Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Mylene.net (2248)
 Guide Mylène Farmer (285)

Mylene FARMER - Point De Suture (2008)
Par WALTERSMOKE le 22 Janvier 2014          Consultée 2139 fois

L'habit ne fait pas le moine, et ce ne sont pas les pochettes d'albums qui feront dire le contraire. Les exemples de disques cultes et géniaux dotés d'un artwork résolument laid, ou d'arnaques auditives bien emballées ne manquent pas. Mylène FARMER n'échappe pas a priori à la règle en 2008, avec la pochette de Point de Suture, son septième album. Honnêtement, cela ne ressemblerait-t-il pas à un album d'un énième groupe de metalcore, ou de métal à chanteuse dépressif de 72e zone, sans le nom de la chanteuse et de l'album ? Tout faux, c'est bien un album de Mylène, et bien orienté pop/electro.

Passée cette première surprise, il est temps de se plonger dans les 52 minutes de Point de Suture. Que réservent donc FARMER et son éternel acolyte Laurent Boutonnat à leurs fans ? Dans un scénario idéal, Point de Suture va être un album génial, confortant la rousse chanteuse dans la pop sombre et mélancolique, avec des traces d'électro, dans la continuité d'Avant que l'ombre. Comme avec tout projet idéal, celui-là ne se concrétise pas, loin de là. Point de Suture est en réalité un album d'électro pop étonnement plus positif que les précédents albums de FARMER, et bien triste sur le plan de la satisfaction musicale. Il est certain que le meilleur se situe dans le passé, et que les sommets atteints sur Ainsi Soit-Je et Anamorphosée ne seront jamais retrouvés. Il n'empêche, était-ce utile de s'en éloigner autant ?
En se penchant sur les ventes de Point de Suture, force est de constater qu'elles ont été plutôt bonnes, même si elles n'ont pas dépassé le million – ce qui serait inespéré pour tant d'autres. Une écoute même superficielle de l'album amène à se demander s'il se serait aussi bien vendu sans le nom de Mylène FARMER. Que ce soit les paroles ou bien la musique, il y a moyen de se payer un fou rire ou de se noyer dans un désespoir profond. En guise d'exemple, le non-chant sur "Dégénération" et "C'est dans l'air" est une bonne idée, mais les paroles en elles-même sont horribles, sans compter la musique. De plus, FARMER s'était déjà plié à l'exercice avec "Je T'aime Mélancolie". La basicité des arrangements, quant à elle, ne serait pas problématique s'ils ne sonnaient pas comme du réchauffé mille fois entendus.

Toutefois, Point de Suture n'est pas nul. Certaines chansons peuvent toujours s'écouter en tant que plaisirs coupables ("C'est dans l'air", "Appelle mon Numéro"), mais il existe des chansons vraiment bonnes. Pour faire court, il s'agit des titres les plus pop, avec le trio guitare-basse-batterie, en lieu et place des claviers et de la boite à rythmes. Cela prouve par ailleurs que FARMER a mal fait d'abandonner le pop-rock dans les années 90, même si les effets ne se sont pas tout de suite fait ressentir. "Si J'avais au moins..." s'impose comme la chanson émotive de l'album, sans abuser de fioritures inutiles. "Paradis Inanimé" est un numéro rock classique mais efficace (ce qui suffit à le rendre génial ici), et "Looking for my Name" est un duo pas mauvais pour un sou, chanté avec Moby.

Trois bonnes chansons sur onze, qui plus est détonnant avec les autres, débouche sur un bilan peu folichon. Certes, "Ave Maria" est sympathique, mais il serait plus juste de le considérer comme une sorte de bonus. En tout cas, sortir grandi de l'écoute de Point de Suture est pour tout dire très difficile. Curieusement, c'est en arrêtant de travailler avec Boutonnat que Mylène FARMER rebondira un peu, avec Bleu Noir. Mais ce ne sera pas la folie pour autant.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


Sara BAREILLES
The Blessed Unrest (2013)
L'album de l'année 2013

(+ 1 kro-express)



Michel BERGER
/différences (1985)
Berger égal à lui-même


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mylène Farmer (chant, choeurs)
- Laurent Boutonnat (claviers, arrangements, programmation)
- Sébastien Chouard (guitare)
- Tristan Monrocq (guitare)
- Bernard Paganelli (basse)
- Matthieu Rabate (batterie)
- Pol Ramirez Del Piu (mellotron, flûte, percussions)
- Moby (invité chant)
- Alexia Waky (choeurs)
- Desta Huilé (choeurs)
- Mamido Bomboko (choeurs)
- Aline Bosmua (choeurs)
- Esther Dobong'na Essiene (choeurs)
- Dominique Rosier (choeurs)


1. Dégénération
2. Appelle Mon Numéro
3. Je M'ennuie
4. Paradis Inanimé
5. Looking For My Name
6. Point De Suture
7. Réveiller Le Monde
8. Sextonik
9. C'est Dans L'air
10. Si J'avais Au Moins...
11. Ave Maria



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod