Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Mylene.net (2248)
 Guide Mylène Farmer (285)

Mylene FARMER - Mylenium Tour (2000)
Par WALTERSMOKE le 31 Janvier 2014          Consultée 991 fois

Neuvième album de Mylène FARMER, Mylenium Tour est déjà le troisième live de la chanteuse française. Cela fait beaucoup, et ce d'autant plus qu'entre lui et le précédent album du même type (le fabuleux Live à Bercy), il n'y a qu'un seul album, à savoir Innamoramento. Ça sent à plein nez l'opération mercantile, avec comme circonstance aggravante l'écart temporel, qui n'est que de 14 mois. Franchement, il faut arrêter de prendre le public pour des jambons...

Il faut aussi apprendre à ne pas juger sur des chiffres et des fréquences de parution seulement. En effet, Mylenium Tour n'est pas un live comme les autres. Rien qu'au niveau de la tracklist, le live issu de la promotion d'Innamoramento tranche avec les deux précédents, aussi excellents soient-ils. Bien sûr, il n'est pas étonnant de trouver une majeure partie d'Innamoramento, mais ça l'est moins de retrouver 11 des 13 pistes de l'album. Et surtout, un constat manque de consterner à priori les fans : où sont les tubes ? Alors que Mylène en a déjà une bonne flopée, seuls 3 d'entre eux ("Désenchantée", "California", "Rêver") sont joués intégralement. Il est important de préciser ce dernier point, car si quatre autres sont effectivement présents, ils sont compactés dans un triste medley de presque 7 minutes. En revanche, certaines faces B sont intégrées au concert, un bon geste même s'il faut reconnaître qu'elles ne sont pas géniales. De quoi faire grincer pas mal de dents. D'un autre côté, un peu d'audace ne fait pas de mal, sans compter qu'Innamoramento, s'il n'égale pas le génie d'Anamorphosée, reste un opus des plus solides.

Sur Mylenium Tour, toutes les chansons ou presque sont magnifiées par une direction musicale sublime. Il s'agit véritablement de l'exact opposé du Live à Bercy : alors que ce dernier était très rock et lumineux, le live de 2000 s'oriente dans une optique mystique, flirtant ostensiblement avec le new-age. Mieux, les chansons sont rendues meilleures par rapport aux versions studio – même si elles ne les feront pas oublier. Ainsi, "L'Âme-Stram-Gram", par la magie de la batterie, peut enfin convaincre les sceptiques qui n'avaient pas adhéré à une VO peut-être trop dance. La beauté resplendit également de bien belle manière, en témoigne "L'Amour Naissant", prompte à l'évasion spirituelle.

Certaines choses fâchent pas mal sur ce beau Mylenium Tour – eh oui, sinon ce ne serait pas drôle. Le premier concerne le public. Alors oui, avec les cris, c'est sûr qu'on comprend qu'il s'agit d'un live...on le comprend même trop. Mais ce qui fait le plus peur, c'est sa docilité. En guise d'exemple, "Pas le Temps de Vivre" : cette version presque a cappella complètement bouleversante de Mylène montre un public en phase (rien de plus normal), mais qui chante et s'arrête trop brutalement pour être honnête. Soit il est bien dressé, soit la post-production est allée un peu loin dans le bidouillage de live – et les deux hypothèses sont aussi valables l'une que l'autre. Ensuite, certaines chansons ne sont pas très bien interprétées. Que vaut donc "Regrets" en solo, sans la voix de Jean-Louis Murat ? Elle aurait pu être chantée avec un autre, ou bien pas chantée du tout. La version de "California" présente ici est fade, et en terme de tracklist, il est débile d'avoir mis "Innamoramento" en toute fin d'album. Enfin, il convient bien sûr de rajouter à la liste des doléances le medley.

Mylenium Tour est un bon produit, ne dépareillant pas avec le reste. Trop de défauts l'empêchent de le considérer comme un essentiel dans la discographie de Mylène FARMER, mais il s'agit tout de même d'une valeur pas loin d'être sûre.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


APHRODITE'S CHILD
It's Five O'clock (1969)
Un bon de géant




Mylene FARMER
Innamoramento (1999)
La fin de l'âge d'or


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mylène Farmer (chant)
- Yvan Cassar (claviers)
- Eric Chevalier (claviers)
- Jeff Dahlgren (guitare)
- Brian Ray (guitare)
- Jerry Watts Jr (basse)
- Abraham Laboriel Jr (batterie)
- Johanna Manchec-ferdinand (choeurs)
- Esther Dobong'na Essiene (choeurs)


1. Mylenium
2. L'amour Naissant
3. L'âme-stram-gram
4. Beyond My Control
5. Rêver
6. Il N'y A Pas D'ailleurs
7. Mylène Is Calling
8. Optimistique-moi
9. Medley
10. Regrets

1. Désenchantée
2. Méfie-toi
3. Dessine-moi Un Mouton
4. California
5. Pas Le Temps De Vivre
6. Je Te Rends Ton Amour
7. Souviens-toi Du Jour
8. Dernier Sourire
9. Innamoramento



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod