Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Maxime Le Forestier , Alain Souchon

Julien CLERC - A Nos Amours (2017)
Par ERWIN le 31 Janvier 2018          Consultée 2321 fois

Le progrès a du bon ! Socialement et humainement, mes idées me portent à prôner l'involution et un arrêt de la folle course au consumérisme qui nous mène droit au mur. Pourtant, quand je regarde comment la société nous a permis d'évoluer physiquement, ces dernières années, je ne peux que rester coi. Julien CLERC a 70 berges mais oui ! Et le voilà allongé dans la paille au côté d'une nana qui mériterait d'être sa petite fille, sans que cela soit choquant puisque l'icône de la variété française paraît largement 20 ans de moins. L'opus se prénomme A nos amours. Le voilà qui revient vers l'adolescence après avoir exploré les méandres du temps qui passe dans ces deux derniers albums. En tout cas, pour ce 23ème album, Juju a fait appel à une cohorte d'auteurs, et c'est CALOGERO qui est aux manettes.

Le premier single à effleurer les ondes est d'aileurs "Je t'aime etc.", co-composé avec ce dernier. Pour ceusses qui aiment les grands élans romantiques, vous allez être servis. De la tisane verveine-tilleul-camomille, et plein de jolies choses croquignolesques sentimentalo-dégoulinantes. Ceux qui aiment le rock destroy en seront pour leurs frais, bien évidemment. Certes, mais ça plaît tout de même à plein de gens si si ! On se prend à reprendre le refrain en choeur avec gaieté d'une manière assez évidente. Et du coup, l'Amour avec un grand 'A', dans tous les sens et avec le plus de kitscherie possible. Julien se contrebalance que vous n'y soyez pas sensible, sa fan base reste d'une béatitude émerveillée face à ses compositions. En vrac comme ça "Le grand amour" - texte de Carlita BRUNI - ou l'éponyme "A nos amours", toujours de belles mélodies mais l'ensemble est dominé par l'optimisme de "A vous jusqu'à la fin du monde" sur un texte signé BARBELIVIEN. Gloups !

Le second single est "La Plata", écrit par le poête diplomate Henry Levet, et sur lequel règne une atmosphère exotique argentine dont Juju a le secret. Un morceau intéressant et qui porte autant par ses lyrics péchus que par sa mélodie certes conventionnelle mais nantie de plusieurs instruments comme le bandonéon qui nous plongent dans la belle ville de Buenos Aires. On peut s'étonner de la capacité de l'artiste à savoir encore rebondir sur ce genre de compositions. Grand bravo !
Pour le dernier single, nous avons une variation du "Petit papa Noël" qui renaît quelque peu avec un "En attendant Noël" sorti peu avant la fin d'année, Juju y a cinq ans à nouveau.

Parmi les titres à retenir, je pense en premier lieu à la boucle des "Bassins de chlore". Le titre n'est pas évident, mais le résultat est d'une limpidité qui ne dépareille finalement pas. Une belle réalisation, les talents d'arrangeur de CALOGERO se mixent remarquablement à celui de compositeur de Julien. Voilà une découverte, certes tardive, mais de fort belle allure. Deux textes sont de Bruno Gugliemi, celui-là et 'Les petits souliers", une ode fort jolie dédiée à une femme qui se penche sur son passé et regrette de ne pas avoir enfanté.

"Elle ment comme elle respire", sur un texte de Brigitte FONTAINE, propose une atmosphère de fin d'amour ou de passion maudite. Des mots durs dans la bouche du romantique Juju qui, toutefois, lui donnent l'occasion d'une chanson très réussie.
Une atmosphère de western spaghetti à la Leone sur "Ma colère", voilà de la variété qui déménage comme un titre de rock. Les choeurs de Julien sont là mais l'ambiance est franchement à la hauteur. C'est d'ailleurs son pote Maxime LE FORESTIER qui livre ce texte de superbe qualité. Enfin, une ode à la sieste avec "Sous mon arbre" qui traîne une image de chanson française traditionnelle.

Il faut bien admettre que le niveau général des mélodies, des textes et des arrangements est d'une évidente qualité. Julien CLERC atteint sans-doute une certaine apogée de ses capacités de compositeur en cette 24ème livraison. La musique continue d'affluer en lui, protégé du temps qui passe par une passion intacte et une personnalité qui ne porte guère le flanc à la critique. Equilibré ? Sans doute oui !
En tout cas, voilà son meilleur album depuis une quinzaine d'années. C'est fort pour un artiste de son age ! Un 3,5 arrondi à la supérieure.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Véronique SANSON
Longue Distance (2004)
Toujours plus loin avec Véro




Julien CLERC
Julien (1997)
Un prénom que tout le monde connaît


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Julien Clerc (chant, paroles, piano -6)
- Alain Lanty (piano -1-2, 11 & 13)
- Cyrille Nobilet (piano, wurlitzer, orgue)
- Jan Pham Huu Tri (guitare acoustique -1,7 )
- Jimmy Josse (guitare acoustique)
- Freddy Koela (mandoline -1)
- Pablo Guignoli (bandonéon -2 & 8)
- Denis Benarrosh (batteries, percussions -1-3, 8 & 11)
- Philippe Entressangle (batteries, percussions -1, 4, 5, 7, 9, 10, 12 )
- Calogero (basse -1-5 & 10-13)
- Laurent Vernerey (basse, contrebasse -8)
- Pierre-yves Lebert (paroles -1)
- Marie Bastide (paroles -2 & 13)
- Didier Barbelivien (paroles -3)
- Bruno Guglielmi (parols -4)
- Vincent Ravalec (paroles -5)
- Marc Lavoine (paroles -7)
- Brigitte Fontaine (paroles -10)
- Carla Bruni (paroles -11)
- Vianney (paroles -12)


1. Je T'aime Etc
2. Sous Mon Arbre
3. A Vous Jusqu'à La Fin Du Monde
4. Les Bassins De Chlore
5. A Nos Amours
6. Les Petits Souliers
7. Aimé
8. La Plata
9. Ma Colère
10. Elle Ment Comme Elle Respire
11. Le Grand Amour
12. La Mère évanouie
13. On Attendait Noël



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod