Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Mani In Germani (1981)
Par WALTERSMOKE le 12 Octobre 2015          Consultée 376 fois

Semblant désormais calé sur un rythme d'un album tous les deux ans, GURU GURU arrive encore en vie dans les années 80. Le groupe de jazz-rock allemand, autrefois gloire du krautrock, continue contre vents et marées, tout en prenant soin cependant de s'adapter à son temps et de tout simplement vendre. En termes de style, Mani Neumeier décide en effet d'opter pour une musique plus pop-rock en 1981 avec Mani in Germani, où on peut d'ailleurs le voir à poil dans un lavabo. C'est si sexy.

Mani in Germani, de par l'orientation nouvelle de GURU GURU, réquisitionne moins de musiciens qu'auparavant. Les désormais fidèles Ingo Bischof et Roland Schaeffer sont toujours de la partie, tout comme la section rythmique Gerald Luciano/Butze Fischer, en plus de quelques musiciens de session. Pas grand-monde donc, pour une musique qui est malheureusement tout aussi pauvre, voire plus, en qualité. Mani in Germani est un album vraiment pénible à écouter et qui a de plus grandement vieilli. Pour donner une idée, même mon vinylrip de Globetrotter sonne de manière plus moderne et étincelante que l'album ici présent – et je ne parle même pas de la qualité musicale strico sensu. La production est plate, complètement d'époque, ce qui ne lui rend pas justice. Et comme si ça ne suffisait pas, GURU GURU piétine et échoue à nous montrer des morceaux réussis, intéressants, au moins autres que fades.

Il n'y a pas grand-chose à sauver par ici. "Jupiter God" tire son épingle du jeu, avec une rythmique reggae intéressante et une gestion des longueurs qui tient la route. "Komm Lutsch Mal" est un interlude débile et qui aurait été considéré comme un point noir sur un autre Guru Guru, mais au moins parvient-il à égayer et rythmer Mani in Germani. Parce qu'il ne faut pas compter sur la plate Andrea pour ce faire, ni le somnifère "Das Zweifache Weg" pour monter le niveau.

Un échec artistique donc, et même pas beau en plus, voilà ce qu'est Mani in Germani. Le onzième album de Guru Guru montre un groupe qui n'a plus rien à dire musicalement parlant. Ça tombe presque bien, puisque l'opus ouvrira une longue période pendant laquelle le groupe sera mis en veille – sans pour autant splitter à proprement parler – à cause notamment de projets parallèles de son leader. La souffrance aura donc été relativement courte, tant mieux.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


ASH RA TEMPEL
Schwingungen (1972)
L'hypnose continue




PULP
His 'n' Hers (1994)
Le meilleur de la britpop ?


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Ingo Bischof (basse, batterie, claviers)
- Butze Fischer (batterie)
- Hellmut Hattler (basse, claviers)
- Gerald Luciano (basse)
- Mani Neumeier (batterie, claviers, chant)
- Roland Schaeffer (guitare, saxophone, chant)
- Heinz Gembus (basse)


1. Andrea
2. Stamp Out Reality
3. Jupiter God
4. Komm Lutsch Mal
5. Heit Geh I In D'schtod
6. Der Zweifache Weg (der Star Wars)
7. Für Biene Maya (neuer Frühling - Alter...)
8. Blue Huhn (finkenbacher Spätlese Bluus)
9. Lurchis Abenteuer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod