Recherche avancée       Liste groupes



      
SOFT ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Chris REA - God's Great Banana Skin (1992)
Par ERWIN le 18 Avril 2014          Consultée 1318 fois

1992, Chris vient de tutoyer les étoiles avec deux opus classiques et fondamentaux : "The road to hell" et "Auberge". Superstar Internationale, l'heure est désormais au doute... Comment faire aussi bien ? Alors le blondin déjoue, il évoque le destin, la chance, le hasard... C'est toute l'allégorie sous entendue dans le titre de son douxième album, cette "damné peau de banane divine", qui pourrait bien tomber n'importe ou, sur n'importe qui, et pourquoi pas sur moi, se dit l'artiste ? Au moment ou tout va si bien, ou rien ne saurait foirer... Cette épluchure qui danse sur un fond bleu, le premier d'une longue série, c'est le destin qui s'échappe, ou plus simplement l'adulte qui se rapproche de la fin inéluctable ?

En guise de réponse, il balance une vérité presque revendiquée avec "Nothing to fear", aux jolies sonorités Arabisante, ouais "rien à craindre"... C'est vite dit finalement ? En tout cas, la chanson dépote super bien, et la guitare prend immédiatement une dimension toute pléthorique, et ça c'est une première bonne nouvelle ! L'introduction de ce titre de plus de neuf minutes est une véritable merveille d'ambiance, une lourde nappe de synthé et la slide de Chris qui sonne comme "les trompettes du paradis"....En mieux ! Mais dans les grands moments de cette livraison, le blues ZZ Topien "90 blues" est un vrai sommet d'orfèvrerie dramatique avec une orchestration moderne de superbe qualité, et ou le talent de bluesman de Chirs apparaît dans toute sa mestria et annonce des lendemains qui chantent

Il y a encore toutefois beaucoup de chansons à découvrir sans modération sur la peau de banane : sur "Miles is a cigarette", le blondin poursuit sa quête du smooth, nanti cette fois d'une identité plus "fusion", c'est rare et très lent. La voix, presque nonchalante,y jouxte les centres des plaisirs nerveux chez la majorité des femmes, c‘est une évidence. "Soft top hard shoulder" est une petite chevauchée, c'est à nouveau rare chez notre artiste anglais, mais cette rythmique folky est tout à fait vivifiante. Admettons malgré tout que le son de la guitare et l'ambiance générale évoquent les DIRE STRAITS, sans le moindre doute, mais est-ce un problème après tout ? On a connu pire comme comparaison.

Mais qu'est ce donc ? J'entends de la wahwah!?!? C'est bien la première fois ! Quelle rigolade ! Et sur un titre qui s'appelle "Black dog" qui plus est ? Cela dit la chanson est drôlement sympa, et on a rarement entendue "Pinky" la stratocaster de REA rugir d'une telle manière, sacré Chris !
"There she goes" partage une troublante ressemblance avec la mélodie de "Stand by me"... Mais reste fort écoutable, une chanson d'amour pour sa femme ... Ma foi, c’est toujours de bon aloi de déclarer sa flamme, surtout quand on a le talent ! Signalons la petite balade tranquille de "Too much pride", à la jolie guitare "shadows", puis le blues chaloupé de "Boom boom « , franchement à la hauteur.

Bref, il n'y a ici pas la moindre faute de goût. Certes l'exceptionnel niveau atteint sur les deux albums précédents ne pouvaient être reproduit à l'infini. Il reste un savoir faire évident, une capacité à faire poindre l'émotion sur des compositions de grande qualité. Qui plus est, la guitare prend le pouvoir sur cet opus, ce qui n'est pas pour me déplaire. Du coup, l’album plaira à toute la fan base du chanteur à la voix rocailleuse. Mesdames, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Chris ISAAK
Heart Shaped World (1989)
Du romantisme en barres




Hubert Felix THIEFAINE
Autorisation De Délirer (1979)
Vive la mort sous acide !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Nothing To Fear
2. Miles Is A Cigarette
3. God's Great Banana Skin
4. 90's Blues
5. Too Much Pride
6. Boom Boom
7. I Ain't The Fool
8. There She Goes
9. I'm Ready
10. Black Dog
11. Soft Top Hard Shoulder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod