Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK/WORLD  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - 30 Jahre Live (1998)
Par WALTERSMOKE le 18 Septembre 2017          Consultée 238 fois

1968-1998 : trente ans que GURU GURU existe. Le groupe formé par l'ex-sensation jazz des sixties Mani Neumeier a roulé sa bosse contre vents et marées, enregistrant au passage des albums tous plus bons les uns que les autres – même si le groupe ne réitérera jamais le tour de force qu'est UFO. Et donc, le voici qui arrive en 1998 au festival de Finkenbach, qu'il a lui-même créé en 1976, afin de fêter le cap des 30 ans. Bordel.

Pour ceux qui n'avaient pas la chance d'y être, GURU GURU publie quelques temps plus tard un nouveau live, le deuxième de sa discographie, j'ai nommé... 30 Jahre Live. Simple, mais efficace, on va dire, hein. Et bien entendu, c'est un live qui sera double, n'est-ce pas ? Ce serait scandaleux de pondre un album simple à ce stade, selon certains. Et bien oui, GURU GURU vous a entendu, 30 Jahre Live sera, dans la majeure partie des cas, un... triple album ! Ouh la belle indigestion à venir !

Cependant, le concert donné à Finkenbach n'occupe que 2 des 3 CD – on reviendra sur le troisième plus tard. Ce qui représente tout de même près de deux heures de live, ce n'est pas rien. De plus, c'est un live en deux parties : la première met en relief des extraits des 3 derniers albums studio alors sortis, tandis que la seconde enchaîne les improvisations. Que du tout bon donc a priori.

Faut-il du coup se concentrer sur l'un ou l'autre disque ? Spoiler : non, les deux se valent. Pour des motifs différents. Les morceaux du premier CD, notamment, subissent une relecture leur apportant plus de mordant, plus d'énergie. Ça paraît con dit comme ça, surtout dans le cas de GURU GURU, mais il suffit de comparer les extraits de Wah Wah avec leurs versions d'origine pour s'en convaincre. Plus parlants encore sont les morceaux issus de Moshi Moshi qui profitent d'un mixage qui leur rend honneur. Mieux (ou pire ?), il paraîtra bien difficile de revenir sur la version studio en ce qui les concerne. GURU GURU, c'est aussi un groupe qui aime soigner son public à grands coups de classiques, avec "Ooga Booga Spezial" et "Der Elektrolurch", définitivement deux incontournables en concert. En comparaison avec les versions du live de 1978, on constate avec plaisir qu'il sait se renouveler au fil des années.

Au sujet du deuxième CD... Quand on voit une critique pleinement négative de celui-là (et de l'album en général), l'accusant d'être un gloubi-boulga bruitiste, vient la question clichée : « A-t-on écouté le même album ? ». Car s'il ne mérite pas le qualificatif de « génial », le CD 2 de 30 Jahre Live est quand même remarquable d'un point de vue qualitatif. Est-ce dû à l'arrivée massive d'invités ? Pas forcément, mais on peut au moins dire que c'est lié. Et puis, faut voir aussi la liste des invités : principalement d'anciens membres, comme Ingo Bischof, Hans Reffert... et même Ax Genrich, le guitariste du légendaire UFO ! Et devinez qui arrive en plus ? Damo Suzuki et Michael Karoli, respectivement ex-chanteur et ex-guitariste de CAN. Le monde est petit, hein.
Toutefois, les critiques envers ce fameux deuxième CD peuvent se comprendre. Les impros sont par moments brouillonnes et la production, soyons honnêtes, n'est pas fabuleuse, loin s'en faut. Mais GURU GURU (und seine Freunde) sait s'y faire, et enchaîne les soli de guitare inventifs et les tricotages qui évitent de loin les concours de branlette guitaristique, le tout accompagné d'une section rythmique abrasive. Il faut quand même admettre l'existence de morceaux chiants, comme "Odenwald Ritt", qui fait très CAN des mauvais jours.

Concernant le troisième CD, il est à part puisqu'il s'agit d'un concert enregistré au début des années 70. Le concert change selon qu'on possède l'édition allemande ou japonaise, et en ce qui me concerne, j'ai l'édition teutonne, avec donc une version live de "Bo Diddley", largement supérieure à celle de Hot on Spot (1985). Dans l'ensemble, ça s'écoute avec plaisir, mais les années 2000 seront plus généreuses, notamment du côté de la qualité du son.

Un solide menu bourratif donc, ce 30 Jahre Live. Inutile de préciser que le fan sera comblé et heureux de voir GURU GURU enchaîner les performances à travers ce live gargantuesque. Mais un amateur de krautrock et/ou de rock qui tache saura également y trouver son compte.

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


CHRISTOPHE
Les Mots Bleus (1974)
Le zénith de Christophe




GURU GURU
Electric Cats (2013)
Du gros son jouissif


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mani Neumeier (batterie, percussions, chant)
- Roland Schaeffer (saxophone, chant, nagaswaram)
- Peter Kümstedt (basse, chant)
- Luigi Archetti (guitare, chant)
- +
- Ax Genrich (guitare sur cd 2 et 3)
- Hans Reffert (guitare sur cd 1 et 2)
- Michael Karoli (guitare sur cd 2)
- Uchihashi Kazuhisa (guitare sur cd 1 et 2)
- Mandjao Fati (basse sur cd 2)
- Uli Trepte (basse sur cd 3)
- Damo Suzuki (chant sur cd 2)
- Razem Rübel (chant sur cd 1)
- Butze Fischer (percussions sur cd 1)
- Ingo Bischof (claviers sur cd 2)
- Günter Reger (saxophone sur cd 2)
- Carlos (percussions sur cd 2)
- Samson (percussions sur cd 2)


1. Der Euro Kommt
2. Iddli Killer (east)
3. Space Baby
4. Jet Lag
5. Moshi Moshi
6. Kleines Pyjama
7. Ooga Booga Spezial
8. Inkarnation - Stomp
9. Der Elektrolurch
10. Rastafari In Bayuvari

1. 30 Years Celebration
2. The Ghost Of
3. House Of Wahwah
4. Odenwald Ritt
5. Kanguru-jam
6. Pfad
7. The Owls Go To Bed
8. No Cops In Finki

1. Bo Diddley
2. Baby Cake Walk
3. Oxymoron



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod