Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michel SARDOU - Le Choix Du Fou (2017)
Par ERWIN le 12 Février 2019          Consultée 326 fois

Attention, oyez, oyez mesdemoiselles et mesdames, car voici le dernier album - annoncé comme tel – de Michel SARDOU. Cette fois, c'est son vieux camarade Pierre Billon qui se charge de toutes les compositions, le ton sera donc différent des précédents disques. Ce qui n'est pas différent en revanche, c'est la trombine de l'artiste sur cette 26eme livraison ! Non mais sérieux ! Tu plais aux nanas avec cette tête là, Michel ? C'est pas croyable ! On aurait pu penser qu'à 70 balais passés, notre chanteur aurait pu faire risette... Que nenni ! Un petit avis de la gente féminine à ce sujet ?

Allons-y ! Il n'y a pas de raison pour ne pas continuer à ratisser large... Mais Michel l'a déjà tellement fait qu'il manque de matériel, alors on attaque les sujets vraiment secondaires. Et donc ce "Figurant" au bon souvenir de ces années sur les plateaux de cinéma, c'est certes intéressant, de là à dire touchant, il y a un océan !Mais la mélodie n'est pas vilaine. Dans le genre boulot nous voici aussi face au piano de "Médecin de campagne", une composition somme toute banale, mis pas désagréable. On connait la passion de Michel pour la religion ! Et c'est cette foi le pape qui a droit à sa chanson pour la postérité, mais oui ! L'argentin François a désormais son petit "pseudo" tango à sa mémoire sur "San Lorenzo" ! Pas vilaine du tout, avec un joli refrain à la clé. Michel a toujours aimé évoquer la religion dans ses textes.Le meilleur titre de l'opus à mon sens, le seul capable de devenir un standard, l'avenir nous le dira

Dans les thèmes préférés de l'artiste, nous avons aussi le temps qui passe bien sur ! Une petite comptine sur le passé lointain qui tourne autour du "Yesterday" des BEATLES sur "Pour moi elle a toujours vingt ans", pas transcendante. Les erreurs, les leçons, l'histoire en long et en large sur la nébuleuse "Et alors".. "J'aimerai savoir" attaque le sujet de la vie en général, thème récurrent s'il en est dans la riche disco de notre chanteur populaire, le ton de la compo est bien achalandé avec un SARDOU très tranchant..

Mais nous n'oublions pas pour autant le romantisme et les rapports avec les femmes... Comment pourrait-il en être autrement sur cette dernière œuvre pour elles. Car finalement, Michel a toujours chanté pour les femmes de sa vie, les plusieurs millions de française pour lesquelles le chanteur est une icône. "Je t'aime" dispose d'une belle orchestration, mais l'artiste n'essaye plus de pousser sa voix, il choisit de ne plus "tonner", ou alors il ne peut juste plus... L'âge est le pire des maux. "Qui m'aime me tue" est en revanche un brin larmoyante.

Enfin, deux titres un peu à part : "Le choix du fou" chanté avec la chorale des enfants de Saint Marc, est d'une belle lumière empreinte de naïveté, ce qui est rare chez lui ! Plutôt sympa avec ses instruments traditionnels. Et bien sur du Jaunie dans le texte avec l'ambiance pseudo sépulcrale et totalement ricaine – à la Johnny CASH ? - de "La colline de la soif", parfois sa voix y ressemble à celle de Dick RIVERS, d'autres fois, elle s'égare quelque peu, mais la mélodie est gaie et enjouée, on a envie de se laisser faire.

Pour ce dernier opus, j'ai envie de pousser la note quelque peu, mas ce n'est finalement pas nécessaire, car c'est un 3 solide, malgré la tête de con qu'il fait sur la couverture ! Et voilà ! C'est fini, la discographie de Michel SARDOU est un véritable monument à la gloire de la variété française. L'artiste est indéniablement original et sa personnalité irradie et brille tel un soleil sur la musique française. Ce fût un véritable plaisir de la traiter, mais je dois à la vérité d'avouer que bien qu'ayant grandit au son de la multitude de ses succès, je n'ai jamais vraiment été fan.

C'est donc bien pour la cohorte invraisemblable de ses fans féminines que l'envie d'éplucher sa discographie m'a saisit. Je tiens en cette occasion à citer les fans absolues qui m'entourent - et auxquelles je la dédicace - et qui m'ont volontairement ou pas incité à écrire sur le bonhomme, toutes méditerranéennes ! Tout d'abord ma tante tenniswoman Sylvette – mon oncle avait coutume de dire qu'il y avait plus de photos de SARDOU que de lui dans la maison ! -, Tatie "Chantou" Chantal qui l'adôôôôôre, ma somptueuse cousine "Isa du soleil" qui dit que "pas un homme ne lui arrive à la cheville", et ma merveilleuse moitié Isabelle qui m'a en premier poussé à réaliser cette disco ! Des bisous !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Yves DUTEIL
L'écritoire (1974)
Premier amour




Nino FERRER
Enregistrement Public (1966)
Début en fanfare pour nino ferrer


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Le Figurant
2. San Lorenzo
3. Et Alors
4. La Colline De La Soif
5. J'aimerai Savoir
6. Je T'aime
7. Pour Moi Elle A Toujours Vingt Ans
8. Médecin De Campagne
9. Le Choix Du Fou



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod