (batterie, claviers)
- Ax Genrich (guitare)
- Hans Hartmann (basse)


1. Africa Steals The Show
2. Round Dance
3. 200 Clichés
4. Das Zwickmaschinchen
5. Guru Guru Ltd



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod