Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michel SARDOU - Salut (1997)
Par ERWIN le 27 Janvier 2019          Consultée 442 fois

Sur ce vingt et unième opus de Michel SARDOU, on constate de suite le retour de Jacques Revaux à la composition, c'est la toute dernière collaboration entre les deux hommes. Michel a désormais 48 ans, le bel âge approche mais les sujets abordés dans cet album demeurent conformes à sa légende. Il faut croire que les aspects populaires du chanteur seront toujours de la partie, c'est sa marque de fabrique, sa signature, acquise pour sa postérité. On constate tout de même de plus en plus d'écart entre les sorties d'album, signe d'une certaine lassitude ou d'un confort désormais atteint ? Voyons déjà de quoi il retourne ici.

Le premier titre à sortir en single est "Dernier rêve sera pour toi". Il sonne très eighties avec pas mal de synthés et une ambiance plutôt originale, il évoque les soucis avec les impôts. A signaler, Johnny HALLYDAY et Eddy MITCHELL apparaissent sur ce titre, c'est marrant, mais leur performance reste finalement anecdotique. Cette évocation de l'affaire Tapie ne m'interpelle pas plus que ça, la chanson n'est pas vilaine mais ne casse pas des briques pour autant.

Le second single est "Salut" dans une version live - pas de studio pour ce titre – dans laquelle Michel assume ne pas être l'homme de ses chansons, c'est plutôt sympathique au demeurant, mais on ne peut s'empêcher de trouver la démarche un peu "facile", après avoir foutu de vrais boxons et provoqué tant de débats enflammés. On continue dans l'auto-glorification à peu de frais avec "Tu te reconnaîtras" ! C'est pour ce genre de chansons que les fanclubs féminins de Michel aiment tant leur SARDOU ! Allez comprendre. Il faut croire qu'elles aiment les machos ! Mais la chanson reste agréable.

Pour moi, le sommet de cet opus est atteint avec "Je m'en souviendrai sûrement", la seule composition qui mérite une vraie postérité dans cette livraison 97. Bien sûr, on continue d'évoquer la vie de l'artiste et ses diverses turpitudes ou élucubrations. Mais la composition, menée par une nappe de synthé éloquente, crée une ambiance de belle allure.

D'ailleurs : turpitudes ? Les problèmes conjugaux sont évoqués, comme à l'accoutumée dans "La défensive" avec des paroles que tout le monde comprendra. Le chant de Michel y est d'ailleurs clairement sur la défensive, et on sent une volonté délibérée de ne pas trop en faire. Les vicissitudes de la vie sur "Casino". Être joueur, pas l'extase ! Un joli beat de synthé qui ressemblerait presque à une B.O., et quelques aspects World sur cette composition un brin épique, le sujet ne s'y prête pas mais seul le résultat compte, n'est-il pas ? J'aime bien !

Les rapports avec les femmes continuent sur la pseudo "T'es mon amie, t'es pas ma femme", guère aimable avec la gent féminine mais chouette en matière de musique. Sur "Pleure pas Lola", il chante ainsi que le ferait Claude FRANCOIS alors que "Une femme s'élance" ne présente que peu d'intérêt. "C'est pas du Brahms", soit la suite des aventures de "Je racole à tous les étages", avec des souvenirs d'adolescence qui s'agglutinent dans l'escarcelle du chanteur, le refrain légèrement doowop est gai et enjoué. "S'enfuir et après", le thème du voyage et de la fuite, une chanson douce drivée par un piano calme et des synthés très aérés.

On reste dans une moyenne plutôt standard pour la qualité de cet album. Un titre vraiment bon, quelques-uns qui tiennent bien la route, les sempiternels même sujets sont présents, pour le plus grand bonheur des fans, mais je ne conseille pas plus que cela aux autres l'écoute de ce Salut que je positionnerai plutôt dans le ventre mou de sa discographie. Un 3 plus moyen que vraiment solide.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Michel SARDOU
La Maladie D'amour (1973)
On est tous des malades !




Véronique SANSON
Dignes Dingues Donc... (2016)
Le bonheur...? Quoi d'autre ?


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Je M'en Souviendrai Surement
2. La Défensive
3. Mon Dernier Rêve Sera Pour Toi
4. Casino
5. S'enfuir Et Après
6. T'es Mon Amie, T'es Pas Ma Femme
7. Tu Te Reconnaîtras
8. C'est Pas Du Brahms
9. Pleure Pas Lola
10. Une Femme S'élance
11. Salut



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod