Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1974 Rocka Rolla
1976 Sad Wings Of Destiny
1977 Sin After Sin
1978 Stained Class
  Killing Machine
1979 Unleashed In The East
1980 British Steel
  British Steel
1981 Point Of Entry
1982 Screaming For Vengean...
  Live Vengeance [2006]
1984 Defenders Of The Fait...
  Defenders Of The Faith 3...
1986 Turbo
  Turbo 30 [2017]
1987 Priest...live !
1988 Ram It Down
1990 Painkiller
1993 Metal Works '73-'93
1997 Jugulator
1998 Live Meltdown
2001 Demolition
2002 Tribute To The Priest
  Live In London
2003 Electric Eye
  Live In London
2005 Angel Of Retribution
  Rising In The East
2007 Concert Classics
2008 Nostradamus
2009 A Touch Of Evil - Live
2010 The Metal Forge : A Trib...
  British Steel 30
2011 Single Cuts
  The Chosen Few
2013 Epitaph World Tour
  Epitaph
2014 Redeemer Of Souls
2016 Battle Cry
2018 Firepower
 

- Style : Black Sabbath, Scorpions, Kiss, Running Wild
- Membre : Toto, Tony Iommi , Hiromi, 801
 

 Site Officiel (449)

JUDAS PRIEST - A Touch Of Evil Live (2009)
Par RED ONE le 14 Août 2014          Consultée 1046 fois

Cette chronique est celle d'une déception.
Une déception vécue par le chroniqueur lors de la sortie de cet album en 2009, et qu'un certain nombre d'autres fans de JUDAS PRIEST ont également partagé. Déception, car "A Touch Of Evil Live", présenté lors de sa sortie comme le tant attendu nouvel album live de JUDAS PRIEST avec Rob Halford, héritier glorieux des Unleashed In The East (1979) et autres Priest... Live! (1987), n'est malheureusement qu'un banal produit marketing réalisé de façon plus que contestable.

Pourtant, l'emballage a de la gueule : pochette assez sympa signée par Mark Wilkinson, production chapeautée par le grand revenant Tom Allom (producteur d'Unleashed In The East et accessoirement responsable de tous les albums du Priest sortis entre 1979 et 1987), tracklist très originale présentant des titres inédits en versions live, quasiment aucun titre de British Steel (1980) ou de Screaming For Vengeance (1982)... Bref, A Touch Of Evil Live avait de quoi faire saliver le fan sur le papier.
Sauf que toutes ces belles promesses, c'était du vent : l'album est horriblement court (seulement 11 titres ?!), ce qui est étonnant quand on sait que depuis 1987, tous les live du Priest sont des doubles albums. On me signale cependant dans mon oreillette que les versions russes et japonaises de cet album comportent quelques titres supplémentaires. C'est quand même un peu dommage tout ça, soyons francs...

La relative pauvreté de la tracklist pourrait cependant n'apparaître que comme un léger détail. Car au delà de ça, on ne peut être effectivement que profondément déçu lorsqu'on constate qu'une assez grande majorité de titres ici présents ne sont pas du tout des inédits : en effet, 6 titres sur les 11 que compte la version standard de l'album - "Judas Rising", "Hellrider", "Riding On The Wind", "Beyond The Realms Of Death", "A Touch Of Evil" et "Painkiller" - sont extraits du DVD Rising On The East, enregistré en 2005 au Budokan de Tokyo pendant la tournée Angel Of Retribution.
Les cinq morceaux restants sont quand à eux tirés de concerts épars captés pendant la tournée Nostradamus, entre 2008 et 2009, soit trois ans après les titres issus du DVD enregistré au Japon. On se rend d'ailleurs compte du décalage temporel assez flagrant entre les différents titres de l'opus au vu de la grossièreté apparente de certains fondus-enchaînés entre certaines chansons.
Présenté lors de sa sortie comme un "best of live" des tournées ayant accompagné les albums Angel Of Retribution (2005) et Nostradamus (2008), A Touch Of Evil Live n'est cependant qu'un banal produit commercial plutôt mal foutu, constitué de matériel en partie recyclé, et dont l'intérêt se révèle finalement plutôt limité. Une tracklist bien plus longue, étendue sur un double album, aurait probablement suffit à compenser cet énorme défaut.

Néanmoins, reconnaissons quand même qu'un bon nombre de moments de cet opus live se laissent écouter avec délectation. Citons par exemple "Riding On The Wind", "Eat Me Alive", "Dissident Agressor", "A Touch Of Evil", autant de moments épiques que l'on pourra sans peine réécouter avec plaisir. Les titres sonnent en effet assez puissamment, et globalement l'album est plutôt bien produit, et finalement on passe un assez agréable moment live en compagnie des Prêtres de Judas. Mais on ne peut qu'être assez blasé devant la facilité commerciale d'un tel album, qui frustre plus qu'il ne contente...

A Touch Of Evil Live est donc assurément le disque live le plus dispensable de toute la carrière de JUDAS PRIEST. Tout n'est heureusement pas à jeter dessus, et on peut prendre plaisir à l'écouter parfois de temps en temps. On lui concédera donc ainsi la note magnanime de 2/5.
JUDAS PRIEST aurait toutefois été plus honnête envers son public s'il avait édité le DVD Rising On The East de 2005 dans une version CD audio intégrale, plutôt que cette banale compilation éditée au rabais.

Heureusement que dans les années qui suivront, JUDAS PRIEST corrigera le tir avec des publications live bien plus réussies (et bien plus fournies).

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


VENOM
Resurrection (2000)
Le dernier grand album de Venom ?




DANZIG
Thrall / Demonsweatlive (1993)
Torture génitale et carton plein sur MTV


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Rob Halford (chant)
- Glenn Tipton (guitare)
- K. K. Downing (guitare)
- Ian Hill (basse)
- Scott Travis (batterie)


1. Judas Rising
2. Hellrider
3. Between The Hammer And The Anvil
4. Riding On The Wind
5. Death
6. Beyond The Realms Of Death
7. Dissident Aggressor
8. A Touch Of Evil
9. Eat Me Alive
10. Prophecy
11. Painkiller



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod