Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Chris REA - Hofner Blue Notes (2003)
Par ERWIN le 10 Juin 2014          Consultée 893 fois

Voila, Chris est sorti de l'auberge - Hou qu'elle est bonne !!! -, son cancer est derrière lui, même s'il convient de surveiller tout ceci. Son nouveau label Jazzee Blue va néanmoins continuer de servir la cause de la musique smooth. La peinture de notre guitariste favori représente pourtant ... Une basse sur la couverture. Toute de bleue vêtue - une autre blagounette -, une légendaire Hofner se présente à nos mirettes puis à nos esgourdes. Car oui, de la basse il y en a partout, devant derrière, dessus dessous. Aucune échappatoire... Nous voici face à un opus de Jazz cool de première bourre. Peu de signe de la guitare, mais une basse replète, rondelette, qui sonne - Pas la charge non allons - mais la promenade qu'est ce vingtième album dans la carrière du fils du Icecream man de Middlesborough. Ca commence à faire une sacrée destinée... D'autant qu'après avoir séduit les ménagères et les bluesmen, vla-t-y-pas qu'il va nous faire cohabiter une troisième catégorie de mélomanes le Chrissounet : les jazzeux... Et oui !

Car même si la Hofner est au centre des débats, elle n'a rien de bien comparable avec la tonitruante version jouée par Macca chez les scarabées. Pas du tout, cette Hofner là est toute de concision et de velouté, toute douce, toute achalandée. D'ailleurs le premier titre "spy" nous positionne immédiatement en spectateur d'un show jazz instrumental dans les artères artistiques de Greenwich village ou de Chicago... Le délire axé sur le son de la basse continue de plus belle avec "Expectations" et "Hofner blue note"... Ca pour être zen, c'est la totale tranquillitude, messieurs dames !!!!... Tellement qu'on s'emmerde un peu, et que la gratte finit par manquer à l'appel. Dans cet Ovni, la contrebasse fait office de Basse, puisque cette dernière joue les solistes tout du long.

On accélère vaguement sur la mignonne "Detroit". Et si "Sao Paulo blues" est censée faire revivre la trépidance de la mégapole brésilienne, je dois tout de même dire que même à six heures du mat, la moindre rue de la gargantuesque jungle de béton fait plus de bruit que cette mignonnette bluette qui conviendrait mieux à Juan les Pins... Mais la mélodie est sympa. Nous continuons de voyager sur "Saudi blue"et "Paris in Minneapolis" qui nous trimballent dans des atmosphères toujours plus cotonneuses. Pour terminer sur la "Kestrel avenue", un court périple sympa mais propice à l'endormissement le plus total, damned !

La ritournelle de "Goodbye Joe" rappellera à tout un chacun les grands films noirs de l'après guerre, et a quelques similarités avec "Moon river" de MANCINI par moment. Ah, nous avons un peu plus enlevé : c'est "Take the Mingus train", attention, c'est pas du Rockabilly, les gars, vous allez pas danser la dessus, juste faire quelques confidences à l'élue de votre coeur. Enfin la voix du ptit gars retentit sur "What became of you", ça réveille quelque peu tout de même et c'est réussi pour le plaisir de nos conduits auditifs qui n'ont guère souffert jusqu'à présent !!

Alors bon, si vous aimez le jazz ouaté des clubs, ça va vous plaire. La musique est belle, c'est une certitude, c'est Smooth avec un S majuscule. Mais pour les fans de Chris REA, ce n'est tout de même pas ce que je leur conseillerai pour débuter l'oeuvre de ce grand songwriter, d'autant que la guitare est totalement absente de cette livraison. Il manque donc un grand quelque chose et un peu dépité, je me résous à mettre la note - qui ne veut rien dire pour un disque pareil - de 3/5.

A lire aussi en JAZZ par ERWIN :


Robert PALMER
Ridin' High (1992)
Dernier avatar : crooner !




Annie LENNOX
Nostalgia (2014)
La super giga classe


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Spy
2. Expectations
3. Hofner Blue Note
4. Paris In Minneapolis
5. Sao Paulo Blues
6. What Became
7. Detroit
8. Goodnight Joe
9. Take The Mingus Train
10. Alone
11. Saudi Blue
12. Kestrel Avenue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod