Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIÉTÉ FRANÇAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Maxime Le Forestier , Alain Souchon

Julien CLERC - Terre De France (1974)
Par ERWIN le 2 Mars 2015          Consultée 2542 fois

Après la république et la religion, voilà que notre Julien se sent une âme de campagnard. D'ailleurs, voyez plutôt cette tof, on jurerait un éleveur de chèvres du Larzac du 19ème siècle. Ah, il est fort ! Et il se moque un peu du monde, le coquin en plus, comme vous allez voir. Mais il y a du grand art dans cette capacité de l'artiste à élever le débat de manière plus ou moins détournée.

On embraye ce sixième opus avec la jolie "Terre de France" qui laisse percer une fierté cocardière d'appartenir à notre belle nation. Un titre fort réussi et recommandable, dans la mouvance des classiques habituels de Julien CLERC.
Dans "Le piano éléphant" qui s'ensuit, il compare son piano bien aimé à un éléphant, c'est à la fois très drôle et assez émouvant. M'est avis que ce genre de petites effronteries plaît à la majorité des femmes, il joue l'éléphant dans un magasin de porcelaine pour se donner une image romantique encore plus efficace. Et des petites ritournelles comme s'il en pleuvait : écoutez donc cette comptine qu'est "Lune lune", c'est bien sucré salé comme il se doit, et diablement addictif. Après la lune, nous trouvons le ciel bien sûr, avec "Le ciel tatoué". Il est vrai que l'ensemble sonne magnifiquement rural, la pochette ne nous a donc pas trompé du tout.
Le meilleur titre de l'opus est sans conteste à mon sens "Le maître du palais" qui me rappelle les cours d'histoire et Charles Martel dont le fils devint calife à la place du calife - un message subliminal ? -. La chanson part dans tous les sens malgré sa faible durée. Admirable d'arriver à réunir autant d'ambiance dans une si courte durée.

Le petit aspect ilien de "C'est une andalouse" ne trompe personne sur la marchandise et ce n'est pas à coup de castagnette que ça va changer quelque chose ! C'est que je commence à le connaître, mon Juju ! Ce mec doit être redoutable avec les nanas !
C'est marrant, il les réutilise encore sur "Les boucles de Garonne". Je vous le dis, il racole tous azimuths. Maintenant, c'est efficace, il y a pléthore d'instruments plus ou moins traditionnnels qui doivent emballer les jeunes filles en mal de sensations fortes.
"Danse s'y" le voit renouer avec ses gimmicks habituels, même si l'histoire de ce danseur - serait-ce Nijinsky ?- part comme dab dans tous les sens autour du monde.
Enfin, nous avons une espèce de petit blues rural avec "Bateau pressé capitaine pas bon" qui sonne à nouveau comme une bonne grosse galejade des Antilles, où son coeur penche encore comme souvent. Belle guitare, et des percussions pseudos africaines. Ouais, c'est souvent pseudo avec ce coquin de Paul Alain. D'ailleurs, le "Petit animal" est une gonzesse.

La grande qualité de cet album réside dans la diversité de ses chansons, une des forces de Julien qui utilisera sans fin cette capacité innée à surfer sur les genres. Encore laisse-t-il pour le moment le Rock de côté pour se concentrer essentiellement sur la chanson traditionnelle. Un opus équilibré qui mérite, à nouveau, une note équilibrée - ! - de 3.

A lire aussi en VARIÉTÉ FRANÇAISE par ERWIN :


Véronique SANSON
D'un Papillon à Une étoile (1999)
A michel




Yves DUTEIL
Ton Absence (1987)
Toujours au top.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Julien Clerc (chant & musiques)
- Jean-claude Vannier (arrangements - titres 1, 5 & 12)
- Jean-claude Petit (arrangements - titres 3 & 7)
- Denis Lable (guitare)
- Stéphane Vilar (guitare)
- Charles Benarroch (batteries)
- Jean-claude Poligot (batteries)
- Maurice Vallet (paroles - titres 8 & 11)
- Etienne Roda-gil (paroles - titres 1-7, 9-10 & 12)


1. Terre De France
2. Le Piano éléphant
3. C'est Une Andalouse
4. Les Boucles De Garonne
5. Lune Lune
6. Le Ciel Tatoué
7. Danse S'y
8. Sans Toi
9. Le Directeur Du Grand Hôtel
10. Bateau Pressé, Capitaine Pas Bon
11. Le Petit Animal
12. Le Maître Du Palais



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod