Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Mgmt

The BEACH BOYS - Little Deuce Coupe (1963)
Par ERWIN le 9 Décembre 2012          Consultée 1162 fois

C’est dans des conditions pour le moins rocambolesque que Brian Wilson choisit de sortir le quatrième album de son groupe. « Surfer girl » est sortie depuis un mois à peine, mais une compilation « Hot rod » sort trois titres issus du répertoire des gars de la plage juste ensuite. Du coup, victime de ce pillage sans vergogne de son catalogue, le sémillant bassiste décide de reprendre son destin en main en sortant un troisième album en cette année 1963. 4 titres -et non des moindres- sont donc déjà parus sur les opus précédents : « Little deuce coupe », « 409 », « Our car club » et « Shut down ».

Autre élément d’importance, cet album est probablement le premier album concept de l’histoire, en effet, toutes les chansons parlent de bagnoles. La vedette étant le Hot Rod Ford de 32 prénommé « Lil » préente sur la pochette et qui a jusqu’à aujourd’hui une existence dorée de foires et de salons. Une vraie rock star !

Il nous faut donc nous concentrer sur les huit titres restants pour évaluer la crédibilité de l’objet. Nous avons donc ici la jolie « Be true to your school » , à la bonne humeur communicative et au refrain tarte à la crème mais qui ne manque pas de chien. Les morceaux sont tous d’assez bonne qualité et surfent sur les gimmicks de la fin du Rock’n’roll des pionniers, comme pour le cas de « Cherry cherry coupe », qui ne restera pas dans les mémoires mais qui reste agréable à l’écoute distraite. Tout ceci ne révolutionnera pas le monde du rock, malgré une réputation enviable forgée par les critiques rocks de tout poils qui voient dans le travail de production de Brian Wilson une révolution sonique… Pas mon cas, il est bien trop tôt pour cela, d’autant qu’aucun titre majeur ne vient agrémenter cet album de transition. On signalera le doowop tranquille de « Spirit in america », qui lorgne clairement vers les Teenage idol tels Bobby VEE saupoudré d’une pincée de PLATTERS.

« Nogo showboat » est très sympa, les harmonies créées par la fratrie font leur effet, et le refrain vous marquera l’esprit dès la première écoute. Etrange d’ailleurs que ce titre ne fasse pas partie des classiques de notre groupe de faux surfers. Petite curiosité avec un titre entièrement a capella, ce « A young man is gone » est un vrai plaisir des sens, effectivement, la fusion des voix y touchent au sublime, et le travail de Brian se révèle ici de tout premier ordre.

En conclusion, cet album de raccroc atteint la note de trois étoiles malgré une existence sujette à controverse. Ajoutons que si on considère la totalité de l’album en rajoutant les quatre titres cités plus haut, l’album atteindrait la note de 4 étoiles. Un palier est sans doute franchi à cette occasion par les BEACH BOYS.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


LITTLE RICHARD
Little Richard (1958)
Sacré richard !




BANDE ORIGINALE DE FILM
Pulp Fiction (1994)
De la bombe, rien que de la bombe


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Little Deuce Coupe
2. Ballad Of Ole Betsy
3. Be True To Your School
4. Car Crazy Cutie
5. Cherry Cherry Coupe
6. 409
7. Shut Down
8. Spirit In America
9. Our Car Club
10. No Go Showboat
11. A Young Man Is Gone
12. Custom Machine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod