Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO  |  REMIX

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Mylene.net (2268)
 Guide Mylène Farmer (300)

Mylene FARMER - Remixes (2003)
Par WALTERSMOKE le 30 Janvier 2014          Consultée 783 fois

Il y a des albums qui poussent à dire stop. Stop à la politique musico-financière qui prend les auditeurs, et en particulier les fans, pour des vaches à lait. C'est vrai que quand on aime un artiste, on regarde moins à la dépense, mais tout de même, c'est vache (hahaha) de multiplier les objets inutiles : rééditions le plus souvent foireuses, albums studio qui tirent trop sur la corde, compilations et remixes douteux...et encore, je n'ai pas parlé du merchandising.

En parlant de remixes, voilà qu'en 2003, Mylène FARMER ne déroge pas à la règle et sort un énième para-produit, un remix nommé RemixeS. Je ne veux même pas imaginer le brainstorming de Polydor pour trouver un tel titre. Alors oui, en lisant à l'envers, on trouve « Sex », mais comme message caché, on a vu mieux, y compris au niveau de la qualité. Quant à la pochette, elle est assez moche, mais surtout elle ne veut rien dire. Un comble chez FARMER, qui pourtant offrait une image forte de sens ou au moins belle, même (surtout ?) avec Dance Remixes. Mais là, patate.

Et donc, ce RemixeS, que contient-il ? Onze tubes de l'amie fermière revus et corrigés par, parait-il, la crème des DJ en vogue de l'époque. Oui, cela fait déjà 10 ans au moment où j'écris ces lignes, c'est fou ce que le temps passe. L'album sort, il fait 100 000 ventes, ce qui n'est pas mal du tout pour un remix, puis FARMER papillonne avant de se pencher sérieusement avec l'ami Laurent sur de nouvelles compositions. N'importe quel fan hardcore un peu ouvert d'esprit considérera RemixeS comme un indispensable de la discographie de Mylène FARMER, tandis que d'autres feront un peu la gueule. Fin de l'histoire.

...

Ah oui, il faut parler du contenu de l'album en lui-même ! En un mot : nul. RemixeS est un recueil daubé, tout juste bon à contenter les fans hardcore et les Jacky-Tuning aimant un peu la rousse chanteuse. Pour peu qu'on soit attaché un minimum aux chansons choisies pour le massacre, il y a de quoi planter sa tête contre un mur très, très fort. Aucun remix ne sort du marasme musical déplorable. Le plus intéressant, ou du moins le plus catchy n'est autre que celui de "L'instant X", mais ce rythme dance/R'n'B tue la chanson.

Il est difficile d'écrire plus à propos de RemixeS. En dehors de sa fonction d'aspirateur à fric (cela a plus ou moins bien marché), cet album donne au mot « futile » parmi ses plus belles lettres de noblesse. On peut toujours chercher à l'acquérir pour la collec', mais c'est tout. Absolument tout.

Note réelle : 0,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Richard WAHNFRIED
Tonwelle (1981)
Le vrai bon départ de Schulze dans les années 80




Klaus SCHULZE
X (sechs Musikalische Biographen) (1978)
En guise de jubilé, un album culte !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Sans Contrefaçon (j.c.a Remix)
2. L'instant X (the X Key Mix By One-t)
3. L'Âme-stram-gram (full Intention Sutra Mix)
4. C'est Une Belle Journée (devil Head Remix)
5. Xxl (jxl Remix)
6. Je T'aime Mélancolie (felix Da Housecat Remix)
7. Pourvu Qu'elles Soient Douces (paul Oakenfold Remi
8. California (romain Tranchart & Rawman Remix)
9. Libertine (y-front Remix)
10. Optimistique-moi (junior Jack Psycho Vocal Mix)
11. Désenchantée (thunderpuss Club Anthem)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod