Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



UB40 - Geffery Morgan (1984)
Par NESTOR le 21 Mars 2022          Consultée 323 fois

Cinq ans après sa formation, UB40 marche sur l’or. Signing Off (1982), son dernier album original en
date est resté plus de soixante-dix semaines dans les charts anglais et Labour of Love (1983), un album de reprises, a atteint la première place de ces même charts, et même la huitième place dans le Billboard US.
Le groupe s’attèle alors à la réalisation de son cinquième album, en lui donnant une coloration légèrement plus électronique comparativement à ses créations précédentes.

Le style pratiqué confirme toutefois l’orientation vers un Reggae qui fait la part belle aux mélodies, plus qu’aux rythmiques, et qui lorgne de plus en plus vers la Pop et le Rock. C’est ainsi le cas avec "Seasons", un morceau qui ne garde du Reggae qu’une vague rythmique alanguie. Le groupe allant même, comme c’est le cas avec "Nkomo-A-Go-Go", jusqu’à proposer des morceaux qui ne conservent quasiment aucune trace de leur Reggae original. Il faut dire que par rapport à leur nouveau public mainstream, la prise de risque est limitée et UB40 se contente de morceaux faciles d’accès et qui sont dénués de toute particularité trop marquante. Le chant est un peu noyé dans les instruments, ces derniers évitent autant que se peut de trop en faire, les parties lead sont quasi inexistante, et les rythmiques tournent en bouclent.

Aucun contre-pieds, aucune surprise ne vient, perturber l’écoute de cet album très lisse et consensuel.
La seule exception notoire étant le titre "D.U.B." qui, on s’en serait douté, tranche un peu avec le reste de l’album en affichant une identité bien plus axée… Dub. On peut également mentionner le single "If It Happens Again" qui se montre plus énergique et dynamique que les autres morceaux. Est-ce une coïncidence ? Ce dernier titre est clairement l’un des plus intéressants de l’album. Mais n’allez pas croire pour autant que Geffery Morgan est inintéressant, loin s’en faut. Cette fusion entre Reggae et Rock accouche parfois de titres très efficaces et charmeurs à l’image du chaloupé "The Pillow" ou bien du plus étrange et dansant "Nkomo-A-Go-Go" et de son saxophone qui pour une fois s’impose pour marquer de son empreinte ce morceau où il remplace le chant. Le déjà cité "Seasons", avec son côté hypnotique est également à ranger parmi les réussites.

Une moitié de titres passe partout, mais pas désagréables, et une moitié de morceaux qui révèlent peu à peu un réel charme, le constat n’est au final pas si négatif. Et si Geffery Morgan pâtie parfois d’une image un peu neutre, il y a lieu de saluer l’évolution maitrisée (un peu trop diront certains) d’un groupe qui s’affranchit progressivement de son style d’origine pour enrichir son propos et s’ouvrir au monde.
Ah oui, au fait, le nom de l’album est tiré d’un graffiti (reproduit à l’intérieur du disque) indiquant "Geffery Morgan... loves white girls". Comme quoi si le groupe se montre bien sage musicalement parlant, il est encore capable de nous surprendre…

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


Tiken Jah FAKOLY
Dernier Appel (2014)
Un joli pas vers la modernité




Alpha BLONDY
Jah Victory (2007)
Album fleuve et sujet à polémique


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Ali Campbell (chant, guitare)
- Astro (chant, trompette)
- Brian Travers (saxophone, lyricon)
- Robin Campbell (chant, guitare)
- Michael Virtue (claviers)
- Earl Falconer (basse)
- Jim Brown (batterie, syncussion)
- Norman Lamont Hassan (percussions, chant, trombone)


1. Riddle Me
2. As Always You Were Wrong Again
3. If It Happens Again
4. D.u.b.
5. The Pillow
6. Nkomo-a-go-go
7. Seasons
8. You're Not An Army
9. I'm Not Fooled So Easily
10. Your Eyes Were Open



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod