Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Michel SARDOU - J'habite En France (1970)
Par ERWIN le 17 Décembre 2018          Consultée 711 fois

Attention, terrain miné ! Voici une discographie qui recèle bien des pièges et des dangers ! L'artiste que je m'apprête à présenter n'est rien moins que le plus grand chanteur populaire français encore en activité. Une légende hexagonale, connue pour ses prises de position très tranchées, qui se contredit parfois mais ne semble pas connaître la langue de bois pour autant. Enfant de la balle, il est... Toute son ascendance familiale évolue dans le spectacle, le papa Fernand est un acteur chanteur, la maman Jackie est une danseuse comédienne, tous deux font partie des équipes du toulonnais Félix Mayol. C'est donc une sarabande de tournées et de spectacles qui sont le théâtre de l'enfance de Michel, qui n'a jamais vu son avenir autrement que sur les planches. Souvent les parents jouent un rôle déterminant et protecteurs dans les carrières de leurs enfants, il y a pléthore de "fils et filles de" dans notre showbiz français, pour tout dire, il y en a trop ! Mais pour cette fois, on ne peut que s'incliner devant l'incroyable puissance et la beauté de la voix de l'artiste.

Après quelques années à hanter les cabarets parisiens, Michel SARDOU signe un contrat avec Barclay qui lance sa carrière à coup de supers 45 tours. Seul reste de cette époque le 45 tours "Les ricains", et ses paroles assassines que le général De Gaulle - alors au pouvoir et en pleine sortie de l'OTAN - n'apprécie guère et fait boycotter. Malgré la sortie et le succès de "Petit" qui s'ensuit, Barclay résilie le contrat de Michel, qui se retrouve le bec dans l'eau à 23 ans... Jacques Revaux, compositeur du chanteur, crée alors le label Trema pour publier leurs oeuvres conjointes, puisque le jeune Michel écrit la quasi totalité des textes. C'est dans ces conditions que sort le premier album.

Chanteur populaire vous avez dit ? "J'habite en France", qui embraye ce premier opus, est l'image même de la culture franchouillarde : les paroles sont déjà pleines de paradoxe, le rythme sympa et la voix juste. Typique de ses classiques populos, "Les bals populaires" lancent le sujet des chansons à boire, d'ailleurs, tout le monde la connait et sait la reprendre alors que l'alcool a déjà bien attaqué les neurones... La mélodie est jolie et facilement mémorisable, ce qui explique son succès ! Voila le premier vrai grand succès de SARDOU, celui qui lance véritablement sa carrière. La mignonnette mélodie de "Petit" est réminiscente de l'enfance de l'artiste, le deuxième titre qui le sort de l'anonymat. Un peu à part, "La neige" évoque Varsovie, et le voyage, une des grandes passions de Michel.

Mais le diptyque avec lequel le chanteur embraye sa carrière sur les rails du succès est assez unique dans l'histoire de la chanson française : "Les ricains" et "Monsieur le président de France". Deux chansons à la gloire des hommes du pays de l'oncle Sam, qui sont venus, comme le rappelle Michel dans les termes que l'on connait, sauver la France, l'Europe, à l'entendre le monde entier... Historiquement, la réalité est bien sur beaucoup plus complexe, mais évitons la controverse, nous ne sommes pas en séminaire d'histoire des relations Internationales option géopolitique. Il nous reste donc "Les ricains", superbe chanson aujourd'hui classique de ces tours de chant, et l'attachante revendication du souvenir sur "Monsieur le président de France". La fascination américaine continue d'exercer son attraction sur le jeune chanteur avec "America, America".

Les chansons d'amour sont aussi un des gimmicks préférés de l'artiste, qui développe une fan base féminine très conséquente ! Un peu de romantisme et de jolis arpèges de guitare avec "Restera-t-il encore de notre amour", ou ce "Auprès de notre amour", qui a assez mal vieilli, c'est kitschounet ! "Et mourir de plaisir" est sans doute un peu simpliste et répétitive, mais ça rentrerait presque dans la tête. Amour vache aussi ! Et oui : "Les dimanches" sont le reflet d'une pensée plutôt machiste, la première d'une longue lignée, c'est aussi ça SARDOU ! Tellement étonnant que les femmes l'aiment à ce point ! Enfin, avec "Quelques mots d'amour" on attaque les malentendus de séduction, et on reste dans le sujet... difficile à assumer aujourd'hui !!

Au final, un premier album qui présente bien tous les aspects d'un artiste qu'on sent déjà "bouillonnant". Le populo, l'Amérique, le voyage, les rapports amoureux, l'histoire, tout ça et plus encore, un peu dans un fourre-tout assez détonnant. Et de fait il n'y a pas d'équivalent dans la chanson française. La voix est en tout cas magnifique, et Michel SARDOU se pose immédiatement comme un héritier de la grande "chanson", sans que l'on sache vraiment le positionner sur l'échiquier... Ni pop, ni variété, ni traditionnel... Mais il est SARDOU, et aujourd'hui, le patronyme parle de lui même.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Véronique SANSON
Dignes Dingues Donc... (2016)
Le bonheur...? Quoi d'autre ?




Julien CLERC
A Nos Amours (2017)
Toujours là !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. J'habite En France
2. Petit
3. Monsieur Le Président De France
4. America America
5. Restera-t-il Encore
6. Et Mourir De Plaisir
7. Les Dimanches
8. Auprès De Ma Tombe
9. Les Ricains
10. La Neige
11. Quelques Mots D'amour
12. Les Bals Populaires



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod