Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Camera, Ash Ra Tempel
- Membre : Cluster, Popol Vuh, Embryo, Faust, Agitation Free, Harmonia
- Style + Membre : Neu!, Kraan

GURU GURU - Rotate! (2018)
Par WALTERSMOKE le 27 Juin 2018          Consultée 268 fois

Vous rendez-vous compte que GURU GURU a 50 ans ? Très rares sont les groupes de rock ayant une telle longévité. Et dans la scène rock allemand/krautrock, le groupe de Mani Neumeier pourrait même détenir le record s'il n'y avait pas Tangerine DREAM – et encore, certains considèrent que ce dernier est mort en même temps que son fondateur et leader Edgar Froese. Et quand je dis que GURU GURU a 50 ans, on parle bien d'un groupe qui n'a jamais splitté ou fait de hiatus [1]. Une performance d'autant plus honorable qu'il n'a que rarement déçu, là où tant d'autres ayant vécu 10 ans nous font dire qu'ils ont vécu 9 ans de trop.

Surtout, GURU GURU a une régularité exemplaire en termes de sorties d'albums. Ainsi en 2018, deux ans après un split avec Bardo Pond et les Acid Mothers Temple, faisant lui-même suite à Electric Cats (2013), le groupe sort Rotate!, un album des plus entraînants et dynamiques. Une véritable démonstration de force par Mani Neumeier et ses fidèles compagnons Roland Schaeffer et Peter Kühmstedt, ainsi que de Jan Lindqvist, que les fans ont déjà entendu sur le Live on Tour 2008. Pas de Hans Reffert donc, ce dernier étant hélas décédé en 2016.

Dans ma chronique d'Electric Cats, je disais que cet événement allait sans doute marquer un tournant dans la carrière de GURU GURU. Sur le plan humain, c'est indéniable. Mais musicalement parlant, le fier navire navigue toujours dans les mêmes eaux jazz-rock option musiques folkloriques de divers horizons [2]. Après tout ce temps passé là-dedans, on pourrait légitimement se demander – ou craindre – si GURU GURU n'en aurait pas fait le tour. Et pour être franc, quiconque connaît GURU GURU est clairement en terrain connu sur Rotate!. Aucune surprise ne va débarquer au coin de la rue, loin de là. Mais personne n'a dit qu'une œuvre non surprenante devait être mauvaise. Dans le cas de GURU GURU, on se situe plutôt dans le cas de figure de la maison qu'on connaît de fond en comble depuis des années, mais dans laquelle on se sent toujours bien. C'est sûr que c'est mieux d'innover, mais parfois, une zone de confort, ça fait du bien.

Au sein de la discographie de GURU GURU, Rotate! est un album clairement orienté rock, malgré quelques pistes orientales qui sont de plus peu marquantes (Nombiri, Paramashivam). Le quatuor Du rock varié, tantôt plein d'énergie ("Rollo Riff", "Digital Analog"), tantôt calme (la partie chantée de "I Missed so many Shooting Stars", "I am a Spaceboy"). Donc, la même recette appliquée depuis Psy (2008), mais avec toujours le minimum de variations possibles pour ne pas lasser. Le tout pendant 51 minutes – assez long sans être chiant, assez court sans être frustrant. On peut quand même relever que les morceaux sont (relativement) courts, le plus long ne dépassant qu'à peine les 7 minutes. Un format plus ramassé en fait, mais aussi plus propice à l'efficacité purement rock.

Sommes-nous en droit de demander plus de la part de GURU GURU ? Si l'on est exigeant, oui. Si l'on prend en compte le fait que le groupe parvient, à défaut de surprendre, à proposer une musique toujours autant bourrée d'énergie et capable de titiller l'oreille avec plaisir, non. Rotate ! n'est pas un bon album seulement parce que GURU GURU est un vieux groupe, il l'est aussi parce qu'il n'a jamais perdu la main. Du coup, là où on souhaite à d'autres artistes ou groupes d'avoir une fin de carrière (voire une fin de vie) paisible, on s'impatiente déjà pour la sortie du prochain GURU GURU. En espérant bien sûr un album au moins aussi bon – voire meilleur, soyons fou.

[1] : Enfin, dans l'absolu, les années 80 ont été franchement pauvres en termes de sorties d'albums, comparés aux autres décennies.
[2] : périphrase plus respectueuse que le terme usuel « world music »

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


BAD COMPANY
Bad Company (1974)
De la cendre à la lumière




GURU GURU
30 Jahre Live (1998)
30 années de folie.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mani Neumeier (batterie, percussions, chant, synthés)
- Roland Schaeffer (guitares, vents, chant)
- Peter Kühmstedt (basse, chant)
- Jan Lindqvist (guitares)


1. Rotate!
2. Digital Analog
3. Paramashivam
4. I Missed So Many Shootingstars
5. Anaconda
6. Rollo Riff
7. Nana
8. Magic Tree
9. Nombiri
10. I Am A Spaceboy
11. Gurugu



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod