Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANçAISE  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Les Ogres De Barback

Pierre PERRET - Mes Adieux Provisoires (2021)
Par NESTOR le 10 Mars 2021          Consultée 429 fois

A 86 ans, Pierre PERRET a décidé de sortir une nouvelle compilation qui fait suite aux nombreuses déjà disponibles parmi lesquelles on peut citer notamment 15 ans de chansons (72 chansons dont 39 réenregistrées en 1975), Pierrot l'intégrale (coffret 9 disques, avec 5 inédits, en 1994), ainsi que divers best-of thématiques (chansons polissonnes, chansons engagées...). On est en droit de se demander si cette nouvelle compilation a une quelconque utilité ? La réponse me semble clairement "oui". Celle-ci permet en effet de parcourir une carrière de 64 années de production discographique (son premier enregistrement commercialisé date de 1957), sans se noyer dans les centaines de titres que le bonhomme a composées et enregistrées.

Bien que dense (32 titres), Mes adieux provisoires permet d’avoir une bonne vision de la richesse de l’œuvre de ce compositeur/chanteur très fécond. Ce dernier indique qu’il "a choisi 32 chansons, les plus fortes à ses yeux et pour son cœur", dont trois inédits arrangés par les OGRES DE BARBACK. Pour mémoires, ces derniers avaient déjà été à l’origine de l’album La tribu de Pierre PERRET (2017) dans lequel des artistes reprenaient des chansons du Pierrot.

Au-delà de son intérêt testimonial, cette compilation comporte en effet trois inédits : tout d’abord "Les confinis", qui a connu une certaine renommée en 2020 avec plus de trois millions de vues sur YouTube. Dans celle-ci, avec sa verve et son humour habituels, Pierre PERRET se paye les acteurs "maladroits" de la crise du Covid. Le texte est amusant et le titre bien construit. Le coffret se termine avec "Bientôt" qui évoque l’après crise pandémique et dans lequel le chanteur évoque les petits plaisirs dont nous sommes actuellement privés, sur un ton qui oscille entre tendresse et satire humoristique. On retrouve le don du Pierrot pour manier aussi bien les caresses que les gentils coups de griffes.

Le troisième inédit est plus émouvant : la voix est en effet étonnamment chevrotante sur "Mes adieux provisoires", un morceau qui lui donne l’occasion de revenir sur ses débuts, puis de survoler sa carrière en citant certains des titres ou faits marquants de celle-ci. Le chant, fragile et tremblotant, y est désarmant. Au-delà de ces inédits, ces deux disques regroupent la quasi-totalité des grands succès de Pierre PERERET : "Le zizi", "Lily", "Tonton Cristobal", "Les jolies colonies de vacances", "La cage aux oiseaux" etc.

Comme c’est le cas de toute compilation, chaque auditeur trouvera matière à regretter l’absence de certains titres et de s’étonner de la présence d’autres, au regard de sa propre sensibilité. Le choix est ici dicté, comme indiqué plus haut, par l’impact de ces 32 chansons sur leur auteur. On constate que la période des années 70 est la plus représentée avec quatorze titres, sachant que trois d’entre eux sont issus de Cuvée 71, l’album le mieux représenté... et également un de ceux que j’apprécie le moins, ce qui me fait dire un peu hâtivement que la présence en lieu et place de ceux-ci de "La grande Ourse", "Faut pas pousser grand-mère dans l'concasseur" et surtout de ce qui est pour moi un incontournable "Je suis le vent", ne m’aurait pas déçu.

Mais ce ne sont là que détails, cette compilation remplit très bien son objectif : donner un aperçu concis de la richesse de la carrière d’un grand musicien. Alors, si vous ne connaissez du Pierrot que ses plus grands succès, voilà une excellente porte d’entrée dans un univers où la richesse des mots et des sentiments se dispute à la poésie et à la tendresse d’un grand écrivain. N’hésitez pas à vous régaler les oreilles. Et comme il le dit si bien à 86 ans : "Si on n’en profite pas tant qu’on est jeune !"

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


CLARIKA
La Tournure Des Choses (2013)
Une fois de plus, le charme est au rdv.




Pierre PERRET
La Cage Aux Oiseaux (1971)
Le premier sans faute. magistral !


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Pierre Perret (chant)
- Ogres De Barback (orchestration)


1. Mes Adieux Provisoires (inédit)
2. Au Café Du Canal (lily - 1977)
3. Alphonsine (drôle De Poésie - 2014)
4. La Porte De Ta Douche Est Restée Entr'ouverte (cuv
5. Pas Très Belle (drôle De Poésie - 2014)
6. Mon P'tit Loup (mon P’tit Loup - 1979)
7. Humour Liberté (humour Liberté - 2018)
8. Pédophile (humour Liberté - 2018)
9. Celui D'alice (celui D’alice - 1976)
10. Nos Amis Les Bêtes (1986)
11. Jeanine (la Cage Aux Oiseaux - 1971)
12. Lily (lily - 1977)
13. Mon Chibre (chansons éroticoquines - 1995)
14. Le Zizi (le Zizi - 1974)
15. Femmes Battues (la Femme Grillagée - 2010)
16. La Femme Grillagée (la Femme Grillagée - 2010)
17. Bercy Madeleine (bercy Madeleine - 1992)
18. Blanche (le Monde De Pierre Perret - 1966)
19. Les Confinis (inédits)
20. Tonton Cristobal (les Deux Visages De Pierre Perre
21. Donnez-nous Des Jardins (le Zizi - 1974)
22. Le Plombier (le Plombier – 1973)
23. Quand Le Soleil Entre Dans Ma Maison (cuvée 71 - 1
24. Je Suis De Castelsarrasin (celui D’alice - 1976)
25. Fillette Le Bonheur C'est Toujours Pour Demain (cu
26. Cuisses De Mouche (45t - 1968)
27. Les Baisers (45t - 1968)
28. Vaisselle Cassée (le Zizi - 1974)
29. Le Tord-boyaux (le Tord-boyaux - 1964)
30. Les Jolies Colonies De Vacances (le Monde De Pierr
31. La Cage Aux Oiseaux (la Cage Aux Oiseaux - 1971)
32. Bientôt (inédit)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod