Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Maxime Le Forestier , Alain Souchon

Julien CLERC - Des Jours Entiers à T'aimer (1970)
Par ERWIN le 10 Décembre 2014          Consultée 1454 fois

Voila plus d'un an que Julien CLERC a été découvert par une France encore sous le coup de ses élans révolutionnaires. Avec ses cheveux longs et sa belle gueule de tombeur, l'artiste symbolise à merveille cette époque de fin des trente glorieuses. Sa voix toute pleine d'un vibrato encore juvénile est désormais partie prenante du paysage de la musique populaire française, il pavera (c'est bien le cas de le dire finalement) la voie aux voix plus originales comme celle de Véronique SANSON deux ans plus tard. En attendant, les sixties ont montré à quel point le succès est un compagnon éphémère, il convient d'enfoncer le clou ! Bien entouré et plutôt équilibré, le jeune chanteur relance rapidement la machine avec ce deuxième album.

On ne va pas passer par quatre chemins : débutons donc par l'analyse de l'un de ses plus grands standards, j'ai nommé "La Californie", sur des paroles de Roda-Gil. Un des grands hits des années soixante dix, drivée par un piano presque boogie, des choeurs très flower power, et une orchestration très cuivrée qui a pas mal passé le cap du temps. Ce rêve du départ si bien évoqué par l'état hollywoodien est magnifiquement mis en scène par des paroles superbes. Du rock'n'roll à la mode de l'époque et une dynamique terrible ! N'importe quel album serait flatté d'avoir une chanson pareille en son sein. Mais Etienne Roda-Gil est aussi responsable de "La veuve de Joe Stan Murray", ses paroles dramatiques en font un des hauts de l'album, et l'orchestration est de belle qualité. Sinon, les femmes sont maghrébines comme sur "Carthage", les aventures sud-américaines comme sur "Zucayan" et le romanesque reste essentiel comme sur "Des jours à t'aimer".

Mais on peut aussi parler de la belle guitare folky de "Quatre heures du matin", le chant si particulier de Julien y est maîtrisé, déjà, avec beaucoup de talent. Pas de piano sur ce titre très touchant, écrit par son pote Momo Vallet - qui partage presque à égalité cet opus avec Roda-Gil -, Julien l'aura certainement composé à la guitare, dans un style assez technique. Je reste dubitatif sur "Bourg la reine" dont la première portion me convient infiniment alors que l'autre partie est pour moi kitsch à mourir, comme si Juju avait voulu coller deux chansons totalement différentes, ce qui la rend difficile à analyser. Momo reste au top sur la complainte mettant en musique les landes bretonnes dans "Les menhirs", Julien en fait certes beaucoup, mais sa voix reste d'un romantisme torride.

Au final un deuxième album qui suit la logique exacte de la démarche du premier, Julien CLERC y assume son personnage un rien décalé de la scène musicale française, jouant de son physique avantageux et de son charme avec autant de talent qu'il compose de belles mélodies au piano.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Joe DASSIN
Les Deux Mondes (1967)
Françamérique




Véronique SANSON
Sans Regrets (1992)
Véro à son meilleur


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Des Jours Entiers à T’aimer
2. Bourg La Reine
3. Si Tu Reviens
4. Faillite
5. La Californie
6. Zucayan
7. Quatre Heures Du Matin
8. Carthage
9. Les Menhirs
10. Des Larmes Sucrées
11. La Veuve De Joe Stan Murray



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod