Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK\'N\'ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Guru Guru (1973)
Par WALTERSMOKE le 30 Août 2015          Consultée 498 fois

Dans son Krautrocksampler, Julian Cope dit ceci à propos de la maison de disques Brain : « Il lui fallait aussi subir la déchéance de Guru Guru, qui passa du free-rock au free-jazz, puis du free-jazz au free-rien du tout. ». Cette phrase témoigne bien du peu de considération envers le groupe, qui doucement a complètement changé au fil des années 70. Si tout le monde ou presque s'accorde à dire que UFO est un album génial et que Hinten et Känguru ne déméritent pas, le reste de la discographie est moins bien considéré, et surtout moins connu. GURU GURU ne serait que le groupe de quelques albums avant de sombrer dans les méandres de la médiocrité. Un constat quelque peu exagéré, pour être franc.

Il n'est pas question cependant d'effectuer une quelconque réhabilitation, mais de mettre les points sur les i. Car oui, le niveau du groupe a diminué après Känguru, mais pas à ce point. Enfin, difficile de l'affirmer haut et fort avec l'album éponyme de 1973. À cette occasion, GURU GURU connait son premier départ, avec Uli Trepte qui s'en va à cause de différends artistiques – mais ce dernier reviendra faire de la musique plus tard – et se fait remplacer par Bruno Schaab. Le quatuor se met au passage à jouer une musique encore plus proche des canons anglo-saxons que ne l'était par exemple "Bo Diddley".

Guru Guru (l'album) n'est pas aimé pour cette raison. C'est un peu futile, car s'il doit être rejeté, c'est pour son contenu en lui-même. En particulier, la face A est occupé par un medley qui justifie à lui tout seul de fuir l'album. Mani Neumeier et ses comparses s'échinent à rendre hommage au bon vieux rock'n'roll des années 50, mais ça ne marche pas. Malgré quelques passages instrumentaux de bonne facture et trop courts, l'ennui frappe fort ; et quand on sait qu'il dure 13 minutes... Certains passages de Hinten ou Känguru étaient un peu ennuyeux, mais pas fades, là est toute la nuance. Une bonne partie de vinyle est donc gâchée, et rappelle également qu'un medley n'est pas une bonne chose à faire, oh que non. À l'opposé, "Samantha's Rabbit" est un morceau un peu trop délirant et agressif en tant qu'ouverture, et ne doit une relative clémence que pour sa durée, et encore.

Fort heureusement, la face B rattrape la mise. Si GURU GURU contient le pire du groupe (du moins pour l'époque), il héberge aussi "Der Elektrolurch", qui lui justifie son acquisition. On y retrouve le GURU GURU franchement krautrock et planant. Mieux, le morceau indique quelle était la vraie voie à prendre pour que GURU GURU continue de jouer de la bonne musique. Le groupe l'avait trouvée, mais dommage qu'il se soit arrêté alors qu'il était si bien parti. "The Story of Life" n'est pas complètement réussi pour sa part, mais son ambiance mystérieuse suffit à intriguer l'auditeur pour que ce dernier s'y intéresse, et pas qu'un peu.

GURU GURU, pour son album éponyme, sort un opus bien faible en comparaison de ses glorieux prédécesseurs, et en tant que tel, a du mal à se défendre. Cependant, il contient suffisamment de bons moments pour ne pas être honteusement dédaigné.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


FAUST
So Far (1972)
Faust en mode commercial ? Hahaha




ANDY SUMMERS & ROBERT FRIPP
Bewitched (1984)
Plus accessible, mais aussi plus fragile


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mani Neumeier (batterie, claviers, chant)
- Ax Genrich (guitare, chant)
- Conny Plank (guitare, claviers)
- Bruno Schaab (basse, chant)


1. Samantha's Rabbit
2. Medley
3. Woman Drum
4. Der Elektrolurch
5. The Story Of Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod