Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



UB40 - Present Arms (1981)
Par NESTOR le 25 Février 2022          Consultée 534 fois

L’année suivant la sortie de leur premier album, l’excellent et prometteur Signing Off, les natifs de Birmingham nous reviennent avec ce Present Arms qui, comme cela avait été le cas avec leur premier opus, est porté par un tube en puissance, l’imparable "One in Ten". Mais au-delà de cette ressemblance, les deux albums présentent de grandes différences. En effet, bien qu’une seule année sépare leurs deux premiers disques, l’évolution est assez sensible.

Ainsi, ce second volet est bien plus axé Dub que son prédécesseur, avec une forte présence d’instrumentaux qui explorent cette voie. Et on peut considérer "Dr. X", "Don’t Walk On the Grass" et "Wild Cat" sont de cette veine. Il en va de même de "Lamb's Bread" qui possède des accents très Dub et Roots qui le démarquent du UB40 plus policé et mélodieux auquel nous sommes habitués. Pour autant, la qualité reste globalement au rendez-vous, et si on exclu "Silent Witness" qui est à la limite de l’insipide et "Don't Walk on the Grass" qui est assez dispensable, nous avons là un très bon album de Reggae.

Avec notamment des morceaux marquants à l’image de "One in Ten" ou de l’excellent "Don't Slow Down" qui est un des rares morceaux qui s’inscrit clairement dans la droite continuité de Signing Off. La conscience sociale du groupe s’exprime à nouveau. Que ce soit en pointant du doigt la détresse qui pousse les jeunes anglais a envisager un engagement dans l’armée comme échappatoire à la crise économique, au travers de "Present Arms". OU avec "Don't Let It Pass You By", un plaidoyer pour l’athéisme. Il en va de même avec le single "One in Ten" qui évoque les victimes de la crise économique qui frappe l’Angleterre en ces premières années de thatchérisme. Le titre fait référence au taux de chômage constaté dans les West Midlands en 1981. La situation des exclus du système est un thème qui est cher au groupe puisqu’il l’aborde également avec "Silent Witness" dans lequel la situation des sans abris est décrite.

L’album se termine avec deux longs instrumentaux qui n’étaient pas présents sur la version vinyle et qui ont été ajoutés lors de la sortie de l’album en CD. Si le plus dynamique "Don't Walk on the Grass" est, comme évoqué plus haut, assez dispensable, le plus planant "Dr. X", avec ses tonnes de Reverb’ est, lui, bien plus intéressant. Par son côté bien plus Roots et axé Dub que son prédécesseur, Present Arms n’est pas aussi facile d’accès ni aussi immédiat que celui-ci. Mais il présente, de ce fait, une image plus variée et surprenante d’UB40.

On ne peut pour autant pas dire qu’il s’agisse d’une passade ou d’une tocade du groupe puisque celui-ci va enfoncer le clou en sortant quelques mois plus tard une version totalement Dub de leur deuxième album, Present Arms in Dub. Un disque moins efficace que sa version originelle, mais pas moins intéressant.
Un constat qui peut également s’appliquer à Present Arms lorsque on le compare au premier album du groupe. Pas forcément le disque par lequel il faut entreprendre une découverte d’UB40, mais bien agréable tout de même.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


Tiken Jah FAKOLY
Mangercratie (1999)
Une impressionnante entrée en matière




Alpha BLONDY
Jah Glory ! (1982)
Une naissance retentissante


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Astro (trompette, chant)
- Jimmy Brown (batterie, chant)
- Ali Campbell (chant, guitare)
- Robin Campbell (chant, guitare)
- Earl Falconer (basse)
- Norman Hassan (percussions, trombone)
- Brian Travers (saxophone)
- Michael Virtue (claviers)
- Neil Black (violon)


1. Present Arms
2. Sardonicus
3. Don't Let It Pass You By
4. Wildcat
5. One In Ten
6. Don't Slow Down
7. Silent Witness
8. Lamb's Bread
9. Don't Walk On The Grass (cd Bonus)
10. Dr X (cd Bonus)



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod