Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  COFFRET

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 3)
L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


 

- Style : Black Sabbath, Scorpions, Kiss, Running Wild
- Membre : Toto, Tony Iommi , Hiromi, 801
 

 Site Officiel (400)

JUDAS PRIEST - The Complete Albums Collection (2012)
Par RED ONE le 18 Février 2012          Consultée 4384 fois

C'est pas vrai. C'est un complot. C'est vraiment une conspiration. De quoi je parle ? Oui, vous avez compris, je vais encore m'énerver sur JUDAS PRIEST. Pourquoi ? C'est évident, vu le sujet de la chronique : un coffret collector comprenant soi-disant l'intégralité des albums du groupe. C'est pas possible, ils le font exprès ! Après l'ultra-dispensable coffret Singles Cut et l'aberrante compilation The Chosen Few en 2011, le cauchemar des sorties commerciales inutiles continue visiblement encore et toujours en 2012 avec cette nouvelle horreur destinée à capter les modestes moyens des fans purs et durs, qui auront franchement mieux à faire que de se procurer cette chose par les temps qui courent.

Malgré tout, ma première réaction lorsque j'ai entendu parler de ce nouveau coffret ne fut pas négative. Pourtant un autre coffret box set, au packaging d'ailleurs assez similaire, comprenant tous les disques du groupe sortis entre 1977 et 1991 (soit tous les albums de JUDAS PRIEST de Sin After Sin à Painkiller) avait déjà été publié en 2001, en même temps qu'une excellente série de rééditions remastérisées de ces albums légendaires. Donc cette nouvelle intégrale sortie en 2012 en pleine "tournée d'adieux" ne semblait de prime abord ici que redite et perte de temps. Bien sûr.

Mais en en lisant plus sur ce nouveau coffret je me suis rendu compte qu'il comprenait enfin (chose ô combien inédite) des versions remastérisées des deux premiers albums du groupe, Rocka Rolla (1974) et Sad Wings Of Destiny (1976), des albums qui ne sont certes pas introuvables dans le commerce à l'heure actuelle, mais qui n'ont jamais pu être réédités de façon convenable et n'ont jamais été véritablement remastérisés. La faute à un contrat scandaleux liant ces deux albums à la sordide maison de disques Gull Records (ancien label de JUDAS PRIEST au début des années 1970), qui, jalouse du succès phénoménal du groupe après son départ pour Columbia, réédita et compila ces disques sous des formes diverses et variées en exploitant outrageusement le nom du groupe. L'exemple le plus connu étant la pathétique compilation "Hero, Hero" ...

Oh oh ... Voilà déjà que la présence de ces deux albums me redonne confiance dans cette anthologie. Car après tout, si le groupe a fait l'effort d'inclure Rocka Rolla et Sad Wings, se pourrait-il aussi que ... ? Voyons voir le reste du contenu ... Ooh, pas mal, cette intégrale comprend aussi les lives de 1978, de 1987, et même les albums récents, Angel Of Retribution (2005) et Nostradamus (2008), et oh surprise, le live publié en 2009, A Touch Of Evil Live ! Ca m'a l'air d'être à peu près complet. Mais bon sang, qu'est-ce qui cloche alors ?

...... Oh merde. Non. Pas ça. Pas ENCORE ça ...

ILS ONT VOLONTAIREMENT OUBLIE LA PERIODE TIM OWENS !!!

C'est décidemment une calamité. Je les déteste quand ils font ça, JUDAS PRIEST. Oui, car souvenons nous qu'entre 1995 et 2002, Rob Halford n'était plus le chanteur de JUDAS PRIEST et qu'un autre vocaliste officiait à sa place. Vous savez de qui je parle : Tim Owens, jeune fan américain surdoué, qui du jour au lendemain s'est vu catapulté chanteur de son groupe favori à la plus grande stupéfaction des fans. Si Owens était un excellent chanteur possédant des qualités vocales incontestables, en revanche les critiques ont été divisées sur les albums produits durant sa présence au sein du groupe. Jugulator (1997) fût ainsi jugé trop violent, trop agressif et pas assez raffiné, et Demolition (2001) fût pour sa part considéré comme trop expérimental et pas assez homogène. Quand à Tim Owens lui-même, beaucoup de fans lui reprochaient d'être trop lisse et de ne pas avoir la personnalité de Halford. Peut être. Mais ici ce n'est pas le débat.

Parce que quand même, la période Tim Owens de JUDAS PRIEST, ce sont 8 années durant lesquelles le groupe a continué d'exister et de faire briller la flamme du heavy metal de par le monde. La période Tim Owens, ce sont aussi et surtout 4 albums longue durée, deux albums studios certes particuliers mais intéressants, et surtout deux albums live absolument géniaux, Live Meltdown (1998) et Live In London (2002), qui par bien des aspects sont supérieurs aux albums live enregistrés avec Halford.

Si officiellement les membres actuels de JUDAS PRIEST sont aujourd'hui en bon termes avec Tim Owens et ne renient pas cette période (les albums restent mentionnés sur le site officiel), il est revanche très regrettable qu'au moment où JUDAS PRIEST semble tirer sa révérence sur les scènes du monde entier, un voile opaque soit désormais jeté sur cette période oubliée de l'histoire du groupe. Même IRON MAIDEN n'a pas osé tirer totalement un trait sur la controversée période Blaze Bayley.

Très franchement, j'aurais pu mettre une note de 4/5 à cette intégrale de JUDAS PRIEST si les 4 albums enregistrés avec Tim Owens avaient été présents dans ce coffret. Cette note aurait récompensé à sa juste valeur la totalité de l'une des discographies les plus élémentaires de l'histoire du rock. Mais l'absence volontaire des albums de la période Owens prouve que cette "Complete Albums Collection" n'est en réalité qu'une escroquerie, car la discographie de JUDAS ne peut évidement pas être complète sans les quatre albums de la période Owens.

À éviter absolument, surtout vu son prix.

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


MOTÖRHEAD
Sacrifice (1995)
Snaggletooth fait gicler le gras !




JUDAS PRIEST
British Steel (1980)
Et les Anglais devinrent enfin les Metal Gods...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Rob Halford (chant)
- Glenn Tipton (guitare)
- K. K. Downing (guitare)
- Ian Hill (basse)


1. Rocka Rolla
2. Sad Wings Of Destiny
3. Sin After Sin
4. Stained Class
5. Killing Machine
6. Unleashed In The East
7. British Steel
8. Point Of Entry
9. Screaming For Vengeance
10. Defenders Of The Faith
11. Turbo
12. Priest Live !
13. Ram It Down
14. Painkiller
15. Angel Of Retribution
16. Nostradamus
17. A Touch Of Evil Live



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod