Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  REMIX

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Koichi Sugiyama , Yasunori Mitsuda
- Membre : Divers Compositeurs Jeux Video
- Style + Membre : The Black Mages , Sq Series

Nobuo UEMATSU - Final Fantasy Pray (1994)
Par CHIPSTOUILLE le 12 Juin 2013          Consultée 1738 fois

C'est à l'âge vénérable de 6 ans que l'on m'offrit mon premier lecteur cassette. Son mono absolument exécrable et design gris-marron-carré digne du matos des Ghostbusters, c’était magique. J’ai au fil des ans récupéré ça et là diverses cassettes, un truc de Winnie l’Ourson, Pierre et le loup conté sûrement par quelqu’un de connu avec la musique de PROKOVIEV en guise d’interludes, des génériques de dessin animé japonais réenregistrés… Tout n’était pas du meilleur goût, à vrai dire, à part PROKOVIEV, rien n’était de bon goût. L’une de ces cassettes était un « cadeau » offert pour un plein de gasoil chez Esso. Celle-ci arborait tout et n’importe quoi "Chaud Cacao" d’Annie CORDIE, "Célimène" de David MARTIAL, le petit poucet comté par Claude Piéplu en face B et surtout des chansons sur des airs connus de classique, un souvenir traumatisant, merci Ana FARIA. Voilà comment 24 ans plus tard, je ne peux entendre la marche turque de MOZART sans empêcher mon cerveau d’automatiquement y apposer « sacré Nicolas, le voilà déjà, chapeau de papier et joli cheval de bois…». Je vous épargne la suite.

Vous vous demandez quel peut bien être le rapport avec Final Fantasy Pray de Nobuo UEMATSU, également sous titré Vocal Collection n°1. Après le traitement classique, du foutoir inclassable, du celtique, du folk finlandais, et surtout du piano très… personnel, UEMATSU a décidé de faire de la chanson. Et, après l’excellente version de "Home Sweet Home" sur Dear Friends, on ne pouvait que l’y encourager. L’ensemble fait malheureusement plus penser à la compilation pétrolière précitée.

Sauvons tout de même quelques meubles, tout n’est pas à jeter. Le Prelude et ses nappes vocales est très joli. Il a la bonne idée de commencer par le thème et d’y apposer plus tard les montées et descentes de gamme à la harpe synthétique, à l’inverse des versions que nous pouvons entendre dans les jeux. C’est également le seul titre qui nous épargne des paroles. "Toki No Hōrōsha" (1), une reprise du Thème de Tina (Terra en dehors de l’archipel) de Final Fantasy VI, chantée en Japonais, est également très réussie. Elle parvient a restituer le souffle épique de la version d’origine. Et au rang des bonnes nouvelles, c’est à peu près tout.

UEMATSU a eu l’idée d’aller piocher dans des styles exotiques (de son point de vue) et, certainement pour y donner plus de crédibilité, fait chanter Risa Ohki en Anglais, en Français, en Portugais et bien entendu en Japonais. Elle s’en sort plutôt bien en Japonais, on pourra discuter de son Anglais. Le reste, et en particulier le Français donne une envie de s’enfoncer une petite cuiller dans les tympans. Il faut tout de même reconnaître qu’elle a une voix agréable, assez douce, n’en fait pas des tonnes, à l’exception peut-être du titre "Pray" (une reprise, une de plus, du thème principal de la série). Les paroles sont infantiles, l’accent est très particulier, mais ce qui dessert surtout l’ensemble ce sont les arrangements. Que ce soit l’accordéon de "Mon P’tit Chat" ou la bossa nova de "Esperança do Amor", tout n’est qu’une suite de clichés épouvantables, pour nous autres occidentaux. C’est donc là que je fais le parallèle avec mon introduction, à l’image d’Ana FARIA avec le classique, UEMATSU, aidé par quelques arrangeurs, massacre son œuvre de la même manière. Après "Mon p’tit chat", plus jamais vous n’écouterez "Music Box" avec la même tendresse nostalgique, la cuiller, le tympan, tout ça.

Lorsqu’on nous épargne des banalités à l’accordéon ou à la guitare sèche, la triplette d’arrangeurs nous sort le grand spectacle : Nappes de claviers en plastique, batterie Bontempi, effets sonores qu’on n’ose même plus employer dans l’industrie pornographique ou dans les téléfilms Allemands, pas même dans les jeux dont sont tirés les musiques. Ca fait mal, très mal. Quand on pense à ce que le compositeur est parvenu à tirer du processeur sonore d’une Super Nintendo… Cette même année 1994, pour rappel, est sorti le 6e épisode de la saga, de son propre aveu sa plus grande réussite.

Croyez-vous avoir fait le tour ? Détrompez-vous. Pour ce premier album de reprise, ont pourrait croire que UEMATSU irait piocher quelques thèmes sortant de l’ordinaire. Non, bien au contraire, on nous épargne le thème des chocobos (il manquerait plus que lui), mais pour le reste ce n’est que du réchauffé… Une grande partie des thèmes avaient déjà été réinterprétés, si ce n’est tous. Pour couronner le tout, malgré la courte durée du disque (47 minutes tout rond) l’ensemble donne envie de dormir. Ici tout est calme, serein, sucré, pas même acidulé. Ça fait beaucoup de défauts… pour un album d’arrangements.

En définitive, vous l’aurez compris, Pray n’est pas un bon album. Un an plus tard, UEMATSU récidivait avec un deuxième du genre, Love Grows, qui de l’avis général serait de meilleur qualité. Un autre plus récent, Voice of the lifestream (2), fait par des fans et concentré autour des différents épisodes annexes de Final Fantasy VII est également considéré comme bien meilleur. Je reste sceptique sur l’exercice. Cf. mes explications sur la marche turque, vous comprendrez que j’aimerais m’épargner d’autres automatismes cérébraux du genre.

1 : Les « traits » sur les voyelles que vous pouvez lire sur des transcription de japonais avec alphabet occidental représentent des voyelles allongées.
2 : Pour les aventuriers, Voice Of The Lifestream est disponible en téléchargement gratuit ici : http://ff7.ocremix.org/downloads/

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE :


Andrea CORR
Lifelines (2011)
Andrea, marquise des anges




Sara BAREILLES
Between The Lines : Live At The Fillmore (2008)
Sara en live, c'est génial !


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



Non disponible


1. Prelude
2. The Promised Land
3. Mon P'tit Chat
4. Toki No Hōrōsha
5. Hikari No Naka E
6. Esperança Do Amor
7. Voyage
8. Au Palais De Verre
9. Once You Meet Her
10. Pray
11. Não Chora Menina



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod