Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Les Ogres De Barback

Pierre PERRET - Les Deux Visages De Pierre Perret (1967)
Par NESTOR le 25 Décembre 2020          Consultée 396 fois

Comment rebondir après l’énorme succès rencontré avec "Les jolies colonies de vacances" ? C’est simple, en ne changeant pas de recette ! Et de fait, dès l’année suivante, fidèle à son habitude, Pierre PERRET sort trois E.P (Tonton Cristobal, L’homme facile, Les Postières) dont les onze titres se voient regroupés, fin 1967, sur l’album Les deux visages de Pierre PERRET.

Sans surprise, le résultat est au rendez-vous puisque ce sixième opus du Pierrot comporte à nouveau un énorme succès en la personne de "Tonton Cristobal", une critique souriante des noirceurs familiales et un éloge de la différence. Une chanson qui prend les enfants pour témoins, une quasi constance dans les premiers tubes de Pierre PERRET. "Les jolies colonies de vacances" (1966), "Tonton Cristobal" (1967), "Le Zizi" (1971), et "La cage aux oiseaux" (1975) ont en effet toutes cette particularité d’adopter un ton de complicité avec les enfants.

Une manière d’aborder de manière détournée des sujets qui ne sont pas encore en odeur de sainteté dans cette France pré Mai 68. Mais si Les deux visages de Pierre PERRET possède son phare, son flambeau, à mon sens, la véritable pépite de cet album est à trouver ailleurs, probablement dans "La rue Perce-oreille" un titre dont le ton tendrement mélancolique en fait une réelle réussite. Un moment de grâce durant lequel le chanteur semble se résoudre enfin à tomber complètement son nez rouge pour dévoiler sa sensibilité sans la travestir d’un pied de nez ou d’une farce.

Les deux visages de Pierre PERRET comporte d’autres morceaux qui se veulent tendres, à l’image du plus nonchalant, limite langoureux, "Quand je suis malheureux". Un très beau titre, mais sur lequel Pierre PERRET ne peut s’empêcher de glisser quelques facéties, comme si sa nature était plus forte que lui. Car oui, l’humour, la truculence et l’épicurisme sont donc bien toujours de mise. Que ce soit avec "Les Postières", où, toute gouaille en avant, il brocarde une Postière, interprétée par une Nicole CROISILLE à la voix faubourienne au possible. Ou bien le légèrement paillard Les seins, aux sonorités bien souvent volontairement comiques.

Les titres se savourent sans modération, portés par une orchestration qui se montre toujours très à propos. Variée et limpide, elle fait la part belle à la batterie bien souvent positionnée en avant ("La rue Perce-oreille", "La Bibise d'accord"). Mais Jean CLAUDRIC et son orchestre, qui épaulent Pierre PERRET depuis sa signature chez Vogue, a recours à bon nombre d’instruments : accordéon, violon, banjo, clarinette, trombone, flute, castagnettes, harmonica viennent enrichir les ambiances qui animent un album varié et équilibré. Sans révolutionner son art, Pierre PERRET poursuit son évolution et se révèle de plus en plus comme un compositeur et interprète complet, à même d’enchaîner ses albums de plus en plus riches à un rythme soutenu. Ne serait-ce pas ce qu’on appelle bâtir une carrière ?

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


Pierre PERRET
La Cage Aux Oiseaux (1971)
Le premier sans faute. magistral !




CLARIKA
A La Lisière (2019)
Variete francaise


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Pierre Perret (chant)
- Jean Claudric Et Son Orchestre


1. Les Postières
2. La Rue Perce-oreille
3. La Bibise D'accord
4. Quand Je Suis Malheureux
5. Marie Trompe La Mort
6. L'homme Facile
7. Tonton Cristobal
8. Leila
9. Marcel
10. Belle Rose
11. Les Seins



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod