Recherche avancée       Liste groupes



      
SOFT ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Chris REA - The Road To Hell (1989)
Par ERWIN le 13 Avril 2014          Consultée 1689 fois

Comme quoi on peut avoir donné l'image d'un beauf, d'un blaireau, ou même d'un pseudo playboy raté, et un jour se réveiller droit dans ses baskets, sur de son fait, sur de son art. Qu'importe le look, qu'importe la concurrence, Chris REA a 38 ans, il sait mieux que personne ce qui l'attend après avoir atteint le respectable but de vivre de sa musique. Les succès se sont enchaînés depuis quelques années, et finalement, on en rigole, mais il est vraiment devenu l'idole des ménagères de cinquante printemps. Sa famille à l'abri du besoin, notre anglais à la voix rocailleuse est prêt à livrer sa pièce maîtresse. Etrangemment, cette pièce d'histoire part à contresens de ce à quoi Chris nous avait jusque là habitué, car l'album va se révéler aussi noir que le reste de sa disco est positive... "The road to hell" soit "la route de l'enfer", ça se passe de commentaire.

Une introduction oppressante puis le petit blondinet attaque le chef d'oeuvre qu'est le titre éponyme "The road to hell", il y rencontre sa maman décédée et évoque avec elle sa vie et les embûches qui l'attendent.
La reprise de "Texas" déjà présente sur "Tennis" atteint des sommets de jouissance pour tout être normalement constitué. Alors que la première version se contentait d'un banal piano -tout ridicule pour l'évocation du lone star state, si sauvage et poussiéreux - Ici la guitare règne en maîtresse et jamais ne quitte le lead. Et incontestablement, c'est une réussite totale, une merveille pour tous les centres du plaisir, tu m'étonnes que l'équipe des Rangers l'ait choisi pour rentrer sur le stade !!

Repus, nous ne quittons pas les Etats Unis, et l'ambiance pluvieuse qui suit donne envie de faire une petite siestounette. C'est un brin exotique, avec des maracas, un beat lancinant de guitare, et la voix unique de Chris qui narre la terre "du lait et du miel", c'est "Looking for a rainbow" dont les paroles stigmatisent l'esprit pionnier des émigrés à travers les âges, c'est le moment de rappeler que Chris est issu d'une famille Italienne -son père se nomme Camillo -. La guitare n'est rien moins que céleste dans ce petit chef d'oeuvre. Le circuit de "Daytona" n'est certainement pas une vision infernale pour le passionné de bagnoles de courses qu'est l'anglais de Middlesbrough, mais il y évoque le danger, la défaite... Bien possible que la route de l'enfer soit le danger qu'il y a à concourir parmi les pilotes de course... Sur "That's what they always say" on à l'impression que Chris invoque des esprits des défunts, sa voix de velours sert au mieux ce boogie rock que les ZZ TOP - from texas- n'auraient pas renié. Les US partout !!

Mais il y a aussi beaucoup d'amour sur cet opus. La tension dramatique qui naît et perdure sur "Your warm and tender love" n'a d'égale que le smooth ultime qui se dégage de cette chanson miraculeuse, Chris visiblement en enfer réconforté par la présence de l'amour maternel. On trouve même sur cet album légendaire une superbe chanson d'amour au rythme presque funky "Just wanna be with you", ou la fin annonce la future "Auberge". Enfin, puisqu'il s'agit de l'album le plus noir de Chris REA comment passer sous silence cette terrible composition ou sa petite fille lui demande de lui expliquer la mort et la souffrance du monde tel que nous l'avons crée "Tell me there's a heaven'... Elle me rappelle "Is this the world we created" de QUEEN, même sujet, même talent pour l'évoquer avec des mots justes. Waouh....

Pas besoin de se taper la tête contre les murs pour tirer la conclusion qui s'impose d'elle même. Le petit blaireau complexé a laissé la place à une rock star majeure, mature et au talent considérable. "The road to hell" est parfait de bout en bout.

Album majeur, présence requise dans votre discothèque.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


MIDNIGHT OIL
10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 (1982)
Les "oils" prennent le pouvoir en australie




Anneke VAN GIERSBERGEN
Everything Is Changing (2012)
C'est l'amour !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. The Road To Hell Part 1
2. The Road To Hell Part 2
3. You Must Be Evil
4. Texas
5. Looking For A Rainbow
6. Your Warm And Tender Love
7. Daytona
8. That's What They Always Say
9. I Just Wanna Be With You
10. Tell Me There's A Heaven



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod