Recherche avancée       Liste groupes



      
BOP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Eric Dolphy , Duke Ellington
 

 Guide Jazz (443)

Charles MINGUS - Mingus At Antibes (1960)
Par DERWIJES le 30 Janvier 2021          Consultée 214 fois

Bien que ce concert ait été enregistré en 1960, il aura fallu attendre plus de dix ans avant qu’il ne parvienne à nos petits tympans d’européen malchanceux : sorti d’abord en 1974 uniquement au Japon sous le titre Charles Mingus Live with Eric Dolphy, ce ne sera qu’en 1976 qu’Atlantic Records le sorte enfin en double album aux USA, avant qu’il ne traverse l’Atlantique pour arriver chez nous sous le nom plus parlant de Mingus at Antibes.

Mingus At Antibes, c’est Charles MINGUS au festival Jazz à Juan qui se déroule dans la ville de Juan-lès-Pins (le croisement parfait entre un nom de ville espagnol de français). Calé dans sa discographie entre Mingus Dynasty et Charles Mingus Presents Charles Mingus. Chronologiquement on peut en déduire que c’est un concert donné alors qu’il se rôdait encore avec son nouveau –et meilleur- groupe, celui avec Eric DOLPHY au saxophone et à la clarinette, Ted CURSON à la trompette, Booker ERVIN au saxophone et Donnie RICHMOND à la batterie, avec en guest-star Bud POWELL au piano sur « I’ll Remember April ». L’absence de piano dans le groupe en fait en soi une anomalie dans le jazz où on le retrouve dans la grosse majorité des cas.

Mingus At Antibes est régulièrement cité comme étant l’un des tout meilleurs live de Mingus, et un rapide coup d’œil aux enregistrements de concert du contrebassiste suffit à prouver l’importance d’une telle déclaration. On ne saurait leur donner tort tant les étoiles semblaient être alignées pour ce concert : une bonne scène, un public enthousiaste, d’excellentes compositions et un groupe déjà au top pour les amener à la vie. Très soudé autour du duo Dolphy/Curson, les musiciens peuvent se laisser aller pendant leurs solos, sous l’œil vigilant de Mingus qui les surveille tout de même de près.
Et vu que le morceau le plus court –les deux disques réunis-, est « Prayer For Passive Resistance » qui ne dure que huit minutes, il est évident qu’ils se font plaisir en se permettant d’étirer les morceaux sur le temps qu’ils jugent nécessaire. « Wednesday Night Prayer Meeting », « Better Git Hit In Your Soul », « Folk Forms I »…Ca fait mouche à chaque fois. Il y a des longueurs, comme on peut s’y attendre face à un double album aussi mastoc, et quelques moments moins intéressants, mais rien qui ne gâche le plaisir d’écouter une bonne vieille performance de jazz. Les organisateurs du festival peuvent se vanter d’avoir fait venir Mingus cette année-là !

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Charles MINGUS
Th Black Saint And The Sinner Lady (1963)
Classique




Horace SILVER
Songs For My Father (1965)
La musique en héritage


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Charles Mingus – Contrebasse, Piano
- Ted Curson – Trompette
- Eric Dolphy – Saxophone Alto, Clarinette
- Booker Ervin – Saxophone Ténor
- Dannie Richmond – Batterie
- Bud Powell – Piano


1. Wednesday Night Prayer Meeting
2. Prayer For Passive Resistance
3. What Love?
4. I'll Remember April
5. Folk Forms I
6. Better Git Hit In Your Soul



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod