Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (21)
Questions / Réponses (4 / 26)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Trespass
1971 Nursery Cryme
1972 Foxtrot
 

- Style : Kansas
- Membre : Quiet World, Flaming Youth, Frank Zappa , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Peter Gabriel

GENESIS - The Lamb Lies Down On Broadway (1974)
Par MARCO STIVELL le 10 Août 2010          Consultée 1551 fois

The Lamb Lies Down on Broadway est l'album de la rupture. Ce concept textuel de Peter GABRIEL a beau avoir été choisi à l'unanimité (alors que Mike RUTHERFORD proposait un autre projet axé autour du Petit Prince), il n'en a pas moins été accouché dans la douleur pour presque chacun des membres. Phil COLLINS et Steve HACKETT en ont assez de leur rôle limité d'arrangeurs au sein du groupe (ils seront les deux premiers membres de la famille GENESIS à se lancer dans des projets parallèles), mais c'est surtout Peter GABRIEL qui est affecté. La naissance risquée de sa fille Anna, le fait qu'il en ait assez que le public fasse de lui le leader, voire le seul intérêt du groupe...
On ressent tout de même une sorte d'urgence musicale qui rend The Lamb Lies Down on Broadway encore plus précieux, encore plus à part. Certes, on trouvera beaucoup à redire notamment sur le disque 2, assez mésestimé, mais ce "chant du cygne" de Peter au groupe ne fait preuve que d'une plus grande force à chaque écoute. L'histoire complètement géniale, ou farfelue (au choix) de Rael, roi de la pègre new-yorkaise qui finit très mal dans une ravine en voulant secourir son frère aura longtemps fait naître les plus grandes interrogations. Plus de contes donc, et une musique parfois plus "sale", plus urbaine comme sur "Back in NYC", Mister Brian ENO ayant même apporté son savoir-faire sur une poignée de titres. Passer de l'acoustique "Cuckoo Cocoon" au délire sonore de "The Waiting Room", du romantique "Hairless Heart" au torturé "Anyway", de l'éthéré "Fly on a Windshield" au rock fou de "It" n'est guère aisé. Le voyage se révèle long, copieux, cahoteux et demandera de nombreux retours avant de révéler totalement sa force.
Resteront des hymnes comme la chanson-titre, "In the Cage", "The Lamia", "The Carpet Crawlers" et beaucoup d'autres moments mythiques dans ce que je considère personnellement comme l'un des meilleurs double-albums jamais composés.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


CAMEL
Stationary Traveller (1984)
Le mur des lamentations




SEVEN REIZH
SamsÂra (2006)
Splendeur conceptuelle, une nouvelle fois.


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
   ARP2600
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Tony Banks (claviers)
- Phil Collins (batterie)
- Peter Gabriel (chant, flûte)
- Steve Hackett (guitare solo)
- Mike Rutherford (basses, guitares)


1. The Lamb Lies Down On Broadway
2. Fly On A Windshield
3. Broadway Melody Of 1974
4. Cuckoo Cocoon
5. In The Cage
6. The Grand Parade Of Lifeless Packaging
7. Back In N.y.c.
8. Hairless Heart
9. Counting Out Time
10. Carpet Crawl
11. The Chamber Of 32 Doors

1. Lilywhite Lilith
2. The Waiting Room
3. Anyway
4. Here Comes The Supernatural Anaesthetist
5. The Lamia
6. Silent Sorrow In Empty Boats
7. The Colony Of Slippermen
8. Ravine
9. The Light Dies Down On Broadway
10. Riding The Scree
11. In The Rapids
12. It



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod