Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Pierre PERRET - Humour Liberté (2018)
Par NESTOR le 27 Décembre 2018          Consultée 483 fois

A 84 ans, l’inusable Pierre PERRET nous revient avec son trentième album studio. Une carrière très riche, durant laquelle il a endossé les vestes d’humoriste, de poète, de contestataire, de pourfendeur des injustices… mais qui reste pour beaucoup liée à ses succès mi paillards, mi rigolos. Car si on concède bien volontiers à l’artiste sa tendresse, sa maîtrise du verbe, sa conscience sociale et son épicurisme, sa finesse est bien souvent éclipsée par ses chansons populaires. Pourtant une fois de plus, à l’occasion de ce Humour Liberté, Pierrot nous rappelle qu’il n’est pas uniquement l’auteur de "Le Zizi" (Le Zizi, 1974), mais que depuis le milieu des années 70, il est également à l’origine de petits bijoux de finesse à l’image de "Je suis le Vent" (Comment C’est la Chine, 1983). Ou bien de morceaux qui, par leur beauté et leur puissance, poussent à la réflexion sur les maux de nos sociétés, comme c’est le cas avec "Lily" (Lily, 1977), un texte qui connut une certaine consécration en se voyant sélectionné comme sujet d’épreuve du baccalauréat moins de 30 ans après sa parution. Cet album permet également de constater que Pierre PERRET est toujours en prise avec l’actualité et les travers de notre monde, qu’il brocarde ou dénonce comme il le fait depuis des décennies.

La plume est toujours aussi belle, et pour autant elle parait simple, naturelle. L’auteur se fixant comme objectif de toucher le cœur de son auditoire en restant accessible et surtout familier. Non pas dans son acception « triviale », mais bien avec l’idée de nous donner le sentiment que nous aurions presque pu être à l’origine de ces textes. Et c’est là un de ses tours de force : être capable de pondre des textes qui paraissent tout autant travaillés que d’une apparente simplicité désarmante. Des textes qui sont au service des humeurs que Pierre PERRET entend partager avec nous. En se montrant bien souvent tendre, lorsqu’il évoque avec nostalgie son enfance sur les bancs de l’école ("La Communale"), son amour pour le jazz via une déclaration d’amour à Django REINHARDT et à bien d’autres musiciens ("Django"), ou bien qu’il fait revivre avec humour la mémoire de son infortunée aïeule ("Mémé Anna").

Mais également incisif et concerné lorsqu’il se fait le fervent défenseur d’une France tolérante, cultivée et laïque ("Ma France à Moi", "Humour Liberté"), ou bien pourfendeur de certaines étroitesses d’esprits toujours contemporaine ("Pédophile", "Les Emigrés"). Ce dernier titre qui fait écho au poignant "Lily" évoqué plus haut et qui date de plus de 40 ans, montre à quel point, derrière son nez de clown, PERRET est constant dans ses idées et ses combats. Tout comme il est constant dans ses amitiés, un autre thème qui lui est cher et qu’il développe au travers de "L'ami fidèle", de "Humour Liberté" dans lequel il rend hommage à ses amis de Charlie Hebdo, et surtout de "La Ouananiche", le récit d’une escape piscicole entre amis, ou la quête de saumons n’apparait que comme un prétexte à des retrouvailles amicales, avec sa bande d’amis hétéroclites.

Au-delà des textes, un effort tout particulier a été apporté à l’orchestration qui est très riche, avec parfois l’apport d’une orchestration classique, ou bien de tambours et d’accordéons. "Les émigrés" et "L’ami fidèle" sont à ce titre particulièrement soignés, avec l’ajout d’une section de violons ou de cuivre. Même si celles-ci sont mixées loin derrière la voix, elles ornent son propos. Et si le chant est toujours clairement positionné en avant, on est là bien loin des arrangements dépouillés de ses débuts, ou bien de l’orchestration minimaliste d’un Faut pas pousser Grand-mère dans le concasseur (1972) et ses parties de batterie soliste exaltées.

Alors, ne vous arrêtez pas à l’âge de Pierre, car si cet album n’est pas révolutionnaire, il nous donne à écouter un chanteur qui a encore des choses à dire, et qui sait les dires de bien belle manière.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par NESTOR :


CLARIKA
La Tournure Des Choses (2013)
Une fois de plus, le charme est au rdv.




MADEMOISELLE K
Sous Les Brûlures L'incandescence Intacte (2017)
Un magistral retour aux sources.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Pierre Perret (chant)


1. Humour Liberté
2. La Communale
3. Les Emigrés
4. Le Beau Matelot
5. Ma France à Moi
6. Mémé Anna
7. L'ami Fidèle
8. Pédophile
9. Django
10. Héloïse
11. La Ouananiche



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod