Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine
 

 Billboard : Let's Dance (910)

David BOWIE - David Live (1974)
Par CYRIL le 16 Août 2006          Consultée 10120 fois

Voici donc le premier album live de David Bowie : David Live. Enregistré les 14 et 15 juillet 1974 au Tower Theatre de Philadelphie, il s’inscrit dans la mouvance du très réussi Diamond Dogs, c’est-à-dire une pop urgente, hallucinée et mâtinée de soul. L’ennui, c’est que les titres issus des albums antérieurs sont aussi assaisonnés à la sauce Diamond Dogs… Et c’est là que le bât blesse. Certains morceaux sont massacrés à cause d’un choix musical peu opportun et d’une interprétation parfois calamiteuse d’un David Bowie cadavérique (regardez la pochette) et junkie.

Ainsi, quelques titres font figure de naufrage comme « Aladdin Sane » (totalement dénaturé), « Changes » (mal interprété), « The Jean Genie » (moins incisif) et « Rock N Roll Suicide » (trop lent et moins émotionnel). Comme vous pouvez le constater, ces chansons ne sont pas les moins importantes des premiers disques de Bowie ! Et pourtant, on est largement sceptique à leur écoute d’autant que ce ne sont pas les seules déceptions du disque, la plupart du temps désespérément pataud et mal senti. Tout ceci est criant sur « The Width Of A Circle » qui clôt les hostilités et sur « Moonage Daydream », bien moins aérien qu’auparavant. Bref, il s’agit ici d’un album raté, desservi par la forme balbutiante de son auteur et un choix de concert plus que discutable.

Malgré tout, je ne peux pas détester ce disque, qui possède une âme véritable. On est quelque part touché par tant de maladresses et d’erreurs, comme c’est le cas avec ces harmonies vocales plutôt limitées qui n’aident pas un David Bowie déjà peu en forme. Toutefois, il faut bien avouer que certains titres tiennent la route comme « Sweet Thing », plutôt réussi et bien adapté. « Suffragette City », « Cracked Actor » et surtout « Knock On Wood » sont également intéressants, dans un registre toujours aussi hard rock. La voix de David Bowie y retrouve même un niveau honorable, ce qui n’est pas vraiment le cas sur la plupart des titres.

Au final, il ne faut pas se voiler la face, David Live est un disque bâclé et peu avenant. On est cependant tiraillé entre deux impressions, la première étant le manque flagrant de qualité et la seconde étant l’émotion sous-jacente. Il me semble donc difficile de détester totalement cet album, à l'image de « All The Young Dudes », dont on ne sait pas trop quoi penser. Certains me diront que c’est à chier, d’autres seront moins catégoriques.

A lire aussi en POP par CYRIL :


OASIS
Be Here Now (1997)
Oasis est bel et bien le roi de la britpop !

(+ 1 kro-express)



RED HOT CHILI PEPPERS
Stadium Arcadium (2006)
Tout sauf insipide !


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
  N/A



- David Bowie (chant)
- Earl Slick (guitare)
- Herbie Florwers (basse)
- Tony Newman (batterie)
- Pablo Rosario (percussions)
- David Sanborn (saxophone, flûte)
- Richard Grando (saxophone, flûte)
- Mike Garson (piano, mellotron)
- Michael Kamen (piano, haut-bois)
- Gui Andrisano (chant)
- Warren Peace (chant)


1. 1984
2. Aladdin Sane
3. All The Young Dudes
4. Changes
5. Cracked Actor
6. Moonage Daydream
7. Rebel Rebel
8. Rock N Roll With Me
9. Suffragette City
10. Sweet Thing
11. Watch That Man

1. Band Intro
2. Big Brother
3. Diamond Dogs
4. Here Today, Gone Tomorrow
5. The Jean Genie
6. Knock On Wood
7. Rock N Roll Suicide
8. Time
9. The Width Of A Circle



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod