Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-PROG  |  STUDIO

Commentaires (22)
Questions / Réponses (2 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Trespass
1971 Nursery Cryme
1972 Foxtrot
 

- Style : Kansas
- Membre : Quiet World, Flaming Youth, Frank Zappa , Guaranteed Pure, Gtr, Daryl Stuermer , Squackett, Stiltskin, Brand X, Mike & The Mechanics, Mike Rutherford , Anthony Phillips , Tony Banks , Cut_, Phil Collins , Ray Wilson , Steve Hackett , Peter Gabriel

GENESIS - And Then There Were Three... (1978)
Par DAVID le 28 Mai 2004          Consultée 12497 fois

Cette kro-express était à l'origine la chronique principale avant d'être réécrite par MARCO STIVELL

Voilà ce que tous les fans n'hésitent pas à qualifier And Then They Were Three... comme étant le plus mauvais Genesis toutes époques confondues (quoique Invisible Touch est encore pire je pense !!!!). And Then They Were Three... comme son nom l'indique est le premier album de Genesis sous la forme du trio de choc Banks-Rutherford-Collins. Et le départ de Steve Hackett a causé bien plus de dégâts que celui de Peter Gabriel, c'est le moins qu'on puisse dire.

La grandeur de Genesis semble s'être complètement éteinte pour laisser place à des titres très légers, orientés pop rock et dominés par les claviers de Tony Banks. Donc simplification générale des morceaux pour Genesis et paradoxalement, ça donne un disque très ennuyeux. L'écoute de la face A est déjà un calvaire, trois ballades quand même, toutes aussi sirupeuses les unes que les autres (Undertow, Snowbound et Burning Rope). Et c'est un peu ça le problème du disque, pas que l'inspiration soit à remettre en cause, mais tout ça c'est de la soupe, voilà tout !!! Reste Down And Out à sauver, assez dynamique et un peu plus prog que le reste dans sa structure.

On peut remarquer aussi que certains morceaux s'inscrivent dans une veine plus rock comme Ballad Of Big ou Scenes From A Night's Dream, une nouvelle facette qui n'avait jamais été exploitée jusqu'alors chez Genesis. Mais le résultat est franchement pas terrible et se distingue à peine de la soupe habituelle. Globalement, il y a bien quelques lignes de chant mélancolique de Phil Collins qui se laissent écouter, disséminées par ci par là. Quelques passages plus doux et parfois bien foutus (le pont de Deep In A Motherlode) ou d'autres moments plus enjoués et plus techniques, rappelant que Phil Collins est aussi un grand batteur (le refrain magnifique de The Lady Lies). Le vide musical qui caractérise And Then They Were Three... est hallucinant, et pour la face B, même combat. Et pour terminer, le premier hit single de Genesis à ce jour, Follow You Follow Me, le pire morceau de l'album. Ça devient vite soulant de chercher ce qu'il y a de bien sur ce disque, c'est un exercice périlleux à réserver aux fans acharnés.

A lire aussi en POP par DAVID :


SAGA
Behaviour (1985)
Pop-prog




Ty TABOR
Safety (2002)
Album solo du chanteur-guitariste de king's x


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   A.T.N.
   ARP2600
   DAVID
   ONCLE VIANDE

 
   (5 chroniques)



- Tony Banks (orgue, mellotron, pianos, 12 cordes, choeurs)
- Phil Collins (batterie, chant, percussions)
- Michael Rutherford (basse, 12 cordes, choeurs, vcelle...)


1. Down And Out
2. Undertow
3. Ballad Of Big
4. Snowbound
5. Burning Rope
6. Deep In The Motherlode
7. Many Too Many
8. Scenes From The Night's Dream
9. Say It's Alright Joe
10. The Lady Lies
11. Follow You Follow Me



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod