Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ / BOP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Eric Dolphy , Duke Ellington , Joni Mitchell
 

 Guide Jazz (460)

Charles MINGUS - The Charles Mingus Quintet & Max Roach (1964)
Par DERWIJES le 5 Février 2021          Consultée 268 fois

Max ROACH. Voilà un nom que l’on n’entend pas aussi souvent que l’on devrait. Pour être concis et modeste nous pouvons le présenter comme étant le meilleur batteur de jazz au monde, juste derrière Art BLAKEY. Roach avait un jeu plu basé sur la subtilité que Blakey qui avait la finesse d’un tank Sherman. Associer le à Charles MINGUS, et le potentiel est immense.

Quelqu'un a dû avoir la même idée car les deux se sont retrouvés ensemble sur scène en 1955 pour une série de concerts au Café Boheme du Greenwich Village. Le lieu est familier pour les aficionados de jazz de cette période, Kenny DORHAM et les JAZZ MESSENGERS, justement, y ont étés enregistrés pour la postérité. Dans la carrière de Mingus nous sommes à l’aube du Big Band de Pithecanthropus Erectus, l’album qui va véritablement le lancer plus loin dans la stratosphère que ses Jazz Workshops n’avaient pu le faire. Par comparaison ce concert est sage, calme. Pas d’explosions, ni de fureur ou de puissance comme sur ses albums studios. C’est normal sur le titre d’ouverture "A Foggy Day", ce classique de Georges GERSHWIN qui se savoure lentement. Même chose pour le titre suivant "Drums", où, comme vous l’aurez deviné au nom du morceau, Max Roach se livre à une démonstration de ses talents sans tomber dans la surenchère de taper partout comme un déchaîné. "Haitian Fight Song" est encore loin de la version de l’album qui sortira deux ans après, elle est beaucoup plus courte et entre directement dans le cœur dramatique du morceau sans tout le moment de build-up que Mingus rajoutera plus tard, et qui rend le dénouement de la tension encore plus soulageant.

On peut imaginer sans peine l’ambiance de ces concerts : une petite salle, l’atmosphère lourde de volutes de la fumée des cigarettes, des beatniks, des passionnés et d’autres jazzmen dans le public, pendant que le groupe joue sur scène, Mingus et Roach en premier-plan, eux qui paradoxalement jouent des instruments normalement réservés à l’arrière-plan, c’est le quintet de Mingus qui fait les accompagnateurs, avec George BARROW au saxophone (que l’on retrouve sur le classique The Blues and the Abstract Truth d’Oliver NELSON), Eddie BERT au trombone (deux décennies avant son court passage chez Carly SIMON), Mal WALDRON, un pianiste très prolifique que l’on retrouve sur le Lady in Satin de Billie HOLIDAY…et Willie JONES à la batterie, qui avait joué juste avant avec Thelonious MONK. Car oui, contrairement à ce que le titre promet Max Roach ne joue le groupe que sur deux morceaux, "Drums" et "I’ll Remember April", en guise de guest-star. Bon…La méthode était commune et l’est toujours d’ailleurs, mais on a un peu l’impression de se faire avoir quand on écoute un disque en pensant avoir le droit à une set-list complète entre les deux musiciens alors que Roach n’apparaît même pas sur la moitié de l’album.

En dehors de cette déception, ce concert n’est pas particulièrement mémorable. Les morceaux sont joués avec talent plutôt qu’avec conviction mais l’on s’y ennuie un petit peu quand même. Un autre disque sortira pour capturer d’autres concerts au Café Bohême, intitulé Charles Mingus at the Bohemia, qui sera du même acabit.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Pat MARTINO
Interchange (1994)
Le véritable retour




Charles MINGUS
Let My Children Hear Music (1972)
Jazz classique


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Charles Mingus (contrebasse)
- Max Roach (batterie sur 'drums' et 'i'll remember april')
- Georges Barrow (saxophone)
- Eddie Bert (trombone)
- Mal Waldron (piano)
- Willie Jones (batterie)


1. A Foggy Day
2. Drums
3. Haitian Fight Song
4. Lady Bird
5. I'll Remember April
6. Love Chant



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod