Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (2 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine, Bad Company
- Style + Membre : Mott The Hoople
 

 Billboard : Let's Dance (1756)

David BOWIE - Scary Monsters (1980)
Par WALTERSMOKE le 19 Août 2016          Consultée 711 fois

Après la trilogie berlinoise (ou eno-esque, donc), Bowie retourne aux États-Unis. C'est là-bas qu'il démarre une nouvelle décennie, qui de nos jours est fortement controversée sur le plan artistique, et abrite des albums qui font encore débat de nos jours.

Mais Bowie n'en est pas encore là, et profite encore de l'état de grâce de ses derniers albums en composant un album de pop-rock spécial. Rien que le nom d'un des musiciens additionnels le prouve d'ailleurs, puisqu'il s'agit de Robert Fripp. Trois ans après "Heroes", voilà que l'ex (et futur) leader de King Crimson revient poser sa guitare folle. C'est lui qui donne aux morceaux une saveur spéciale doublée d'une « folie » musicale aussi déroutante que délicieuse. Il fallait bien ça pour accompagner un Bowie déjanté sur "It's no Game", "Fashion" ou encore le morceau-titre. Ces trois-là suffisent d'ailleurs à apprécier tout le talent déployé, bien que le reste de l'album soit globalement du même tonneau. Encore que... "Teenage Wildlife" n'est pas aussi flamboyant et décisif, la faute à une durée excessive et des soli clairement rempompés de "Heroes". Quant à "It's No Game", si sa première partie est essentielle, la seconde fait trop redite pour être intéressante.

Il fallait mieux s'arrêter sur "Because You're Young", rare morceau sans Fripp mais avec Pete Townshend ici, ce qui n'est pas rien non plus. Là encore il y a des longueurs, mais la portée quelque peu cathartique, surtout vers la fin, le rend indispensable. En parlant de ça, justement, il y a "Ashes to Ashes". Tout le foin qu'on fait sur ce morceau ainsi que la référence au Major Tom pouvaient laisser croire au morceau surestimé, mais il n'en est rien. Il s'agit vraiment d'un incontournable de la discographie de Bowie, le genre de morceau qui marque durablement.

Scary Monsters est donc un très bon album de plus à mettre au compteur, du côté de la discographie de Bowie. Idéalement équilibré, fendard à souhait, il ouvrirait cependant une période aussitôt refermée, pour laisser place à une partie de carrière controversée, comme dit plus haut, et soi-disant moins bonne. Vraiment ?

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


CHVRCHES
Every Open Eye (2015)
Statut du talent : confirmé




OMD
English Electric (2013)
Dazzle Ships 2.0


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
   CAMEO172
   ERWIN
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- David Bowie (chant, claviers)
- Robert Fripp (guitare)
- Carlos Alomar (guitare)
- Pete Townshend (guitare)
- George Murray (basse)
- Dennis Davis (percussions)
- Roy Bittan (piano)
- Andy Clark (synthétiseur)
- Tony Visconti (guitare acoustique, choeurs)
- Lynn Maitland (choeurs)
- Chris Porter (choeurs)
- Michi Hirota (voix)


1. It's No Game (part 1)
2. Up The Hill Backwards
3. Scary Monsters (and Super Creeps)
4. Ashes To Ashes
5. Fashion
6. Teenage Wildlife
7. Scream Like A Baby
8. Kingdom Come
9. Because You're Young
10. It's No Game (part 2)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod