Recherche avancée       Liste groupes



      
SNOW POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mgmt, Jellyfish, The Lickerish Quartet
- Membre : Dennis Wilson
- Style + Membre : Brian Wilson , Wilson Phillips

The BEACH BOYS - The Beach Boys' Christmas Album (1964)
Par K-ZEN le 25 Décembre 2023          Consultée 285 fois

Chaque année, c’est notre petit rituel, vous en avez l’habitude maintenant. Et si ce n’est pas le cas, nous vous accueillons, bien évidemment, les bras ouverts.

Chaque année, en plus de la quête classique, on y adjoint la tentative de dénicher la pochette la plus kitsch possible, ou parfois le contenu, voire les deux à la fois dans un catalogue aussi vaste que le royaume enneigé du Père Noël.

Ce faisant, on se replonge ainsi dans une ambiance spéciale, songeant à ce qui résidait un an auparavant, ces quelques lignes bouclées maladroitement seulement une dizaine de minutes avant le début des festivités, ces ultimes paquets acquis puis emballés. Les robes de soirée sont de sortie, les chemises repassées, tous les chroniqueurs sévissant sur Forces Parallèles se mettent sur leur 31 et rengainent leurs stylos pour une soirée. Erwin cesse de mettre des 3/5 à tous les albums signés PET SHOP BOYS, Richard range provisoirement sa dernière perle goth non loin de ses bottes cloutées, Nanar son oscillateur analogique ou numérique derrière le sapin, Marco bouclera sa 1800ème discographie demain et Archangel sa 500ème chronique bientôt. Quant à moi, me voilà affublé de la meilleure excuse procrastinatrice du monde ou presque pour repousser encore la reprise de mes notes trop conséquentes à propos du Complete Discography édité par MINOR THREAT. Il patientera dans les cartons encore un peu mais potentiellement pas à pure perte.

Car oui, les pensées, bien qu’en pause, ne s’arrêtent pas en si bon chemin, trouvant dans le plus microscopique évènement terreau pour un futur article. Comme un présent offert à 23h59, disque introuvable ou classique manquant à une bibliothèque en expansion – nous sommes restés de grands enfants, nous autres, adeptes de la complétude compulsive. Près de dix ans après l’obtention de la presqu’intégrale des BEATLES, j’attends avec impatience le dernier Peter GABRIEL emballé dans son écrin, au pied de ce sapin élaboré avec soin par la maison WILSON, chacun mettant la main à la patte, via boules, guirlande et bien sûr la fameuse étoile au sommet. Le cliché est clinique, les pulls bleus finement repassés, les cheveux impeccablement coiffés, tout cela fleure bon le gendre – voire la famille par extension – parfaite.

Évidemment. Qui d’autre que les BEACH BOYS et leurs belles harmonies vocales, les plus belles selon le grand SINATRA, pour un album composé de chansons noëliennes ? Une musique d’apparence toujours positive et bienveillante, bien qu’elle fût parfois composée dans le tumulte, collant parfaitement avec cette ambiance que l’on voudrait festive et chaleureuse.

Septième disque du groupe californien sorti en 1964 et sobrement nommé The Beach Boys’ Christmas Album, il fut pensé comme une réponse au propre album élaboré par Phil SPECTOR un an plus tôt concernant cette fête emblématique A Christmas Gift for You from Philles Records, enregistrement auquel Brian WILSON participa brièvement avant d’en être éjecté par sa tête pensante à cause de son jeu, trop particulier à ses yeux.

Succès incontestable dans les charts de Noël et auprès des critiques, l’historien James Perone le classant ainsi parmi les albums de Noël les plus réputés dus à des groupes de rock, ce Christmas Album est scindé en deux parties bien distinctes. La première face présente des chansons originales élaborées par le groupe dans leur style si caractéristique entre sunshine pop et rock, il est d’ailleurs plutôt amusant d’imaginer nos garçons de plage armés de leur surf les pieds dans la neige ! L’humeur se fait beaucoup plus solennelle sur la seconde face avec des standards arrangés à la sauce orchestrale par Dick REYNOLDS sur lesquels les BEACH posent leurs vocaux. Cette relative schizophrénie ne nuit cependant pas à cohérence et rythme d’ensemble pour un résultat très plaisant à écouter.

Lorsque les ultimes notes du traditionnel écossais "Auld Lang Syne" résonnent, ce sont les dernières braises qui se consument dans la cheminée. Cafés et tisanes sont terminés ainsi que noix, dattes et clémentines. Les invités prennent congé, le silence revient dans cette douce nuit si particulière, dont on voudrait qu’elle ne dure qu’une minute quand on est enfant, devenant bien trop courte l’âge de raison atteint.

A lire aussi en POP par K-ZEN :


Grian CHATTEN
Chaos For The Fly (2023)
Mélancolie ombragée




WHAM!
Last Christmas/everything She Wants (1984)
Étoile des neiges


Marquez et partagez





 
   K-ZEN

 
  N/A



- Al Jardine (chant, chœurs, guitare rythmique)
- Mike Love (chant, chœurs)
- Brian Wilson (chant, chœurs, basse, orgue)
- Carl Wilson (guitare, chœurs)
- Dennis Wilson (batterie, chœurs)
- +
- David Marks (guitare rythmique, chœurs)
- Al Viola (guitare)
- Cliff Hils (contrebasse)
- Jimmy Rowles (piano)
- Jack Sperling (batterie)
- Eddie Rosa (flûte, saxophone)
- Chuck Gentry (clarinette, saxophone)
- William Hinshaw, Richard Perissi, Arthur (cor)
- Henry Laubach, John Audino, Conrad Gozzo (trompette)
- Henry Betts, Francis Howard, George Robe (trombone)
- George « red » Callender (tuba)
- Edgar Lustgarten, Jesse Ehrlich, Nathan (violon, violoncelle, alto, contrebasse)
- Benjamin Barrett (premier violon)
- Dick Reynolds (chef d’orchestre)


1. Little Saint Nick
2. The Man With All The Toys
3. Santa’s Beard
4. Merry Christmas, Baby
5. Christmas Day
6. Frosty The Snowman
7. We Three Kings Of Orient Are
8. Blue Christmas
9. Santa Claus Is Comin’ To Town
10. White Christmas
11. I’ll Be Home For Christmas
12. Auld Lang Syne



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod