Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Trespass
1971 Nursery Cryme
1972 Foxtrot
 

- Style : Kansas
- Membre : Quiet World, Flaming Youth, Frank Zappa , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Peter Gabriel

GENESIS - Abacab (1981)
Par WALTERSMOKE le 15 Juillet 2023          Consultée 365 fois

C’est bizarre, pour un groupe, d’enchaîner deux albums de transition en 3 ans à peine. Okay, entre And Then There Were Three (1978) et Abacab, il y a eu Duke (1980), mais ça ne change rien quant au fait que GENESIS a subi un rythme intense de mutations. La première fois, c’était pour survivre au départ de Steve Hackett et à l’annus horribilis du prog ; cette fois, c’est pour mieux entrer dans son époque.

Je ne vais pas m’étaler sur les détails 'techniques', Oncle Viande le fait déjà dans la chronique principale. En revanche, il convient de signaler que Abacab, malgré son côté parfois déroutant, ou tout simplement son caractère pop définitivement affirmé, est meilleur que ce qu’on pouvait craindre. Cette fois, GENESIS se fait le plus efficace et pop-rock possible, tant et si bien que les fans nostalgiques n’auront que la suite "Dodo / Lurker" comme os à ronger. Bel os quand même, aux synthés agressifs du plus bel effet, malgré des sonorités vieillottes. Du reste, le trio balance sa nouvelle vision de la pop, et le résultat est, à la rigueur, prometteur : le morceau-titre se distingue par une certaine forme d’exigence que camoufle l’instrumentation ; "Man on the Corner" est une ballade engagée et surtout mélancolique, et la rythmique vaguement reggae de "Me and Sarah Jane" fait de cette chanson plus qu’un bon moment à passer.

Hélas, Abacab est aussi bourré de mauvais moments. On peut encore accorder le bénéfice du doute à "Who Dunnit?", crétin mais suffisamment amusant et aérant l’album ; "Keep it Dark" est par contre durement laborieux, et la fin de l’album est non seulement oubliable mais aussi peu inspirée. Ah, et un ovni (c’est relatif) comme "No Reply at All" est bien symptomatique d’un album de transition.

Bilan mitigé pour Abacab. GENESIS teste, expérimente et tente des choses. Mais là où A Trick of the Tail (1976) devait prouver qu’il y a une vie après Peter Gabriel, et là où ATTWT devait faire de même après Steve Hackett, le groupe joue la transition à tête reposée, quitte à ne pas donner le meilleur de lui-même. Autant dire que pour les grandes pépites pop, il faudra encore attendre, mais les premières pistes ainsi créées sont prometteuses.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


Sara BAREILLES
The Blessed Unrest (2013)
L'album de l'année 2013

(+ 1 kro-express)



A FINE FRENZY
Pines (2012)
Magnifique et onirique


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
   ARP2600
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Tony Banks (claviers)
- Phil Collins (batterie, chant)
- Mike Rutherford (basse, guitare)


1. Abacab
2. No Reply At All
3. Me And Sarah Jane
4. Keep It Dark
5. Dodo / Lurker
6. Who Dunnit ?
7. Man On The Corner
8. Like It Or Not
9. Another Record



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod