Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michel SARDOU - Musulmanes (1987)
Par ERWIN le 14 Janvier 2019          Consultée 391 fois

C'est une année importante pour Michel SARDOU. En effet, l'artiste atteint le cap des quarante printemps. Une date qui compte dans la vie d'un homme, d'autant que le dernier album en date Chanteur de Jazz, n'avait guère convaincu – moi bien sur, pas les fans de Michel qui sont comme celles du king, indécrottables et amoureuses à jamais de leur idoles, c'est beau ! L'équipe habituelle de Revaux et Bourtayre à la composition amène neuf titres, cette fois sans la moindre participation de Michel. Il n'y a ni prise de risque à attendre, et la moindre évolution sera salué comme il se doit... s'il y en a une !

Et donc, on débute par "Musulmanes", ah pour sur, c'est bien fichu, prenez les éléments clefs des classiques "Afrique Adieu" ou "Les lacs du Connemara" et appliquez leur la logique voulue à la culture décrit dans la chanson, c'est tout simple. Tout le monde connait le refrain "C'est un cri", et c'est un nouveau classique dans l'escarcelle du Michou, qui n'hésite pas à ratisser au plus large : la vidéo accumule les effets un peu cheap tout en étant très colorée, et nous avons des poncifs à ne plus savoir ou les mettre, mais c'est ainsi que l'artiste aime à construire ses compositions. Au final, c'est comme ça que les aiment ses nombreux fans, il n'y a rien à y redire. Voila un standard !

Dans le trip réussi… Une ambiance à la Griffith époque "Naissance d'une nation" sur "Les routes de Rome", c'est un peu pompier mais ne manque pas de panache... On évolue toujours sur des paradoxes ou des contrastes forts cher Michel SARDOU. Reprenons le cours des pérégrinations historiques et nous voilà donc sur la ville éternelle, on chante la gloire et la décadence, tout y passe sans que les paroles soient vraiment claires. Mais filous que nous sommes, nous avons l'habitude, le café du commerce peut être esthétique sans être tout à fait "exact". De belles nappes de synthés. Je signale aussi "L'acteur", toute mignonette, et qui décrit sa passion pour le théâtre.

Plusieurs chansons rappellent Michel BERGER. Enorme orchestration typée eighties à mort sur la réussie "Dessins de femmes", avec une ligne de chant certes un peu simpliste et répétitive, mais l'ambiance n'est pas désagréable et très "martelée" comme dirait mon Marco ! "Happy birthday" est une chanson peu mémorable qui le voit se pencher sur son passé, comme Michel va le faire de plus en plus souvent, et enfin, "Tout s'oublie" propose une basse et une boite à rythmes tellement eighties que s'en est gênant, un peu d'ailleurs comme "Féminin comme" et ses damnées percussions.

On mixe la passion pour les USA et les éléments historiques et ça nous donne "Les prochains jours de Pearl Harbour". Sacré Michel, il parvient même à glisser "Les 55 jours de Pékin", "Le dernier des Mohicans"e pont de la rivière Kwaï", et "La Saint Barthélémy" dans les paroles. Racoler large certes, mais à ce point c'est énorme, cela en devient même drôle si on écoute les paroles avec attention. Impossible de passer sous silence "Minuit moins dix", vraiment ce qui se fait de pire dans la variet'. La description de la vie malheureuse d'une nana qui finit par se suicider et une orchestration AOR très kitsch avec son refrain "le walkman c'est pas fait pour les chiens" qui ne lasse pas de me choquer. La ligne mélodique est perturbante, rarement entendu une chanson aussi ratée.

Seule "Musulmanes" est à retenir de cette livraison. On remarque tout de même un tassement dans la qualité des compositions dans les albums récents de Michel SARDOU. Les chiffres de vente n'évoluent guère en revanche. Cet album très typé années quatre-vingt a assez mal vieilli, tout cette débauche de sons synthétisé et de boite à rythmes en carton ne prêchent pas pour la tolérance des oreilles de notre temps. Des titres ratés qui jouxtent des moyens, tout ceci n'est guère recommandable. L'opus vaut donc un médiocre deux.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Véronique SANSON
Plusieurs Lunes (2010)
Toutes les humeurs de véro




Julien CLERC
Femmes Indiscrétion Blasphème (1983)
Lili !!


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Musulmanes
2. Dessins De Femme
3. Les Routes De Rome
4. Féminin Comme
5. Happy Birthday
6. Tout S'oublie
7. Minuit Moins Dix
8. Les Prochains Jours De Pearl Harbour
9. L'acteur



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod