Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL-FUNK  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine, Bad Company
- Style + Membre : Mott The Hoople
 

 Billboard : Let's Dance (1832)

David BOWIE - Young Americans (1975)
Par CYRIL le 21 Avril 2006          Consultée 16008 fois

David BOWIE est désormais américain jusqu’au bout des ongles. Un an plus tôt, sur Diamond Dogs il avait déjà montré quels étaient les fondements de sa métamorphose artistique. Il a décidé de s’orienter dans un registre soul-funk pour le moins surprenant, aidé en cela par sa rencontre avec la choriste Ava Cherry. On pourra peut-être regretter une sorte d’opportunisme car il faut bien le dire, David BOWIE utilise ici un style que l’on sait fonctionner et qui sera bien accueilli, notamment aux Etats-Unis. Pourtant, Young Americans (enregistré à New-York et Philadelphie) est un bon album, efficace et judicieux dans son interprétation et sa construction.

Le disque fait donc un carton aux Etats-Unis. Son succès est dû en grande partie à "Fame", chanson nonchalante au titre évocateur qui sera numéro un des charts US. Les collaborations de John LENNON et de Carlos Alomar à l’écriture de la chanson ne sont bien sûr pas étrangères à ce succès et le tout est diaboliquement efficace, le mot "Fame" étant déblatéré de façon très insistante une bonne trentaine de fois. L’autre grand tube est le titre éponyme, qui se révèle plus attachant et plus entraînant, grâce aux chœurs et à des musiciens particulièrement bien inspirés. David BOWIE se montre également à son avantage, donnant à sa voix une tonalité rauque qui rend le tout assez sensuel. Ces deux morceaux ne sont pourtant pas les plus plaisants et Young Americans renferme quelques perles méconnues du répertoire de BOWIE. On commence avec "Fascination", écrit avec Luther Vandross et s’inscrivant dans la lignée de "Young Americans". Toutefois, cette chanson est plus convaincante, la voix de BOWIE y atteignant un niveau remarquable tandis que l’ensemble est mené avec panache et maîtrise. De quoi enflammer quelques nightclubs.

On change de ton avec les ballades suaves que sont "Can You Hear Me" ou encore "Right", titres assez agréables et sans prétentions. C’est d’ailleurs ce qui caractérise cet album sans véritable concept : une nouveauté en soi. David BOWIE se contente d’explorer des terrains inconnus de lui et s’en sort avec les honneurs, comme on peut le démontre "Win", chanson touchante et magique qui exacerbe la sensibilité de son auditoire grâce à un texte nuancé et charnel. On passe rapidement sur "Somebody Up There Likes Me" et "Across The Universe" (une reprise des BEATLES), morceaux plus anecdotiques dont la marque ne sera pas indélébile.

Dès lors, on comprend que Young Americans n’est pas parfait ni grandiose. Cependant, David BOWIE assure : il s’entoure des meilleurs musiciens et prouve une nouvelle fois ses qualités de compositeur et d’interprète. En outre, ce disque ne peut pas être unanimement salué. Certes, le niveau d’ensemble est tout à fait honorable mais quelques disparités pointent assez nettement. Enfin, certains ne pourront pas s’empêcher de critiquer l’attitude de BOWIE qui, au fond, fait ce qu’il faut quand il faut. C’est parfois légèrement énervant !

A lire aussi en SOUL :


Amy WINEHOUSE
Back To Black (2007)
De la soul, de la vraie, de l'authentique !




Etta JAMES
Matriarch Of The Blues (2000)
Etta JAMES lorgne sur le trône de la soul blues.


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
   BAAZBAAZ
   ERWIN
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- David Bowie (chant, guitare, piano)
- Carlos Alomar (guitares)
- John Lennon (guitare)
- Earl Slick (guitare)
- Willie Weeks (basse)
- Emir Kassan (basse)
- Mike Garson (piano)
- David Sanborn (saxophone)
- Dennis Davis (batterie)
- Andy Newmark (batterie)
- Pablo Rosario (percussions)
- Ralph Mcdonald (percussions)
- Larry Washington (conga)
- Luther Vandross (choeurs)
- Ava Cherry (choeurs)
- Robin Clark (choeurs)
- Jean Fineberg (choeurs)
- Jean Millington (choeurs)


1. Young Americans
2. Win
3. Fascination
4. Right
5. Somebody Up There Likes Me
6. Across The Universe
7. Can You Hear Me
8. Fame



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod