Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

 Mylene.net (2248)
 Guide Mylène Farmer (285)

Mylene FARMER - Timeless 2013 - Le Film (2014)
Par WALTERSMOKE le 10 Novembre 2014          Consultée 1477 fois

Un fan, ça peut être un con, un vrai, de compétition même. Prenons un exemple parlant, à savoir moi-même. Étant encore un peu fan de Mylène FARMER, j'avais perdu tout espoir de voir la chanteuse revenir au sommet après le désastreux Monkey Me (2012). La plus célèbre des rousses francophones était déjà sur une pente descendante depuis 2005, la voilà qui touchait le fond et commençait à creuser. Et puis un an plus tard, la sortie de Timeless 2013, bien qu'un peu prématurée, avait atténué la rage et la déception en se proposant comme un live honnête et relativement solide. Par la suite, en apprenant la sortie du DVD issu de la dernière tournée de FARMER, j'ai passé mon chemin en me disant « Casquer pour ça ? Meh, j'ai autre chose à faire ». Sauf qu'à l'été 2014, l'auteur de cette chronique a craqué, et s'est retrouvé à regarder le DVD Timeless 2013, dernier para-produit de Mylène FARMER. C'est fou ce que je suis con, des fois...

Sorti en mai 2014, Timeless 2013 se propose donc de rendre compte de la dernière tournée de Mylène FARMER, avec cette fois de la vidéo en plus de l'audio. On peut d'ailleurs se demander pourquoi le CD n'est pas paru en même temps, mais d'un autre côté, la réponse semble évidente (Univers Sale veut du fric, or les fans sont des pompes à fric, donc...). Pour être plus précis, le réalisateur François Hanss, membre de longue date de l'univers de FARMER, a capté quatre concerts donnés par la chanteuse fin septembre 2013 à Lyon, pour en faire un film complet et avec le moins de défauts possibles. À ce propos, et pour la première fois dans l'oeuvre de FARMER, Timeless 2013 a été diffusé dans quelques salles en France et au Canada en mars 2014, et y a fait de bonnes recettes. C'est à croire qu'il y a plus de fans de Farmer qu'on veut le croire.

Avec Timeless 2013, Mylène FARMER arrive à montrer une chose assez importante : malgré le temps qui passe et la qualité decrescendo de ses disques, elle reste une valeur sûre en ce qui concerne la prestation scénique. Devant une foule monstre remplie de gens enthousiastes, sur une scène à la fois sobre (les musiciens en retrait, bien sûr, mais aussi son austérité à proprement parler) et exubérante (les écrans, les machineries, les robots...), FARMER assure le show, arrive à de bonnes performances vocales malgré des tableaux requérant beaucoup d'énergie à déployer. Pour une femme ayant déjà dépassé la cinquantaine, c'est une performance plus qu'honorable. Elle joue également avec ses musiciens et danseurs, et en particulier les guitaristes qui ont l'air d'aimer ça, notamment lors de "XXL", lorsque FARMER s'accroupit devant l'un d'entre eux. Les différents costumes qu'elle arbore tout au long du concert, signés Jean-Paul Gaultier, achèvent de la rendre très belle.
Autre chose, un coup de projecteur sur les danseurs est bienvenu. Au nombre ahurissant de 6 (on n'est pas aux États-Unis), ils arrivent à dégager une présence aux côtés de FARMER, de par leur talent des plus remarquables, et un dynamisme qui ne fait que bien servir l'émotion du concert (notons l'interlude "Outro JTM" où ils sont bien mis en valeur). On ne peut pas en dire autant des robots, les fameuses « filles », comme ils ont été surnommés. Présents sur certaines chansons ("C'est une belle journée", "Inséparables"), ils sont censés être incroyables, expressifs, sensibles, notamment lors de l'interlude qui leur est consacré... Certes. Pourquoi pas. Moi, je vois des machines avec au moins 5 degrés de liberté. De manière plus globale, si Laurent Boutonnat est musicalement rincé, il reste un metteur en scène habile, qui sait utiliser les artifices mis à disposition (les décors qui volent et donnent une impression de métamorphose, la grue apparaissant lors de "Bleu Noir"...), tandis que François Hanss en tire un film tourné avec un grand professionnalisme, même si certains choix de caméras sont parfois hasardeux.

Au niveau audio, pour ce qui est des chansons en elles-même, je vous renvoie à la chronique du CD live. On peut néanmoins remarquer que si "XXL" était assez décevant sur ce dernier, avec un visuel, il colle tout d'un coup mieux. Comparé au CD, il faut également ajouter que l'interprétation partielle de "Maman a tort" a été omise de ce dernier, mais il faut avouer qu'une telle coupure était justifiée : on y voit ainsi FARMER jouer avec le public, chanter avec lui, et voir les réactions de ce dernier ainsi que le franc sourire de la chanteuse n'est pas désagréable du tout. Notons bien sûr que la qualité sonore est franchement bonne, mais aussi que les musiciens ont parfois du mal à se faire entendre. Je soupçonne aussi du gros playback, notamment au niveau de la batterie tenue par Charles « j'en fais des caisses » Paxson.

Timeless 2013 étant un double DVD, il pourrait faire bon se pencher sur le deuxième disque, compilant les bonus. Dans l'absolu, c'est toujours intéressant de découvrir les coulisses d'une oeuvre, sauf qu'ici, ils sonnent beaucoup plus « promo » par rapport à ce qu'on attend d'eux, trop même, en témoigne un montage assez foireux la plupart du temps. Le seul bonus vraiment intéressant et réussi reste de loin une vision alternative de l'intro du film, qui n'utilise qu'une seule et même caméra pour montrer la scène et le public impatient de voir leur Mylène, et qui donne une idée de la forte impression visuelle qui se dégageait des concerts.

Mylène FARMER fait toujours du Mylène FARMER, et si c'est devenu une catastrophe en CD, nul doute qu'elle reste douée et impressionnante sur scène. Timeless 2013 montre une nouvelle fois qu'elle n'a rien à envier à certains « entertainers » d'outre-Atlantique. Grâce à une équipe douée et dévouée, elle continue de s'imposer au sein de la musique francophone. C'est déjà ça de pris, en attendant qu'elle se remette à faire de la bonne musique à l'avenir.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


JON & VANGELIS
The Friends Of Mr. Cairo (1981)
Sous le signe du faucon maltais




B-MOVIE
The Age Of Illusion (2013)
Le retour de b-movie.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mylène Farmer (chant, danse)
- +
- Laurent Boutonnat (mise en scène)
- François Hanss (réalisation)
- +
- Yvan Cassar (claviers)
- Eric Chevalier (claviers)
- Bernard Gregory Suran Jr (guitares)
- Peter Thorn (guitares)
- Jonathan Button (basse)
- Charles Paxson (batterie, percussions)
- Gary Jules (invité chant)
- Estha Divine (choeurs)
- Johanna Manchec (choeurs)
- +
- Aziz Baki (danse)
- Nicholas Menna (danse)
- Manuel Gouffran (danse)
- Raphaël Baptista (danse)
- Ivo Bauchiero (danse)
- Mehdi Baki (danse)
- +
- Moby (hologramme)


1. Prologue
2. Timeless Genesis
3. À Force De...
4. Comme J'ai Mal
5. C'est Une Belle Journée
6. Monkey Me
7. Slipping Away
8. Elle A Dit
9. Oui Mais... Non
10. Timeless Ballet
11. Mad World
12. Les Mots
13. Je Te Dis Tout
14. Et Pourtant...
15. Désenchantée
16. Bleu Noir
17. Diabolique Mon Ange
18. Sans Contrefaçon
19. Maman A Tort
20. Je T'aime Mélancolie
21. Outro Jtm
22. Xxl
23. À L'ombre
24. Inséparables
25. Rêver
26. Endlessly

- bonus
1. Timedress - Création Des Costumes
2. Oh Les Filles - Robotique
3. Eye Screen - Création Des Images De Scène
4. Time After Time - Journal De La Tournée
5. Show Me - Backstage & Répétitions
6. Tech Me - Création De La Scène & Logistique
7. In Time
8. Genesis Alternative
9. Bande Annonce Timeless 2013
10. Film Annonce Timeless 2013



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod