Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Diana ROSS - Diana & Marvin (1973)
Par DERWIJES le 8 Septembre 2019          Consultée 85 fois

Parfois, les calculs les plus simples sont les meilleurs. Comment faire un disque dont on est certain qu'il se vendra par camions entiers sans efforts ? Facile, prenez deux des artistes les plus populaires du moment et faites-les chanter ensemble. Remuez un peu, n'oubliez pas de saler, et servez le tout bien frais.

Ce calcul, les producteurs de la Motown le font en 1970 et parviennent à la conclusion que Diana ROSS + Marvin GAYE = Money money. Pourquoi Marvin Gaye ? Trois raisons : 1) On ne l'appelle pas « Le Prince de Motown » pour rien, 2) C'est un habitué des duets avec les chanteuses de la maison et 3) Son duo le plus fameux est son « Ain't No Mountain High Enough », chanté avec Tammi TERRELL, le même morceau que reprendra Diana Ross sur son premier album et dont le succès convaincra les producteurs de la laisser voler en solo.
Oui, mais voilà, les choses ne sont jamais aussi simples qu'on le souhaiterait, et contre toute attente Marvin Gaye refuse catégoriquement d'enregistrer de nouveaux duos. Il est encore choqué de la mort brutale de sa compagne Tammi Terrell d'une tumeur au cerveau, elle qui s'est effondrée dans ses bras en plein concert. Le chanteur a alors cessé de tourner et se persuade de porter malheur aux chanteuses avec lesquelles il collabore : les deux autres chanteuses avec qui il a chanté, Mary WELLS et Kim WESTON, ont toutes deux connu juste après une fin de carrière en eau de boudin.

Le Prince ne sortira de cette période noire qu'à la sortie de son magnum opus What's Going On. Les producteurs profitent de ce retour en forme pour lui proposer à nouveau de travailler avec Diana Ross, et il décide d'accepter, arguant que cela lui permettrait de consolider son succès.
La première rencontre entre les deux n'est pas de tout repos. Ils n'arrivent pas en studio en même temps, et Marvin GAYE pue le cannabis, ce qui énerve et inquiète Diana ROSS, alors enceinte de son premier enfant. Ils parviennent quand même à enregistrer quelques titres, mais les sessions suivantes sont un cauchemar d'organisation, chacun d'eux étant occupé avec sa carrière solo respective : Diana travaille sur Touch Me In The Morning en même temps qu'elle tourne le film sur Billie HOLIDAY, pendant que Marvin prépare son Let's Get It On. Pour gagner du temps? il est décidé que chacun enregistrera sa partie séparément pour mieux les réunir ensuite grâce à la magie de la console. Une magie efficace puisqu'on n'entend aucune différence entre les morceaux enregistrés ensemble et ceux enregistrés séparément. Pour finir sur les difficultés de production, Marvin GAYE n'est pas exactement réjoui de la décision d'afficher le nom de ROSS plus haut et plus gros que le sien...-une décision prise du fait que les producteurs la considéraient plus rentable que GAYE-.

Lorsque l'album sort enfin, en Octobre 1973, le calcul s'avère correct, l'album rafle tout sur son passage, se classant avec aise parmi les plus gros succès de l'année et garantissant à ses chanteurs une jolie fin de mois.
Mais maintenant que l'eau a coulé sous les ponts, il faut bien admettre que cette rencontre ne délivre pas toutes ses promesses. Déjà les singles choisis par la Motown ne sont pas les plus judicieux, à l'exception de l'excellent « You Are Everything » (gros succès au Royaume-Uni), une des meilleures chansons de l'album. Mais pourquoi avoir choisi « Don't Knock My Love » et « My Mistake (Was Loving You ) », deux morceaux que Diana ROSS a enregistrés uniquement sur l'insistance de Marvin GAYE et sur lesquels elle se contente de faire le minimum syndical ? Il aurait mieux valu suivre l'instinct de GAYE et choisir sa chanson préférée de l'album, « Love Twins ». Il l'incorpora d'ailleurs dans ses futurs set-lists en concert et, en bon Casanova qu'il était, se persuada que le « I love you » final susurré langoureusement par Diana ROSS était sincère et lui était adressé.

Il y a une bonne alchimie entre les deux, c'est indéniable. Les meilleurs moments de l'album proviennent d'une utilisation intelligente en contrepoint de la voix aiguë de ROSS et de celle grave de GAYE, mais sur les 10 morceaux de l'album (14 sur la ré-édition CD), aucun n'a véritablement marqué les mémoires. Au lieu du monolithe promis par la rencontre entre deux géants, voici un interlude qui manque cruellement d'ambition.

A lire aussi en SOUL par DERWIJES :


Diana ROSS
Diana (1980)
Diana disco




Diana ROSS
Diana Ross (1970)
Du tout bon !


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Diana Ross (chant)
- Marvin Gaye (chant)


1. You Are Everything
2. Love Twins
3. Don't Knock My Love
4. You're A Special Part Of Me
5. Pledging My Love
6. Just Say, Just Say
7. Stop, Look, Listen (to Your Heart)
8. I'm Falling In Love With You
9. My Mistake (was To Love You)
10. Include Me In Your Life



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod