Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine
 

 Billboard : Let's Dance (530)

David BOWIE - Diamond Dogs (1974)
Par CYRIL le 26 Mars 2006          Consultée 31253 fois

Septième album studio de David Bowie, Diamond Dogs fait figure de rupture. Exit les Spiders From Mars, Bowie se taille aux States dans le but d’y trouver de nouvelles inspirations. Plus encore qu’à l’habitude, David Bowie se nourrit d’idées et de concepts disparates. Il expérimente de nouveaux procédés d’écriture et met ses frustrations artistiques au service de sa musique. Le projet avorté de comédie musicale inspiré de 1984 de George Orwell en est l’exemple. L’album ne sera que plus marqué par la paranoïa et l’anticipation. Ce disque est également traversé par de multiples influences comme le glam-rock, le hard-rock et surtout la soul. En dépit de tout cela, l’unité de Diamond Dogs est assez impressionnante.

Album sombre et lugubre, Diamond Dogs s’ouvre sur « Future Legend » , chanson qui n’en est pas une où Bowie livre un récit apocalyptique concernant un futur anticipé. Les paroles sont narrées sur fond de guitares et synthés hurlants annonciateurs d’une lente descente aux enfers… L’enchaînement est limpide avec le titre éponyme introduisant au passage le personnage de Helloween Jack, une créature mi-homme mi-chien, magnifiquement représentée sur la pochette par un dessin de Guy Pellaert, pochette qui fut d’ailleurs dans sa première version censurée car les parties génitales de Helloween Jack y étaient trop voyantes. Qu’importe, la seconde version (où l’objet du délit est flouté) n’en est pas moins remarquable. Revenons dans le vif du sujet avec le triptyque « Sweet Thing », « Candidate » et « Sweet Thing (reprise), ou comment faire trois chansons qui ne font qu’une ! La désolation y est largement palpable. On a l’impression de se trouver au beau milieu d’un No Man’s Land. Tout est ici poussé à l’extrême : la voix de David Bowie est toujours changeante et jamais parfaite tandis que les instruments se déchaînent tour à tour avec chaque fois plus de folie. Les changements de rythme sont nombreux mais parfaitement maîtrisés.

Changement radical de décor avec « Rebel Rebel » et son riff tendu, affreusement simple et diaboliquement efficace, évidemment inoubliable et presque arrogant lorsqu’on sait que Bowie s’improvise ( !!! ) guitariste sur cet opus. Jackpot avec cette chanson même si le retour au glam-rock intervient comme un cheveu sur la soupe. Bien plus mineur, « Rock And Roll With Me » n’accroche jamais vraiment son auditeur tandis que « We Are The Dead » nous fait replonger dans les abîmes tout comme « 1984 », titre vaguement disco, mené à cent à l’heure de bout en bout. Il s’enchaîne remarquablement avec « Big Brother » qui est une allusion directe de plus à l’œuvre d’Orwell. C’est une chanson crépusculaire, lugubre et parano qui s’impose comme le sommet de Diamond Dogs, disque qui s’achève sur « Chant Of The Ever Circling Skeletal Family », répétition d’onomatopées flippantes sur lit de guitares hurlantes et apocalyptiques. Tout un programme…

Vous l’aurez certainement compris, Diamond Dogs ne s’écoute pas impunément. On ne ressort jamais indemne de l’écoute de ce disque imparable et dépouillé, point de départ des péripéties américaines de David Bowie, dont on sait qu’elles sont sur le fil du rasoir… Une habitude en somme…

A lire aussi en ROCK par CYRIL :


ARCTIC MONKEYS
Favourite Worst Nightmare (2007)
Désormais sur orbite !




David BOWIE
Hunky Dory (1971)
Le premier succès d'envergure de david bowie !

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
   ERWIN
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- David Bowie (chant, guitare, saxophones, moog, mellotron)
- Mike Garson (piano)
- Herbie Flowers (guitare basse)
- Aynsley Dunbar (batterie)
- Tony Newman (batterie)


1. Future Legend
2. Diamond Dogs
3. Sweet Thing
4. Candidate
5. Sweet Thing (reprise)
6. Rebel Rebel
7. Rock And Roll With Me
8. We Are The Dead
9. 1984
10. Big Brother
11. Chant Of The Ever Circling Skeletal Family



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod